Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 859 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Expérimentations orales

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Je vais vous raconter ce qu?il m?est arrivé avec ma cousine Aline qui vient d?avoir 18 ans. Je m?appelle Julie et j?ai 18ans et demi. Nous sommes parties chez ma tante, la soeur de ma mère et mon oncle pour 1 mois dans le Gard juste à côté de Nîmes dans un mas avec piscine qui domine la valée. Là, j?ai fait la connaissance de la meilleure amie de ma cousine, laure 19 ans. Ma cousine me l?a présenté comme son amie voir petite amie. Nous étions toutes les trois très complices et inséparables. Un soir en sortant de ma douche, je rentre dans la chambre et je surprends Aline en 69 avec laure. Elles sont complètement nues et aucune des 2 ne m?a entendu rentrer et j?ai devant moi la tête Aline avec sa langue bien plantée dans la petite chatte de Laure. Un bruit de sucions et de déglutition se fait entendre. Remise de mes émotions, je me rapproche d?Aline et je vois qu?elle a les yeux fermés. Cela dure une minute ou deux et d?un coup elle m?aperçoit et stop ses mouvements de langue. Elle me fixe, la langue toujours entre les lèvres de Laure. Je lui sourit et lui fait un clin d?oeil complice et me retourne pour sortir. Elle se lève d?un bond et me dit que ce serait bien mieux à trois mais je décline son offre n?étant pas bisexuelle. Mais elle insiste et me tire vers le lit, ma serviette tombe et je me retrouve également nue devant elles. Devant le manque de résistance, je me retrouve bien vite sur le lit entre Aline et Laure. Je dois avouer que faire l?amour avec une femme m?a souvent traversée l?esprit. A peine allongée sur le dos, Aline s?est assisse sur mes jambes et Laure me tient la tête avec ses deux mains et sa figure face à la mienne mais à l?envers. Et la, avec une douceur extrême, elle m?embrasse sur la bouche et fait entrer sa langue pour la mettre en contact avec la mienne. Je suis complètement ailleurs, dans des nuages de cotons. Sa salive se mélange avec la mienne, elle suce ma langue comme ci c?était un esquimau. Je sens mes jambes s?écarter et Aline me caresser mon mont de vénus. D?un seul coup je sent un souffle sur mes lèvres et l?entrée de mon canal de velours et me dit que ce n?est pas possible que ma propre cousine me pénêtre avec sa langue. Et si, sans aucune retenue, je sent sa langue dessiner le contour de mon sexe qui est devenu une fontaine et m?aspirer avec ardeur tout le jus que je peux fournir. La langue de Laure c?est détachée de ma bouche et quand j?ouvre les yeux j?ai sa vulve juste au dessus de moi et me la plaque sur ma bouche. Elle est trempée et elle me frotte sa chatte sur tout mon visage. Jamais je n?aurais pensée avoir autant de sensation. Ma langue étirée au maximum entrait tantôt entre ses lèvres, tantôt dans sa petite rondelle et c?est comme ça que l?on c?est retrouvées toutes les trois en 69. A ce jour, je n?avais pas encore lèche la petite chatte de ma cousine. Le lendemain nous avons recommencé en jouant au kilècheki (qui lèche qui) et je me suis retrouvée à lècher Laure qui léchait Aline qui me léchait. Notre bonne amie Laure rentrai chez elle tous les soirs et Aline et moi couchions dans le même lit. De la, nous avons, elle et moi, conclu un pacte. Celle de nous deux qui sera réveillée la première réveillera l?autre par des petits bisous (ou plus) sur le sexe jusqu?à son réveil. Alors là, c?est du tonnerre, réveillée la première, c?était moi qui initiais le jeu. Je me suis écarte de ses bras car nous dormions enlacées et j?ai repoussé le drap. Elle dormait nue sur le dos à poings fermés. Je me suis déplacé, j?ai lentement écarte ses cuisses dégageant son sexe, j?ai commencée par lui écarter les lèvres et j?ai posé ma bouche sur son sexe. Je l?ai embrassé plusieurs fois mais cela ne la réveillait pas (elle soupirait simplement) donc j?ai commencé à mettre ma langue sur le côté de ses lèvres, puis entre pour finir par une langue bien pénêtree dans son petit canal d?amour. C?était la première fois que je faisais une langue à ma cousine. Une fois réveillée, elle m?a remontée à elle et on c?est embrassée goulûment. Elle m?a demandé si je voulais être récompensée par cette gentillesse et c?est comme ça que l?on c?est retrouvée en 69. Tous les matins c?était comme ça, c?était super formidable. Mais, un jour, nous avons été surprises par mon oncle et là ça a bardé. Il voulait me renvoyer chez mes parents avec tout ce que cela comporte. Je l?ai suppliée de ne rien dire et la, il m?annonce froidement que dans ce cas, il me demandera quelque chose que je ne pourrais lui refuser. Et c?est comme ça, qu?un matin ou ma cousine devait aller voir son gynéco avec ma tante qu?il me dit qu?il était temps que je règle ma dette envers lui. J?étais hyper anxieuse et il me demanda si je faisais toujours de la gymnastique. Un peu surprise de sa question, je lui répondis que oui et il me demanda de lui faire un spectacle rien que pour lui. Je trouvais mon gage un peu mineur mais c?est la qu?il me précisa que je devais le faire nu. Me mettre nue devant quelqu?un ne me gêne pas beaucoup mais devant mon oncle.

Ainsi, il m?entraîna dans sa salle de musculation, s?assit sur une chaise et me demanda de m?exécuter. Je me suis déshabillee et j?ai commencé quelques exercices. Parfois, il me criait stop, et je ne devais plus bouger. Comme quand j?ai fait le pont renversé qui donne une position bien éclairée de mon sexe. Et la, il tourne autour de moi et m?examine de près sans me toucher puis m?ordonne de continuer. Bien plus tard, je ne mettais pas rendu compte qu?il avait fait tomber tout ses habits et qu?il était nu comme un ver assit sur sa chaise.

D?un coup au moment de faire un poirier, la tête et les mains au sol, le corps tendu vers le plafond, il me crie stop. Il s?approche de moi, se met a genou devant moi, j?ai son sexe à quelques centimêtrès de mon visage et la il encercle mon buste de ces bras et se relève m?emportant dans les airs. D?un coup de tête, il m?écarte les jambes et m?enfonce avec vivacité sa langue dans ma chatte. Mon visage frotte sur son pendis et je comprend qu?il veut que je le prenne en bouche. Nous sommes en position de 69 mais debout. Je dois dire que cela n?était pas désagréable du tout sauf quand il m?a éjaculé tout son sperme dans le fond de ma gorge, j?ai faillie tourner de l?oeil et ce n?était pas bon. On s?est rhabillés et il m?a conseillé d?en parler à personne et que mon gage n?était pas terminé car il avait joui trop vite.


La suite bientôt.

Diffuse en direct !
Regarder son live