Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 3 225 fois
  • 64 J'aime
  • 17 Commentaires

Le fantasme de la baby-sitter

Chapitre 43

Vingt ans plus tard. - FIN

Divers

Lucas soupira et frappa à la porte de la maison des Darma, avec son équipe de travail. Une femme d’une cinquantaine d’années leur ouvrit la porte.


— Bonjour, Mme Darma ? demanda Lucas.

— Oui ! Entrez ! fit-elle.


Elle laissa le groupe entrer dans la grande maison. Lucas était un journaliste accompagné de son équipe composée d’un caméraman et d’un ingénieur du son.


— Comment voulez-vous faire ? demanda Annabelle.

— J’aimerais pouvoir interviewer les membres du harem de Mr Darma.

— Déjà pour commencer, ce n’est pas celui de David... c’est le mien.

— Pardon ?

— C’est moi qui ai choisi chaque membre, et aussi à quel moment... Nina ou Sara pouvaient avoir des enfants.


Lucas fit signe pour installer la caméra dans le salon, pour réaliser cet interview. Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait découvrir une famille aussi étrange que celle des Darma.


— Donc vous disiez que c’est vous la gérante de ce harem.

— Oui !

— Avez-vous des relations avec Sara ou Nina ?

— Oui !

— Vous vous rendez bien compte que cela perturbe tout le monde !

— Qu’est-ce qui les perturbe exactement ?

— Eh bien, la plupart des gens cherchent la fidélité de leurs partenaires, de leurs maris, compagnons ? Et vous avez choisi de vivre tous les quatre.

— Qu’en pensez-vous ?

— Ce n’est pas mon avis qui compte, mais le vôtre ?

— Je n’ai jamais voulu monter un harem. David et moi étions mariés depuis trois ans, nous avions deux petits garçons et je pensais être heureuse. Mais quand Nina est entrée dans notre vie, elle m’a montré que j’avais tort. Elle a comblé une partie de moi-même. David et moi l’avons... draguée chacun de notre côté et nous avons décidé de faire un ménage à trois quand la vérité a été découverte.

— Et Sara ?

— Sara est arrivée quelques mois plus tard, David avait établi un planning pour éviter qu’on se... fâche pour les faveurs de Nina. Du coup, il se retrouvait seul certains soirs. Et donc Sara a rempli ce rôle. Elle a fini par rejoindre notre maison, notre famille.

— Combien d’enfants a votre mari ?

— Il est le père de quatorze enfants.

— Et les mères ?

— Je suis la mère de quatre enfants de David. John et Jack ont 23 ans, Pamela a 21 ans et Evy 12 ans. Ensuite, Sara a cinq enfants, Marie 16 ans, Noa 13 ans, Luca 9 ans, Clément 6 ans et Karen 5 ans.

— Et Nina ?

— Nina a huit enfants : Nazélia 20 ans, Mina 19 ans, Célia 17 ans, Bella 14 ans, Louise 9 ans, Emma 5 ans, Ambre 1 an et elle est enceinte de sept mois.

— