Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 7 594 fois
  • 13 J'aime
  • 0 Commentaire

Fantasme assouvi

Chapitre 1

Hétéro

ben voila je n’y crois pas et pourtant!!!!!

c’etait par une belle journée de fevrier que tout commença.

Il etait dix heure et comme à mon habitude je prenais ma pause et passait devant mon plus grand fantasme ISABELLE la standardiste ,une femme de 40 ans,1m70 au corps superbement sculpté et un visage qui me fait chavirer chaque fois que je la regarde ou que je discute avec elle.Je la saluais de loin quand à mon plus grand plaisir, elle m’appella.

-eric(c moi) tu va pouvoir peut etre m’aider?

-à quoi

-beh j’ai un probleme ,tu n’aurais pas une paire de ski à tout hasard!

-si j’en possede, tu les veux

-oh oui tu me depannerais car à la fin de semaine mon mari les enfants et moi partont à la neige

-je te les amenes quand

-euh cet apres-midi tu peux disons vers 13h30

-oui pas de probleme.

Sur ce elle me fit un plan pour me rendre chez elle.J’etais tout fou.

à 13h30 petante je sonnais à sa porte,elle m’ouvrais et m’invitais à entrer dans sa demeure.

nous etions dans le salon apres que je lui eut remis les skis, nous discutions de sa famille et des petits problemes qu’elle avait avec son mari.

Elle se sentait delaisser par son mari.Pour la rassurer je lui disais que c’etait passager.

-je me sens plus aussi desirable qu’avant,je pense que c’est ça qui fait que mon mari me delaisse me disait-elle

Surpris je lui retorquais arretes tu es superbe,tu as de la classe.

Elle me souriait et me remerciait mais elle ne me croyait sans doute pas vu son regard.

Alors je me lançais et lui dit texto-je vais te dire isabelle je te trouves excitante et j’ai vachement envie de toi depuis que je te connais, voila je l’ai dit.Je baissais la tete de peur de sa reaction mais je sentis sa main me soulever mon visage.Elle me faisait face et ses levres vinrent se coller aux miennes et un baiser fougueux s’en suivit,nous basculames sur le canapé l’un contre l’autre en train de se ploter.Pendant qu’on s’embrassait ma main caressait ses cuisses gainées de collant noir.Nos langues se separerent et fougueusement elle me retirait mon pull et t-shirt et me glissa plusieurs baiser sur mon torse.J’en avais fait de meme et ses seins s’offrait à ma vue, de magnifique roploplo qui tomberent legerement quand je les aient sortis des balconnets du soutif.Ses tetons pointaient et je m’empressait à les titiller avec la langue.Elle gemissait de plaisir et ses mains habiles libererent mon sexe de sa cage.Je me redressais pour me deshabiller totalement, elle en fit de meme.

Une fois en tenue d’adam et eve je n’en pouvais plus,mon sexe tendu au maximum me faisait mal.tant pis pas de preleminaire et vraisemblablement elle aussi n’en pouvait plus, elle avait prise place sur le canapé ses deux jambes ecartées.Je me presentais devant l’entrée de son orifice et my enfonçait apres avoir tater pour trouver le chemin de cette mini brousse.Je rentrais mon 23cm d’un trait, sa mouille m’aidant bien.Elle lacha un cri rauque de plaisir.Ses deux jambes s’enroulerent aussitot autour de mon corps et je commençai immediatement à la pomper.Elle jouit rapidement innondant mon dard mais ne cama en rien ma cadence qui s’accelerait.Je sentais son con se contracter autour de ma queue, la garce.Sentant arriver ma semence je la prevenais pour me retirer mais elle feint et jouissait de plus belle.Un dernier coup de butoir me fit tout cracher en elle, une sensation divine m’envahit et je m’ecroulais sur isabelle.On s’embrassa langoureusement et elle me dit de partir car son mari n’allait pas tarder.je me rhabillais et partait chez moi tout heureux d’avoir fait l’amour avec isabelle.

depuis ce jour, je suis devenu son amant à mon plus grand plaisir.Comme quoi un simple fantasme peu devenir realité.

Diffuse en direct !
Regarder son live