Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 7 206 fois
  • 55 J'aime
  • 3 Commentaires

la faire jouir différemment

Chapitre 1

Erotique

Cette histoire est des plus réels et s’est passée, il y a maintenant 2 ans.

Mon épouse m’a toujours déclaré qu’elle n’avait, en fait, jamais connu d’autres hommes et qu’elle se posait des questions sur la manière dont ils pouvaient faire l’amour à une femme. Malgré des propositions de ma part, elle a toujours refusé. J’ai donc imaginé une relation par internet avec elle l’inscrivant sur un site, non de rencontre pour sexualité, mais de rencontres toutes simples.

Connaissant son adresse internet, je la lui avais créée, j’en ai créé une pour moi sur le même site et nous avons commencé à dialoguer pour faire connaissance et petit à petit la relation est passée de banale à plus intime pour devenir une sorte de relation amoureuse.

Tout ne s’est pas fait en un jour. Il a fallu des mois et des mois pour petit l’amener à parler de sa sexualité avec son correspondant. Quant à moi, je m’étais réalisé un personnage qui correspondait au mieux à ce qu’elle pouvait souhaiter.

Cela m’a permis de découvrir ce qu’elle pensait de moi dans nos relations sexuelles et surtout ce qu’elle attendait de moi dans ce domaine. Les échanges avec son correspondant sont devenus de plus en plus « chaud » au point que ma femme lui a écrit qu’elle était de plus en plus excitée en lisant ses messages et en lui répondant. Un jour, elle lui a déclaré qu’elle aimait maintenant deux hommes : son mari et lui.

Il nous arrivait de faire l’amour après qu’elle lui ait écrit et effectivement plusieurs fois, j’ai constaté que son intimité était non seulement humidifiée, mais mouillait réellement et abondamment.

Il me fallait trouver maintenant un moyen de lui faire rencontrer son correspondant. Par l’intermédiaire d’un site de rencontre, j’ai fait la connaissance avec un homme qui était prêt à jouer le jeu. Nous nous sommes rencontrés. Il lui a fallu un peu de temps pour intégrer le principal des messages échangés et quand il faut prêt, j’ai prévu une rencontre entre tous les deux.

Cela s’est passé dans un hôtel, un après-midi. J’étais absent volontairement. Tout avait été préparé avec son future partenaire.

Ils ont mangé ensemble et ensuite ils sont montés dans la chambre d’hôtel et ont passé l’après-midi ensemble. Ce qui s’est passé, je l’ai surtout appris avec ce partenaire d’un jour.

Dès qu’ils furent arrivés dans la chambre, ils se sont embrassés et caressés avec fougue. Ma femme en voulait avec force au point qu’elle lui a demandé de passer les préliminaires et de la prendre immédiatement. Il paraît que ce fut pour elle une véritable explosion de plaisir. Je savais qu’elle mouillait beaucoup, mais là ce fut une véritable fontaine qui lui a inondé le ventre, les cuisses et surtout les draps. Elle a crié son plaisir, lui demandant de la prendre avec force. Cette première étreinte fut relativement courte : une bonne quinzaine de minutes.

Après un temps de récupération, ils ont remis le « couvert » et cette fois-ci d’une façon beaucoup plus calme dans les préliminaires.

Il a pu lui sucer la chatte avec tendresse, chatte qui dégoulinait de la mouille et de son sperme qu’elle avait encore en elle. Pendant ce temps, elle lui avait pris la queue et la suçait avidement. En position 69, ils se sont caressés, sucés, pénétrés avec les doigts dans toutes leurs ouvertures corporelles. Leur deuxième séance dura près de 45 minutes. Ma femme avait de nouveau mouillé, inondé son partenaire et une nouvelle fois les draps. Elle a crié son plaisir, implorant une certaine violence dans ses pénétrations, lui déclarant de lui faire tout ce qu’il voulait. Elle haletait, arquait son dos. En la prenant dans l’anus, ma femme fut surprise puis une fois qu’il l’a profondément pénétrée, elle lui a demandé d’y aller fort, très fort. Pour la première fois de sa vie, elle a joui en se faisant sodomisée.

