Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 49 065 fois
  • 177 J'aime
  • 11 Commentaires

Ma famille de débauche

Chapitre 1

Ma soeur

Inceste

Bonjour à tous, je me présente, Alexis, 18 ans, 1m78, en léger surpoids qui ne m’empêche absolument pas d’avoir quelques conquêtes. Mon pénis est tout à fait normal, d’une longueur de 16 centimètres, ce qui me convient parfaitement !


J’adore rire et faire des blagues, au sein de ma famille, je suis celui qui fait toujours rire et en même temps, celui auquel on demande toujours un service, cela ne me gêne absolument pas, j’adore rendre service (surtout aux femmes de ma famille).


Il faut savoir que j’ai envie de sauter sur toutes les femmes que je vois, j’adore les fesses et je mate énormément toutes les femmes de ma famille lors des repas familiaux... Est-ce que je me sens coupable ? Eh bien, bizarrement, pas du tout, la plupart des mes branlettes sont destinées à mes proches. Et cela depuis très jeune, depuis mes premières branlettes, passant du sein de ma cousine aperçue à la piscine, jusqu’aux photos Facebook de ma sur assez chaude et bien d’autre chose...


Il faut savoir que j’ai une très grande famille recomposée dans laquelle la plupart de mes cousines, et toutes les autres femmes ont au minimum 10ans de plus que moi. Je fantasme énormément sur elles, mais tout cela ne reste que dans le domaine de l’imaginaire.


Mais il y a peu, ma vie a pris un autre tournant, et ceci grâce à ma grande sur Charline... Laissez-moi vous la présenter, ma sur est l’une des filles les plus belles de ma famille, 1m62 avec de très gros seins sans exagérer et un très beau petit cul, elle a 28ans, qu’elle ne fut pas ma tristesse quand elle nous annonça qu’elle partait vivre en Argentine.


Heureusement, nous allons la voir au moins une fois tous les 2 ans, et l’année dernière lorsque nous y sommes allés pour passer les vacances, ce fut très intéressant pour moi. Ma sur s’est mariée avec un Argentin, mais cela ne me dérange pas du tout, je ne suis pas du tout possessif.


En Argentine, il fait très chaud, donc je peux vous dire que de voir ma sur tous les jours en tenue légère et en maillot me rend fou, les occasions pour se branler sont rares... Mais une opportunité s’est offerte à moi, nous visitions l’Argentine et passons d’hôtel en hôtel, mais dans l’un d’entre eux, une erreur fait que je me retrouve dans la même chambre que ma sur et son mari. Je fus très très content, directement je me dis que j’aurais l’occasion de voir ma sur nue, voire même, d’entendre quelques gémissements de sa part lorsque la lumière serait éteinte dans la chambre et me pensant endormi elle voudra prendre du plaisir avec son mari.



Tout se passe bien, le premier soir, ma sur me dit :


Tu veux aller à la douche en premier ou j’y vais ?

euh, je te laisse y aller, j’irais après toi !


(Il faut savoir que son mari n’était pas là, parti en promenade avec le reste de ma famille, ma sur étant fatiguée, ne voulait pas y aller et donc moi aussi)



Une fois que j’entends l’eau couler, je me précipite dans sa valise dans l’espoir de trouver un petit string utilisé ou peut-être quelque chose de mieux. Et je trouve mon bonheur un petit string blanc qui sent merveilleusement bon, je sens mon sexe gonfler, il me fait tellement mal, j’ai envie de jouir tout de suite. Mais c’est trop risqué, ma sur peut sortir à tout moment. Je cache le string dans ma poche et attends mon tour à la douche avec impatiente.



Ma sur sort enfin :


Ahh, ça fait du bien, tu peux y aller mon frère d’amour.


J’ai du mal à lui répondre tant je suis absorbé par sa nuisette très légère qui lui moule parfaitement ses formes


....... - D’accord j’y vais.



Je ferme la porte, me déshabille, fais couler l’eau chaude sur mon corps, prends le string de ma sur et le porte à mon nez et commence à me branler. Ahhh ça fait du bien, je prends le string, l’enroule autour de mon sexe et accélère mes mouvements, je sens la sève qui monte, j’accélère encore, je sens ma jouissance qui approche, j’ai envie d’exploser... Toc toc toc :


Dépêche-toi mon frère, j’ai encore envie d’aller aux toilettes.


Rahh, j’y étais presque !!


D’accord, je me dépêche.


Je remets le string dans ma poche, termine rapidement ma douche et laisse la place à ma sur, mais la pression n’est pas redescendue, un chapiteau se forme sous la couette, ma sur sort des toilettes, elle ne peut pas ignorer que je bande, elle se rapproche de moi, se penche vers moi et m’embrasse le front


Bonne nuit, mon frère, je t’aime.


Non, mais je rêve je viens d’apercevoir un de ses tétons !! Je jouis sur place, elle ne se rend compte de rien, mais je viens de jouir, la tension était beaucoup trop forte, j’inonde mon caleçon et mes draps, je suis en extase. Je sens le sperme jaillir, alors qu’elle va se mettre dans son lit à 1 mètre de moi, je relâche un petit gémissement, elle fait comme si elle n’avait pas entendu.


Elle se tourne vers moi et stupeur, je vois ses seins dans cette position, sa nuisette ne cache rien, mon sexe qui n’a pas encore débandé se tend de toute sa force, je viens à peine de jouir que je veux déjà remettre ça.


Le temps passe, je n’ose bouger, jai encore le sperme chaud qui me colle au caleçon et qui descend jusqu’à mes couilles. Ma sur s’endort, je deviens fou, je veux me branler en regardant ses seins, je remercie la lumière de la lune de me permettre cette vision de rêve.


Je me lève en faisant le moins de bruit possible, ma bite est déjà lubrifiée avec le sperme, je saisis ma queue et commence de lents va-et-vient pour ne pas faire trop de bruit. La situation est incroyable !! Je suis à 50 centimètres du visage de ma sur et de ses seins offerts, je ne me contrôle plus, j’accélère mes mouvements, je me branle comme un fou, je suis concentré sur les énormes seins de ma sur, je ne me rends pas compte que ma sur est en train de se réveiller, je sens que je vais exploser, je ne contrôle plus rien, je vais jouir !! Ma sur ouvre les yeux, crie de stupeur, je jouis, mon gland envoie la sauce, une énorme giclée de sperme arrive sur le visage de ma sur, elle en reçoit de partout dans la bouche, sur ses gros seins, dans ses cheveux...


Je prends conscience de la situation. Putain, qu’est-ce que je viens de faire !!! Que va me dire ma sur ??!!

Et voilà, pour le premier chapitre, j’espère qu’il vous plaira, si vous êtes chauds, le 2nd arrivera très rapidement, j’attends vos avis avec impatience chers amis lecteurs :) /

Diffuse en direct !
Regarder son live