Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 631 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Expérience inoubliable

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

L’histoire que je vous raconte s’est déroulée il y a quatre ans. Nous vivions Laure et moi, depuis 5 ans ensemble. Laure avait 28 ans, j’en avais 32. Nous avions un fantasme commun dont nous parlions souvent, faire l’amour avec un autre homme. Laure souhaitait avoir deux hommes pour elle et moi je souhaitais la voir se faire prendre par un autre. Laure est

très belle, elle a des yeux verts, des cheveux châtains, mi-longs, elle est fine avec des fesses qui ressortent un peu et des seins lourds mais fermes. Un soir nous décidâmes de passer à l’acte. Nous ne voulions pas d’une nuit avec un inconnu mais nous cherchions une relation basée sur la confiance et l’intimité. En même temps, nous ne voulions pas avoir une relation avec quelqu’un de notre connaissance car nous souhaitions que cette expérience reste unique pour protéger notre vie privée. Laure me parla d’un collègue qui travaillait avec elle à l’hôpital. Il s’appelait Pierre, il effectuait un stage de six mois à l’hôpital, ensuite il devait repartir. Avant de prendre une décision définitive, nous l’invitâmes à dîner. Lorsqu’il nous quitta, j’étais convaincu par le choix de Laure. Pierre était un peu plus petit que moi, noiraud et beau garçon. Le choix de Laure était excellent. Pour arriver à notre but, nous décidâmes que le mieux serait que Laure le rencontre seule en premier et qu’ils fassent l’amour. Je me joindrais à eux lors d’une autre rencontre, il s’agissait de ne pas l’effrayer.



Un mercredi soir, après le travail, Laure invita Pierre à boire un verre chez nous. Elle me téléphona au bureau pour m’avertir que je devrais rentrer plus tard. L’idée était qu’elle devienne intime avec lui et elle l’iinviterait un autre jour pour passer aux choses sérieuses. Je décidai de travailler plus longtemps mais comme j’étais très excité, je suis allé au cinéma. Lorsque je rentrai, vers 21h00, Laure était couchée sur le divan, nue. Elle vint m’embrasser et m’avertie que les choses étaient aller plus vites que prévues, ils avaient fait l’amour. Je lui demandai de me raconter ce qui s’était passé. Ils étaient arrivés à notre appartement vers 18h00, ils avaient bu quelques verres et avaient sympathisé. Laure était très belle, elle portait alors un chemisier blanc et une jupe noire. Elle avait profité d’un passage à la cuisine pour décrocher les boutons de son chemisier et en parlant, elle se penchait de telle sorte que Pierre puisse voir ses seins, elle portait un soutien-gorge blanc. Laure vit qu’elle ne le laissait pas indifférent et soudainement, alors qu’elle s’était levée pour chercher une boisson, elle s’est assise à côté de Pierre sur le canapé. À partir de là, elle a posé sa main sur sa jambe, puis voyant sa réaction elle

a embrassé Pierre. Après plusieurs baisers, Pierre a commencé à embrasser Laure, puis il lui a caressé les seins. Il a ouvert le chemisier, donné des baisers dans le cou puis il lui a libéré les seins. Il les a caressé avec les mains et sa bouche s’en est emparée. Laure se sentait comme dans un autre monde. Depuis le moment où elle s’était assise à côté de Pierre, elle

vivait la situation comme si elle était une spectatrice de ses propres actions, toutes ses émotions étaient multipliées par deux. Laure a aussi caressé Pierre, elle a libéré son pénis du pantalon et elle l’a pris en bouche. Après quelques minutes, elle a enlevé son string, Pierre s’est allongé sur le canapé et tout en ayant toujours sa jupe, elle a pris la bite de Pierre dans sa main et elle l’a guidée dans son fourreau. Lentement, il s’est enfoncé en elle. Elle a alors éprouvé un plaisir intense, chaque millimètre de pénétration lui provoquait un plaisir, accentué par la situation. Ils ont alors fait l’amour, elle s’activait sur lui et elle ressentait un plaisir presque inconnu. Lorsqu’ils ont fini, Laure s’est effondrée sur Pierre. Ils sont restés ainsi quelques minutes puis ils ont recommencé les caresses, Laure lui a taillé une pipe et elle a tout avalé. Puis Pierre est parti. Ce soir là, nous avons fait l’amour comme rarement nous l’avions fait auparavant. Ce fut étrange de pénétrer Laure tout en sachant qu’il y avait déjà le sperme d’un autre au fond de son vagin.



Nous décidâmes de continuer et le vendredi suivant, Laure invita à nouveau Pierre et ils firent l’amour selon le même scénario. Le week-end fut grandiose pour nous car nous avons passé notre temps à faire l’amour et à fantasmer sur ce qui s’était passé et sur ce qui allait arriver. Le lundi, Laure invita à nouveau Pierre après le travail. Mais cette fois-ci, j’étais

à la maison, caché dans une autre pièce. Nous avions convenu que je me joindrais à elle et à Pierre à un moment très précis, de telle sorte que Pierre ne puisse plus reculer. Ils arrivèrent comme prévu vers 18h00, ils s’embrassèrent dans le couloir puis Laure emmena Pierre pour la première fois dans notre chambre à coucher. Elle laissa la porte entrouverte, pour

que je puisse voir et intervenir comme prévu. Lorsque je sortis de l’endroit où je me tenais et d’où je les observais

discrètement, Laure était étendu sur le dos, les seins nus et Pierre les lui caressait. Elle l’embrassa, lui enleva son T-shirt, puis son pantalon et le reste de ses habits. Elle l’a légèrement masturbé puis elle a gentiment pris sa bite en bouche, je vois encore descendre ses lèvres pulpeuses, entourer son gland, puis descendre et remonter, Pierre était alors étendu sur le dos. Je regardais par l’ouverture de la porte, je ne portais qu’un short et je commençais à me masturber. Laure s’est débarrassée de son pantalon puis elle a pris sa bite dans une main pour la guider dans son sexe et elle s’est lentement enfoncée. Je la vois encore, lentement, elle a bougé son bassin puis leurs mouvements synchronisés ont commencé. C’est à ce moment là que je devais venir, Laure s’est complètement couchée sur Pierre, pour qu’il ne puisse plus bouger, puis je suis entré. J’ai dit : ’Bonjour chérie !’ Pierre a réagi mais Laure appuyait de tout son poids sur lui pour qu’il ne puisse pas bouger. Elle lui a sourit et lui a dit ne pas s’en faire, que j’étais au courant de leur relation. Je me suis approché de Laure et je l’ai embrassé puis je me suis placé derrière elle et je l’ai embrassé dans le dos et je lui caressais les seins pendant qu’elle recommençait ses va-et-vient. Puis je me suis mis près de leur sexe pour voir la bite de Pierre entrer et sortir du sexe de mon épouse. C’était très beau et j’étais très excité. J’entendais mon coeur battre dans mes tempes et je me trouvais comme dans un autre monde, comme si j’étais spectateur de ce que je faisais. Ils ont joui, ils sont restés un moment l’un sur l’autre et Laure a embrassé Pierre. Puis elle est venu m’embrassé. Elle s’est couchée sur moi et elle a pris mon sexe pour le mettre en elle. Pour moi la sensation était fantastique, je la pénétrais alors que Pierre venait de se vider en elle.



Laure, couchée me demanda de la prendre, je m’approchai de son sexe mais, soudainement, je perdis mon érection. Rien n’y fit, Laure essaya de prendre ma bite en bouche, elle m’embrassa, me caressa, mais je ne pus rien faire, la situation me paralysait. Alors, avec Pierre nous caressâmes Laure pendant près d’une heure. Ses sensations étaient multipliées par la situation et par nos caresses simultanées. Puis, elle se mit en levrette et Pierre la pénétra. Pendant ce temps, je présentai ma bite à sa bouche et Laure me suça. Pour tous, cette situation était exceptionnelle, Laure avait deux bites en elle et nous éprouvions tous un grand plaisir. Après cela, nous nous reposâmes, prîmes une douche et nous nous endormîmes. Le matin, je fus réveillé par une sensation étrange mais agréable. Laure avait commencé à me caresser et elle me suçait la bite. C’était très agréable et je ne fus pas long à décharger. Puis elle m’embrassa et me remercia. Ensuite elle embrassa Pierre qui s’était réveillé et, à lui aussi elle tailla une pipe. En voyant sa bouche et ses lèvres pulpeuses allées et venir sur cette bite, je repris mon érection et ne pus résister à pénétrer Laure, qui me présentait ses fesses. Nous retrouvions la position du soir précédent mais les rôles étaient inversés. Je la tenais par la taille et je m’activais en elle, parfois mes mains s’accrochaient à ses seins. Après quelques minutes, j’ai senti le plaisir monter en moi et j’ai joui en elle. Ensuite nous sommes partis travailler.



Le soir, Pierre vint à nouveau chez nous. Après un léger repas, je dansai avec Laure et Pierre vint se joindre à nous ; Laure était au milieu de nous et nous commençâmes à la déshabiller et à la caresser. Je lui ai fait l’amour sur le canapé, pendait qu’elle masturbait Pierre. Après un peu de repos, nous sommes allés dans notre chambre et nous avons recommencé nos

caresses, puis Laure s’est empalée sur Pierre et après que je l’eus préparé. J’ai commencé à la pénétrer par son deuxième trou. Je me rappelle encore la scène, Laure était complètement penchée sur Pierre qui ne bougeait pas, je voyais son dos, ses cheveux mi-longs sur les épaules et ses bras avec sa montre. Gentiment j’ai commencé à la pénétré, la sensation était étrange, je sentais le pénis de Pierre à travers la paroi de Laure. Lorsque je fus au fond, nous restâmes ainsi un instant puis Laure commença à bouger lentement. C’était extraordinaire, Laure sentait ces deux bites en elle et moi je sentais la bite de Pierre à travers la paroi. Laure a longuement joui et finalement Pierre et moi avons joui presque simultanément. Mais ensuite, nous ne pûmes résister à faire de nouveau l’amour, Laure fut couverte de caresses puis Pierre l’a pris une nouvelle fois. Aussitôt qu’il eu finit, je repris sa place, Laure était entièrement comblée. Le lendemain matin, Laure me réveilla par un baiser, puis elle vint sur moi et s’empala sur ma bite, nous avons fait l’amour longuement, Pierre s’est réveillé et comme il

était en retard pour le travail, il a pris une douche et il est parti. Lorsqu’il nous a quitté, nous étions encore en train de faire l’amour, je prenais Laure en levrette. Durant les 4 derniers mois de stage de Pierre, il est souvent venu chez nous et nous avons fait l’amour à trois. Notre position favorite, était de prendre Laure les deux en même temps. Lorsque Pierre est reparti, nous avons décidé de ne pas recommencer cette expérience, car elle nous la voulions unique et nous ne voulions pas mettre notre couple en danger.


Paul

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder