Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 38 572 fois
  • 280 J'aime
  • 16 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Le fantasme de la baby-sitter

Chapitre 1

La rencontre

Divers

Nina était un peu nerveuse, elle était convoquée au siège d’une association de baby-sitting. Elle devait passer un entretien avec les parents de jumeaux qui avaient deux ans. Les deux bambins avaient besoin d’une baby-sitter. Puisque leurs parents travaillaient. La jeune femme qui avait accouché des enfants était arrivée au bout de son congé de maternité, et l’année sabbatique qu’elle avait prise par la suite.

Nina était une jeune fille de 18 ans, elle habitait encore avec sa mère. Elle irait chercher les enfants à la crèche, et la ramènerait à la maison, où elle veillerait sur eux, jusqu’au retour de leurs parents. C’était très simple.


— Bonjour, je suis Nina Hermes. Je suis là pour le poste de baby-sitter. On m’a convoquée ...

— Oui ! Asseyez-vous ! fit la femme à l’accueil d’un geste simple et d’un sec.


Nina était d’autant plus inquiète de la situation. Elle s’assit donc à la table et attendit sagement qu’on l’appelle. Un homme entra dans la pièce, et se présenta à son tour. La femme l’accueillit, se montra bien plus mielleuse, mais il faut dire qu’il était bel homme.

Il avait les cheveux courts bruns, les yeux verts, et un visage sans poil, et une magnifique fossette au menton. L’homme s’assit en face d’elle. Il se contenta d’un hochement de la tête pour la saluer.

Nina était encore pus nerveuse face à cet homme. Il lui faisait un peu trop d’effet sur une partie intime de son anatomie.

Elle serra les jambes, presque malgré elle. Elle se déplaça sur sa chaise, et se cacha derrière un magazine peu intéressant. Pour éviter de croiser son regard un peu trop vert.


— Mr Darma ! fit un autre homme qui s’avança vers lui. Ils se serrèrent la main, et tous les deux entrèrent dans un bureau.


Nina soupira de soulagement, quand quelques minutes plus tard, l’homme ressortit pour l’appeler à son tour. La jeune fille entra dans le bureau à son tour, face à Mr Darma ! Elle avala de travers, et s’installa sur la chaise qu’on lui désigna.


— Donc Mr Darma cherche actuellement une jeune fille pour garder ses enfants lors de leurs absences. Vous avez envoyé votre CV récemment, et nous avons décidé de vous mettre en contact l’un l’autre, afin de voir si cela pouvait convenir.

— Euh... oui bien sûr.

— Mr Darma a pu lire votre CV. Mais il a quelques questions à vous poser.

— Oui ! fit-elle, en se tournant vers lui.


Ses genoux butèrent contre les jambes de l’homme. Elle lui fit un sourire confus, avant de mettre ses jambes sur le côté.


— Je cherche en effet une jeune fille disponible pour veiller sur mes enfants.

— Oui, je comprends, monsieur. Que voulez-vous savoir ? demanda Nina.


Nina se sentait un peu étrange en face de cet homme. Il y avait des papillons dans son ventre, mais surtout elle se sentait humide entre les jambes. Mais elle fit de son mieux pour se concentrer sur lui. Ce n’était peut-être pas une bonne idée, en fait.


— J’ai vu que vous aviez dix-huit ans, est-ce que cela peut gêner vos études ?

— Non, Monsieur.

— Avez-vous quitté l’école ?

— Non, mais je n’ai pas d’activités, et je termine les cours assez tôt.

— Très bien. Parlez-moi un peu de vous ? Vos qualités ?

— Je suis patiente, sérieuse, et j’ai le contact facile avec les enfants. J’ai participé à une colonie de vacances en tant qu’animatrice, il y a quelques semaines.

— J’ai vu ça dans votre CV. Vous avez également gardé vos petits frères.

— Oui, Monsieur.

— Avez-vous des talents que vous pourriez transmettre à mes enfants ?

— Euh... je sais jouer de la flûte, fit Nina, qui n’avait pas de talents particuliers.

— Est-ce que vous avez éventuellement des questions ? demanda Mr Drama.

— J’aimerais en savoir plus sur vous... enfin sur vos enfants, se rattrapa la jeune fille.

— Bien sûr, ce sont deux garçons. Ils se nomment John et Jack, ils ont eu deux ans, il y a quelques semaines.

— Merci de cet entretien, Mademoiselle, fit le responsable de l’association. Nous ne manquerons pas de vous contacter prochainement pour vous faire part de notre réponse.

— Oui, merci Mr. Mr Darma ! fit Nina en quittant la pièce.


La jeune fille quitta la pièce, laissant les deux hommes seuls. Ils se regardèrent un moment.


— Elle me convient tout à fait, fit Mr Drama.

— Tant mieux, tant mieux ! répondit l’autre homme. Je la contacterai dans quelques jours pour lui donner votre adresse.

— Merci ! fit l’homme.


Il se leva et serra la main du responsable, et quitta à son tour les lieux. David avait trouvé la jeune fille tout à fait... à son goût. Elle avait les cheveux bruns, incroyablement longs comme il aimait. Elle avait un joli sourire et les yeux bleus, brillants. Et il savait qu’il ne l’avait pas laissé indifférente. C’était donc parfait. Sans compter qu’elle avait les atouts d’une bonne nourrice... et c’était une joueuse de flûte.

Quand elle avait dit ça, il avait imaginé la bouche de la jeune fille autour de sa bite, et ses doigts pianotant sur son sexe. Si tout allait comme il voulait, elle allait jouer d’un autre genre de flûtes.


Quelques jours plus tard, la femme sèche de l’accueil l’appela pour lui dire que Mr Darma était d’accord pour l’embaucher. Elle lui donna l’adresse, en lui informant de s’y rendre pour faire la connaissance des enfants, et signer le contrat.

Ce que la jeune fille fit avec empressement. Elle frappa doucement à la porte, pour signaler son arrivée.

Mr Darma lui ouvrit la porte, et l’invita à entrer avec le sourire. Il semblait plus détendu que lors de leur entrevue à l’association.


— Bonsoir, je suis venue faire connaissance avec Jack et John. Et signer le contrat.

— Oui. Les enfants sont dans le salon. Je vais chercher le contrat.

— Où est Mme Darma ? demanda Nina.

— Elle revient de son travail plus tard, vers 22 heures.

— D’accord.


Nina s’approcha des enfants, et les salua, en leur expliquant qui elle était. Les deux bébés riaient et elle leur fit un dessin avec les crayons qui traînaient ici et là.


— Le contrat est ici ! fit Mr Darma en revenant dans la pièce.


La jeune fille se releva et revint vers lui, pour lire le contrat. Elle n’y connaissait pas grand-chose. Elle leva la tête vers Mr Darma, il vit son... ignorance dans son regard.


— Est-ce que vous souhaitez que je vous l’explique ? proposa-t-il.

— Oui, je veux bien ! dit la jeune fille.


Nina et David s’installèrent autour de la table dans la pièce à vivre. Elle était vraiment très grande cette pièce. Il y avait un coin salon, où les enfants étaient installés autour d’un tas de jouets. Il y avait une table au centre de la pièce, avec quelques chaises, et dans l’autre coin, se trouvait une cuisine ouverte.


— Donc... la première partie décrit chacune des deux parties. Donc vous et moi, fit Mr Darma d’une voix grave et profonde, qui émoustilla Nina. Ensuite, ce sont les conditions de travail, vous devrez aller les chercher à la crèche entre 16h et 18h, selon les heures où finissez les cours. Ensuite, vous resterez avec eux, jusqu’à mon retour ou celui de mon épouse, souvent vers 21h ou 22h. Vous donnerez le bain, et le repas aux enfants. Ils devront être couchés vers 20h30.

— Cela semble bien.

— Ensuite il est possible que vous soyez appelée un samedi ou un dimanche par mois, afin que mon épouse et moi puissions sortir.

— Très bien, ça me va tout à fait. Et... euh... le salaire ? demanda Nina, un peu gênée.

— Oui, évidemment, vous serez payé 9 euros de l’heure. Donc entre 36 à 54 euros la soirée, et la journée sera de 72 euros. Cela vous convient ?

— Oui, fit Nina.


La jeune fille saisit le stylo, et signa le contrat de travail. Mr Darma en fit autant, puis il tendit une copie à la jeune fille, en lui disant que celui-ci était pour elle.


— Vous commencerez donc demain ! fit Mr Darma, en conduisant la jeune fille vers la porte.


David lui serra la main, il en profita pour caresser brièvement le dos de sa main. Il remarqua la tension dans le corps de la jeune fille, et sa peau toute douce. Il plongea son regard sur ses fesses, quand elle marcha dans la rue pour rejoindre la station de bus en face de chez lui. Oui, il lui faisait de l’effet, et elle aussi lui faisait de l’effet.

Diffuse en direct !
Regarder son live