Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 560 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Exhibitions

Chapitre 1

Divers

La suite de mes confessions :


Après une rencontre sur le net, j?ai suivi les ordres donnés


Je crois que c?est l?idée de faire ça devant des inconnus m?a vraiment chauffée au point que j?en ai encore honte aujourd?hui, mais l?idée d?hommes regardant mon corps entièrement nu me fait perdre le contrôle de mes actes et je ne pense alors qu?à me caresser, à me montrer plus encore.


En cas de rencontre, je sais ce que je mettrai, une robe noire très légère dans une matière proche de la soie, j?aime la porter car le tissu est très très souple et moule parfaitement mon corps. La robe s?arrête environ 10cm au-dessous de ma fourche, à l?extrême limite de mes bas. Mon dos est quasiment nu, une fine ficelle passe autour de mon cou et se prolonge sur 2 bandes de tissus qui recouvrent mes seins.

Même si j?adore qu?on me regarde (et que les femmes me traitent de salope) je mets rarement cette robe pour sortir danser, les bandes de tissus qui couvrent mes seins ne sont vraiment pas larges et le décolleté va pratiquement jusqu?à la petite ceinture qui souligne ma taille.

Avec cette robes mes gros nichons sont vraiment trop exposés (sous cette robe il est impensable de mettre un SG) les cotés de mes globes sont visibles tout comme le sillon entre les seins. Quand je bouge trop mes gros seins un peu tombant ballottent beaucoup de gauche à droite et de bas en haut, le tissus a alors tendance a glisser d?un côté ou de l?autre et ainsi dévoiler une aréole ou même plus. J?ai mise cette robe une fois pour aller en boite de nuit, j?ai failli créer une émeute tellement les hommes me collaient, c?était presque comme je vous l?ai raconté dans ma première lettre.

Le bas de la robe serré et très moulant mais comme elle est fendue d?un coté il faut faire attention à chaque instant à ce que l?on ne voit pas dessous. Quand je danse elle remonte assez rapidement et on voit clairement mon slip, avec ce type de robe on est presque obligé, par décence de mettre une petite culotte, mais comme je n?en mets pas souvent !.


Pour une rencontre je mettrai cette robe avec rien dessous, sauf un PJ noir et des bas à coutures noirs, avec des chaussures à aiguilles dont les talons font 10cm (ce sont les plus hauts que j?ai, j?ai pris plusieurs semaines avant de pouvoir marcher avec correctement tellement ils font se cambrer mes reins et faire de petits pas)

Vous verrez mes seins bouger librement sous le léger tissu, mes tétons pointer, mes jambes longues et bronzées, gainées de bas noirs, entièrement découvertes et mes fesses rondes, cambrées comme jamais grâce à mes nouvelles chaussures.

Je vous demanderai de me rencontrer dans un café, je serai à une table, assise, cuisses serrées, droite pour éviter que l?on ne voit trop de mes seins, et mon sexe nu, épilé, mais comme la robe est tellement courte je risque fort qu?elle remonte, et que je sois cul nu sur la chaise.

Il est évident qu?avec un tel vêtement tous les consommateurs auront vu que je suis pratiquement nue. Un ami ma déjà demandé de me montrer dans un restaurant j?étais tellement excité que mon sexe coulait comme une fontaine, la mouille coulait sur mes cuisse et j?ai mouillé la chaise, le serveur à dû le voir quand je suis allée aux toilettes pour m?essuyer entre les cuisses. Quand je suis revenue, tous les hommes, et quelques femmes me fixaient en me déshabillant du regard, j?ai volontairement bombé le torse pour faire grossir encore plus mes seins et je les ai fais balancer pendant mon chemin à ma chaise tout en me cambrant au maximum et en faisans rouler mes fesses en me déhanchant au maximum


Un jour 3 hommes m?ont suivi et forcé sur le parking d?une discothèque à leurs montrer mes fesses et mon sexe nu, ils m?ont arraché ma robe en me traitant de salope car je ne portais pas de slip ils m?ont obligé a effectuer des choses dégradantes, mais cela est une autre histoire que je raconte en détail dans ma première lettre. Le plus terrible est que quand je suis montée dans ma voiture, totalement nue je me suis rendue compte que j?étais toute mouillée entre les cuisses et que les pointes de mes seins étaient tout dressées. Je me suis arrêté dans un endroit sombre et me suis caressée.

Mais cette soirée je la raconte en détail dans ma première lettre


Mes jambes sont fines mais musclées comme mes fesses que j?ai cambrées et j?aime assez les montrer et je ne mets quasiment que des jupes ou des robes courtes. La plupart de mes jupes ou robes s?arrêtent maximum à mi-cuisses ce qui laisse voir une bonne partie de mon anatomie quand je danse et surtout quand je suis assise.

Mon sexe est fendu assez haut, je suis toujours épilée, c?est la demande d?un de mes anciens copains, mes petites lèvres pendent un peu hors des grandes, elles sont très rouges et gonflent dès que je suis excitée.


J?ai réalisé mon striptease dans mon salon, j?habite au 3ème étage d?un immeuble de Strasbourg et j?ai une grande baie vitrée dont je n?ai pas fermé le rideau.