J’attendais près de l’hôtel que son partenaire me fasse signe que je pouvais monter. Nous avons échangé quelques mots : « Ta femme c’est une véritable tigresse au lit et elle mouille comme je n’en ai jamais vu. Tu le constateras sur les draps. J’espère que je pourrai la baiser encore.

Je suis monté dans la chambre, ma femme m’accueillit en m’embrassant. Je lui ai demandé comment elle avait passé sa journée. Constatant un petit temps d’arrêt, je lui ai fait comprendre que je voulais faire l’amour avec elle. Elle a accepté ne sachant pas comment j’allais réagir.

Elle a accepté. En m’enfonçant en elle, j’ai senti tout le sperme dont elle était remplie. Non seulement j’en ai eu sur les cuisses, mais cela a même coulé sur les draps, draps qui, entre-parenthèse, étaient complètement trempés, au point que j’ai dû les mettre sur les radiateurs pour les faire sécher. Je lui ai demandé de me raconter ce qui s’était passé. Je n’ai pas su grand-chose d’elle, mais j’ai pu lire le message qu’elle avait écrit à son partenaire. Je vous en donne quelques passages :


« J’ai l’impression d’avoir mangé et conversé avec un ami de toujours. Comme si nous nous étions souvent rencontrés. J’ai adoré entendre ta voix, admiré ton sourire, fondue d’amour sous ton regard et ta main glissée à ma taille…. Et puis, nous sommes montés. Et là, nouvelle dimension. Là j’étais en « terre inconnue » rassurée par ta tendresse, en sécurité par ce que je connais de toi et en mm tps face à un inconnu. J’ai découvert la douceur de tes lèvres, de tes mains, la chaleur de ton corps … Le stress et l’excitation m’ont amené à brûler les étapes. J’avais tellement envie, depuis des lustres, de te sentir en moi que j’ai « accéléré. Je me sentais comme une collégienne qui découvre l’amour et je me suis donné à fond. J’ai joui pleinement et l’humidité des draps en est la preuve. J’ai adoré ! ! ! Tout adoré ! ! ! Tu m’as fait découvrir l’amour sous une nouvelle forme.

Je pense à nous deux, à ton corps sur le mien, mais surtout à nos étreintes futures, à tes caresses à venir, à la volupté de nos deux corps enlacé.

Je t’ai trouvé, tendre, doux, beau, raffiné, tonique, mince, tout à fait à mon goût, d’ailleurs je pense te l’avoir prouvé. Je crois que je suis égoïste, car ce que j’ai préféré ce sont les sensations que ce corps m’a procurée, j’étais vraiment heureuse ! ! !

Je t’aime, j’ai envie de toi…

Maintenant je n’ai qu’une envie, recommencer…..


Réponse de son partenaire.

Je n’ai pas eu le temps de te caresser réellement, de prendre possession de ton corps par mes caresses, mes baisers aussi bien sur tes lèvres que sur tes seins, ton ventre et ton endroit intime. Tu étais fougueuse, avide de sensations. Tu m’as trempé de ta fontaine. Tu m’as demandé de te faire jouir, d’accélérer mes mouvements, tu m’as crié, c’est là, oui c’est là, vas-y, vas-y. C’est bon, c’est merveilleux. J’ai senti tes mains qui s’agrippaient à mes fesses et qui voulaient que je pénètre en toi encore plus profondément, aussi bien dans ta chatte que dans ton anus. Ton corps s’est arqué contre le mien et moi ensuite, je me suis laissé aller en toi. A mon tour, je me suis raidi sur toi le temps que mon sperme jaillisse en toi et de nouveau, tu m’as dit, c’est bon de te sentir.

Je n’ai jamais été trempé, inondé de cette façon. J’attends notre future rencontre et là, nous prendrons le temps de faire l’amour. Je pénètrerai profondément ton corps de femme dans toutes ses ouvertures. Je t’apprendrai à jouir encore plus fort.

Diffuse en direct !
Regarder son live