Le site de l'histoire érotique

famille unie

Chapitre 1

46
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 6 937 fois

46

1

Je me décide à mettre mon histoire.

Tout a commencé il y a 10 ans, j’avais 20 ans, ma soeur 17, nos parents étaient agriculteurs à l’époque, âgés de 42 ans pour maman et de 46 pour papa. Un week-end qu’ils étaient absents j’ai trouvé Lucie qui se masturbait en regardant le taureau prendre une vache, je me suis approché en lui disant.

"T’as pas honte"

Elle m’a regardé sans rabaisser sa jupe, ni resserrer ses cuisses, elle continuait à se toucher elle m’a répondu:

"Pas du tout c’est excitant ça te fait rien à toi"

Je ne sais pas ce qui m’a pris je lui ai dit.

"Voir le taureau non, mais voir la chatte de ma petite soeur de près ça oui "

"Quesque tu veux dire, tu l’as déjà vue"

"Oui! Mais pas aussi bien qu’en ce moment"

Là, je lui ai expliqué que j’avais truqué la salle de bain pour pouvoir la regarder, j’étais assis à côté d’elle sur une botte de foin, ma bite me faisait mal tellement elle était dure: en souriant elle m’a dit.

"T’es aussi vicieux que moi je suis sûre que tu mattes aussi maman, ça te dirait de toucher la chatte de ta petite soeur "

En disant cela elle a pris ma main l’a posée sur sa chatte, elle a ajouté vas y caresses moi grand frère, je n’ai pas hésité une seconde mon doigt c’est frayé un chemin dans sa grotte humide, elle a ouvert sont corsage m’offrant ses nichons alors que mon doigt branlait sa chatte et ma bouche suçait ses seins, elle a sorti ma bite, m’a branlé, elle a commencé à haleter et elle a dit:

" Viens j’ai envie que tu me baises, ho! Didier fais moi l’amour, je veux te sentir en moi, prends moi grand frère, fais jouir ta salope de petite soeur"

Je ne me suis pas fait prier, j’en rêvais depuis la première fois ou j’avais vu sa chatte, j’ai descendu mon pantalon et mon slip et ceux-ci sur les mollets je me suis mis entre ses cuisses, ma bite à l’entrée de sa chatte, elle a commencé à couiner en disant.

Allez mon chéri, mets le, vas y, enfile moi"

J’ai poussé et ma bite c’est retrouvé plantée dans le ventre de ma petite sœur : ce jour là je n’ai pas mis 3 minutes pour jouir, heureusement Lucie était aussi excitée que moi, elle a joui en même temps en criant que c’était bon de sentir le foutre de son frère inonder sa chatte.

Nos esprit retrouvés, Lucie a posé ses lèvres sur les mienne pour un délicieux baiser, après ce baiser Lucie m’a dit heureusement que je prend la pilule, là elle a du remarquer que j’avais changé de tête : elle m’a dit.

"Qu’est ce qu’il y a, ça ne va pas"

"Si, ça va, mais on n’aurait pas du, c’est de l’inceste"

"Hé alors on s’en fout ça ne t’a pas plu"

"Si bien sur que ça m’a plu, justement, j’ai peur d’avoir envie de recommencer"

"hé alors, j’espère bien que l’on va recommencer mais plus tard au boulot! Cochon "

On s’est levé, rhabillé, Lucie m’a embrassé avant d’ajouter:

"Vivement ce soir, quelle chance on a la maison pour nous jusqu’à dimanche soir".

Voila pour le début, la suite si vous le voulez.