Pour l?occasion j?ai mise une jupe courte noire assez serrée en lycra m?arrivant au ras des fesses, un chemisier blanc transparent boutonné sur le devant. Dessous un SG pigeonnant en dentelles blanches, un slip assorti très échancré fendu sur le devant et sur les fesses, un PJ blanc et des bas fumés à couture.

Mes gros seins étaient un peu comprimés dans le SG de 90D (j?aime mettre une taille qui serre un peu mes seins) et poussés vers le haut ce qui les rendait plus gros encore, mes tétons et le dessus de l?aréole clairement visible, rien qu?en pensant à ce que j?allais faire mes seins étaient tout durs et mes bouts tendus et gonflés.

J?ai mise une paire d?escarpins à talons haut de 10cm, cela me faisait me cambrer de façon provocante et me déhancher un peu plus, en boîte je mets souvent ces escarpins pour danser.

J?ai mise une musique cubaine qui me fait onduler lascivement et j?ai commencé le strip en regardant un film porno à la télé, c?est un film que j?ai enregistré un jour sur Canal +. L?héroïne était enlevée, violée, soumise à faire des choses dégradantes (masturbation, pénétration avec des objets, marcher à 4 pattes en laisse, prendre des poses humiliantes?) cela m?excitait beaucoup mouiller et bouger plus encore.

J?ai déboutonné doucement le chemisier, bouton par bouton, lentement en ondulant des hanches et en faisant bouger mes seins, puis je l?ai ouvert pour faire voir mes mamelles dans le miroir qui est à côté de la télé. Sans enlever le chemisier j?ai dégrafé mon SG, je l?ai retenu un moment puis l?ai laissé tomber sur le sol, mes nichons étaient alors bien visibles, nus, entre les pans du chemisier.

Tétons durs dressés, ils ondulaient au rythme de mes tortillements, la musique me faisait bouger pas mal, onduler des hanches d?avant en arrière, me cambrer, écarter le chemisier pour bien exposer mes seins, les prendre en mains et les relever, tirer sur mes bouts tout durs, les faire tourner et faire bouger de droite à gauche.

Je les ai pris en mains et les ai soulevé pour me lécher les bouts, j?ai dû arrêter rapidement car je sentais monter un orgasme.

Puis j?ai commencer à faire glisser ma jupe, j?ai ouvert la fermeture dans le dos et en bougeant j?ai fais glisser la jupe serrée sur mes hanches en montrant de plus en plus le haut de mon slip. Lentement elle glissait vers le bas sans que je la touche, mes cuisses ont apparues dans le miroir, sur l?écran télé la fille était enculée par un black et en suçais un autre.

Ces images m?excitaient vraiment beaucoup et je sentais mon sexe mouiller, j?étais alors prête à tout (ou presque) je bougeais de plus en plus vite, mimant l?acte de pénétration, je me suis mise à 4 pattes de profil et ai baissé lentement ma jupe sur le haut de mes cuisses, le haut des bas était maintenant visible. Dans cette position j?ai fais onduler mes seins en frottant les bouts sur la moquette, cela me faisait avoir des élancements dans le ventre mon clitoris me lançait et mon slip était de plus en plus trempé. Je bougeais d?avant en arrière au rythme des la fille sur l?écran en frottant mes seins nus sur le sol, ils pendaient sous moi et bougeaient de façon assez obscène.

J?ai commencé à avancer à 4 pattes puis à reculer, cela faisait glisser ma jupe vers le bas, sous les genoux et les chevilles, je l?ai enlevé en frottant un pied contre l?autre jusqu?à qu?elle soit complètement dégagée.

J?étais là, nue en mini slip, PJ et bas, chaussé d?escarpins, un chemisier ouvert laissant voir mes grosses mamelles nues pendantes, à 4 pattes me frottant sur la moquette comme une chienne en chaleur.

Je me suis forcée à me relever et en ondulant d?avant en arrière j?ai fais glisser mon slip rapidement, j?étais trop excitée, dévoilant mon sexe épilé, nu de tous poils. J?ai prise conscience que j?étais entièrement trempée, je coulais sur mes cuisses, j?ai écarté mes cuisses en me mettant un peu dans les genoux et j?ai poussé 2 puis 3 doigts dans mon sexe.

Sur l?écran la fille se faisait attacher, cela m?a fait jouir comme rarement, j?ai poussé un cris qui a dû s?entendre dans tout l?immeuble et suis tombée à plat ventre, essoufflée.

Puis pour obéir complètement j?ai enlevé mon PJ, mes bas et mes escarpins et me suis trémoussée entièrement nue devant le miroir, je faisais sauter mes seins, les tirais dans tous les sens, étirais les tétons. Comme possédée je faisais rouler mes hanches, j?ai écarté les jambes au maximum en projetant mon ventre en avant puis je me suis couchée parterre et ai frotté mon sexe sur la moquette jusqu?à je qu?un orgasme me terrasse à nouveaux.


Je vous ai raconté ce strip assise nue devant mon PC, jambes écartées.


Anne O

Anneobeye67@hotmail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder