Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 46 200 fois
  • 158 J'aime
  • 3 Commentaires

faire la 'pute'...un soir j'ai osé

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

Ce samedi après midi j’ai rendez vous avec ma copine pour faire les boutiques, Georges a horreur de çà!! Nous devons nous retrouver sur le parking de l’hypermarché, à coté de la station d’essence.

Je suis un peu en avance, il fait beau je me suis appuyée sur le coffre de ma voiture en fumant une cigarette.

Tout à coup, une voiture s’arrête à ma hauteur… un mec ouvre sa vitre …

  -Combien tu prends???

  - Comment???

- Oui tu m’as bien entendue! Combien tu prends?

  - Mais pour qui me prenez-vous???

  - Aaah! Pardon…je croyais que vous étiez la dame qui…….vous lui ressemblez beaucoup!! Excusez-moi!!

Et il démarre en trombe!

Lorsque j’ai raconté çà à ma copine on s’est prises une bonne crise de rire, mais quand même ….me prendre pour une prostituée ….çà m’a poursuivie toute la soirée…

Le soir, quand j’ai raconté cela à Georges, il a bien rit lui aussi: …mais un peu plus tard lorsque nous avons fait l’amour…..

    - Tu sais….j’aimerais beaucoup que tu fasses la pute rien qu’une une fois, pour voir ce que çà fait….

    - Tu es devenus fou ….il n’en est pas question, la honte ….

Et pourtant, au fond de moi-même une salope me dit ‘pourquoi pas rien qu’une fois ‘….

    - Et puis je ferais çà ou???....

    - J’ai une petite idée…..il parait qu’il y en a qui ‘font çà‘ près d’une boite à la ville voisine, je serais tout à coté… il ne peut rien t’arriver ….

Le salaud rien qu’en parlant de çà il rebande!! Et moi…… et bien je mouille ….çà me tente.

De voir un mec lorgner sur mes nichons apparents ou une jupe à ras la moule ……de le voir sortir du fric pour me baiser …. je suis folle, mais je vais dire lui dire ou!!!!

    - Tu es sur que çà ne risque rien??

    - Non, je resterais tous prés, je serais ton ‘maque‘!!

    - Rien qu’une fois alors… et qu’avec un seul mec, et je pourrais choisir??

    - tout à fait, je te le promets, -on y va quand???

Le samedi soir suivant…. après un bon restaurant…... j’ai amené des fringues pour me transformer en pute…. Un corsage noué sous les seins, évidement pas de soutient gorge …..

Un string …qui n’a du string que le nom!! Je dirais plutôt une ficelle qui me passe entre les fesses!! Et une jupette en cuir fermée avec des pressions sur le devant, deux seulement sont pattés, au moindre coup de vent…on me voit les fesses!!!

Mais avant, nous repérons les lieux, effectivement, il y a une boite de nuit et en face une grande place avec des zones sombres… Georges va garer la voiture dans l’ombre, moi je dois me positionner sur le bord de la route…. et si je ‘lève un client’ je l’amène dans notre voiture, il me baisera sur les sièges arrières, Georges, lui sera tout prés en cas d’embrouille, il me protégera!!

Je suis à la fois morte de trouille et très excitée ….je prend mon courage à deux mains et je me change, j’accentue aussi mon maquillage et met des talons hauts!!! Heureusement qu’on est en été, je n’ai rien sur la peau!! Ah! Reste une dernière chose… combien??!!

  - Si c’est pour une pipe, trente, si c’est pour baiser cinquante!! me dit mon chéri!

  - C’est tout??? Je ne vaux pas plus que çà?? Et puis rien qu’une pipe çà ne m’intéresse pas

    - Ce n’est pas la question! Nous c’est simplement pour le fun, l’argent on s’en fou!! Voilà, tu es prête?? Fais voir…. Mais tu mouille ma petite putain!!!! Aller va y maintenant….

Il est minuit et demie, je sors de la voiture… Georges va un peu plus loin.

Cinq minutes que je suis là, une voiture s’arrête, merde! Quatre jeunes à l’intérieur qui font les cons, je les envoie balader, ils n’insistent pas, heureusement ….

.juste après, une autre voiture…un gars tout seul descend sa vitre... – c’est combien??

  - Cinquante…

    - Tu fais çà ou??

  - Là, dans la voiture…..

  - c’est OK, je te suis…

Un petit signe discret à mon chéri… çà y est je vais faire la pute!!!! L’homme descend de voiture, légèrement bedonnant, la quarantaine costard cravate…genre représentant de commerce qui n’a pas pus rentrer chez lui ce weekend!!

Il me suit, je sent son regard sur mes fesses, je commence à mouiller…. s’il s’en aperçoit çà ne fait pas vraiment pute!!

Je monte et me pousse au fond, le voilà à mes cotés… - est ce que tu suce ?? ….

  - Ah, ce n’est pas compris dans les cinquante….

  - tu veux combien en plus???

  - vingt …

  - OK! Et il me tend soixante dix euros que je balance sur le siège de devant!!

Sans perdre un instant sa main part entre mes cuisses, en bonne professionnelle, je cherche sa braguette, il bande: de lui-même il défait sa ceinture et baisse carrément son froc. Une bite très respectable surgit! Il appuis sur ma tête, l’air de rien, je la renifle! çà va, elle sent le propre!!

A quatre pattes sur le siège, j’enfourne la queue, lui en profite pour me doigter, la jupe ne cache plus mon cul.

  - Tu à l’air d’aimer çà dit donc, tu es trempée …

Je ne réponds rien, j’ai la bouche pleine!! La pipe ne dure pas longtemps!

  - arrête!! Tu va me faire jouir!!

  - tu veux me prendre maintenant? Dans quelle position??

  - met toi à quatre pattes …. j’arrache ma jupe et mon string. je m’assure qu’il a bien mit son préservatif …

Sa queue frotte un moment sur mes lèvres mouillées, les séparent, et d’un coup, se propulse au fond de mon ventre.

Je me cambre au maximum, ses mains me tirent à lui par le bassin, je commence juste à prendre un peu de plaisir quand je l’entends grogner… il vient de juter dans la capote …

A peine cinq minutes en tout!! Il retire le truc usagé!! Fait un nœud.

  - Qu’est ce que j’en fais??

  - Dans le cendrier là

Le temps de remettre ma jupe, il est prêt à descendre! - Tu viens souvent là?? - Non!! - Ah bon, dommage, au revoir et merci!! C’était super!!

Tu parle!! Je suis restée sur ma faim!! Je descends à mon tour pour rejoindre Georges, un gros quatre quatre Mercédès avec des vitres fumées, c’est garé entre temps tout prés, je passe à coté quand un homme descend …

    - Vous cherchez quelqu’un madame??

    - Euuuh, non! Pourquoi??

    - Je pensais que vous étiez avec un client il y a deux minutes….

    - Ah ….. Hé bien …. Oui ….mais j’allais partir …

    - Oh! Vous avez bien un peu de temps à nous accorder …

    - VOUS??

    - Oui, nous sommes deux! Rassurez vous nous ne sommes ni des flics ni des voyous, nous vous trouvons jolie et si vous êtes d’accord nous vous donnons deux cent euros ….

Je ne sais plus que faire je me fais prendre à mon propre piège!! Désespérée, je jette un coup d’œil vers Georges qui commençait à venir vers moi … rien… alors j’écarte discrètement les bras en signe d’impuissance vers lui et je dis d’accord aux deux mecs, qui, entre parenthèses ne sont pas mal du tout, et puis si çà tourne mal, mon chéri est là!!....

    - Nous pouvons monter dans notre véhicule, à l’arrière, il y a plus de place que dans votre voiture …et les vitres sont teintées….

    - D’ accord! Un des deux hommes m’ouvre la portière, et comme la marche est haute, une main au cul m’aide à monter!!

    - Tient, voilà pour toi … et le mec me tend des billets… deux cent euros!! Le compte y est je loge çà dans la pochette de mon chemisier, je le dénoue, tire sur les pressions de ma jupe… je suis nue entre les deux garçons…chacun d’eux me prend un sein et une jambe qu’ils passent par-dessus la leur...Je suis écartelée, cette fois je mouille pour de bon!! Mes mains vont à la recherche des queues, déjà sorties des pantalons, nous nous masturbons mutuellement un instant, trois ou quatre doigts visitent ma moule…. j’ai une pensée pour mon chéri …que va-t-il penser??

  - Tu veux bien me sucer?? Demande l’un d’eux, sans hésiter je me penche encore à quatre pattes!! Celle-ci aussi sent bon!! Je la lèche comme une bonne pro!!

Une langue vient de se poser sur ma chatte… je m’écarte bien, les doigts branlent mon clitoris, mon vagin et mon petit trou… le salaud s’y prend bien…. Puis rapidement sa tête sort d’entre mes cuisses, un gland mafflu cherche l’entrée de mon intimité... très vite ses couilles cognent sur ma chatte, les à-coups me font avaler plus profondément l’autre bite.

Là, je commence à prendre mon pied!! Il me ramone la moule un bon quart d’heure, enfin la délivrance, je joui dans un grand cri, Et, presque simultanément les soubresauts des deux pines m’indiquent qu’ils jouissent….j’en prend plein la bouche…. mais aussi plein la chatte…

Il n’a pas mis de capote le salaud …. bien que j’ai l’habitude, car je n’aime pas le caoutchouc!! Là je suis dans la peau d’une pute, et une pute fait mettre une capote ….

De plus ces deux là tiennent le coup! Car vite fait ils me font tourner sur moi-même, celui qui vient de me baiser veux se faire sucer, et, l’autre cherche mon vagin gluant pour y rentrer sa queue, je n’ose pas protester … ils sont deux et même si Georges est costaud ….

Finalement, çà a du bon, car le plaisir monte encore une fois en moi …je sors la bite de ma bouche pour crier longuement … je branle la bite que je suçais, celui-ci sans crier gare, m’asperge le visage et les cheveux!! Et mon ventre prend une deuxième ration de foutre épais … Heureusement! Ce n’est pas ma voiture … Quand ils vont voir l’état des sièges ….

Je me redresse vite fait et commence à me rhabiller!! Avant qu’ils ne me proposent autre chose… mais non ils sont corrects! Là seule chose qu’ils m’ont dite - Tu as simulé?? Ou bien tu as vraiment joui??

  - A votre avis?? Vous croyez que j’ai les cuisses dans cet état là pour rien??? Et les sièges, ils se sont mouillés tout seul?? ….

Et en descendant de la voiture …. – En fait, je ne suis pas une pro!! J’ai fait çà pour mon phantasme et celui de mon mari qui est là!! Bonsoir messieurs! Et… merci!!!

Sur le cul, les deux hommes n’ont pas moufté!! Georges et moi avons pris notre voiture et somment rentrés à la maison.

  - Tu n’es pas folle d’avoir accepté ces deux mecs?? Qu’est ce qui t’a pris??

  - Hé bien pour communiquer avec toi ce n’était pas facile et puis le premier m’a déçue!! Un vrai lapin, je n’ai pas eu le temps d’apprécier mon rôle de putain … !! Par contre les deux, là, qu’est ce qu’ils m’ont mis … tien touche … regarde bien mon visage et mes cheveux ….

Nous avons fait l’amour très longtemps cette nuit là …. Par contre le lendemain matin, quand je me suis levée….Georges a mis les billets sur la table ….dégoûtée, je n’ai pas pus les toucher…. –fais en ce que tu veux !! Lui ai-je dit…. Nous n’avons jamais recommencés……

Mais, pas pour de l’argent !!!!!!!!!!!!!!!

Diffuse en direct !
Regarder son live