Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 155 fois
  • 2 J'aime
  • 0 Commentaire

Exhibitions -b

Chapitre 1

Trash

La première fois devant le vieux voyeur

Ce jour là on se promène dans la campagne, nous nous arrêtons sur un parking le long de la forêt.

L’endroit est calme et nous nous embrassons tendrement et Martine se laisse enlever sa robe pour rester en culotte dans la voiture. Elle se met à genoux sur son siège et penche sa tête sur moi pour commencer à me sucer. Je caresse doucement ses fesses nues. Au bruit d’un moteur de voiture elle s’interrompt mais le véhicule continue son chemin sans nous remarquer. Je lui fais remarquer que nous sommes tranquilles et l’incite à ne pas stopper au moindre bruit. Elle remet sa bouche au travail et s’active rassurée sans même penser qu’elle a les fesses visibles par la vitre de ma portière.

La voiture revient en roulant très doucement et se gare silencieusement sur notre aire, Martine n’a rien entendu et ne bronche toujours pas. Le type descend sans bruit et s’approche de notre voiture, il est plutôt âgé mais d’allure rassurante.

En regardant vers nous, il aperçoit les fesses en culotte blanche et s’approche de la portière de Martine nue entrain de s’activer sous le volant, il s’arrête et l’observe derrière la vitre. Je fais signe de ne pas faire de bruit avec un doigt sur la bouche et il comprend qu’il peut assister au spectacle à l’insu de Martine. Je maintiens fermement la tête de Martine d’une main et de l’autre enlève sa culotte , elle ne peut se relever et continue de pomper activement, elle ignore toujours la présence du type qui la regarde. Je tends la main et commence à peloter Martine entre les jambes, elle se débat pour se dégager mais je la coince énergiquement.

Elle aime être caressée mais pas dans ces circonstances et à l’extérieur elle manque de confiance encore pour se soumettre entièrement. Elle craint la pénétration en voiture et la refuse.

Je lui ordonne de continuer la fellation tandis que je fouille son intimité. Mes doigts glissent entre ses cuisses et la pénètrent doucement, le type a baissé son pantalon et se caresse de l’autre main. Martine s’est remise à pomper et s’abandonne sous le plaisir des caresses, elle se laisse faire sans rien dire honteuse de mouiller si vite sous mes doigts . Elle se tend pour mieux s’enfoncer au fond de la gorge et se met à respirer bruyamment. Elle commence à remuer ses fesses en gémissant, j’insiste sur sa fente toute humide, son ventre se contracte tandis que mon sperme gicle dans sa bouche. Je regarde le type et lui fais signe de s’éloigner, il semble comprendre et retourne s’asseoir dans sa voiture en se cachant. Je laisse Martine se redresser alors et elle sort de la voiture pour s’habiller. Elle est debout entièrement nue et remarque alors la voiture qui semble vide garée derrière la notre. Elle s’affole mais je la rejoins et tente de la calmer en la persuadant que per

sonne ne nous a vu. Toujours nue debout je l’embrasse tendrement sans qu’elle résiste puis elle récupère ses vêtements dans la voiture. Comme elle se penche, j’en profite pour caresser ses fesses et elle se dégage la culotte à la main pour se réfugier en riant vers notre coffre de voiture. Elle commence par enfiler sa culotte et va pour remettre tranquillement sa robe lorsqu’elle aperçoit le type au volant. Sans doute trop surprise, Martine reste figée en culotte sans réagir, mais son visage laisse lire une certaine terreur qui la paralyse. Le vieux type lui demande de baisser sa culotte et complimente Martine d’une manière un peu grossière sur sa façon de sucer. Elle rougit en tremblant et se réfugie en voiture en hurlant de peur. Elle m’ordonne de démarrer en n’arrivant pas à enfiler sa robe trop nerveuse. Je fais mine de faire fuir l’inopportun qui se sauve et je l’aide à s’habiller. Je l’assure qu’il est parti et qu’elle doit pas se mettre dans cet état mais elle me rép

ond en sanglotant que cela la choque d’avoir été observée au cours d’une fellation.

Dans la voiture en roulant, je la calme en jurant que je ne savais pas qu’il y avait quelqu’un et elle finit par me croire.

mholla@caramail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder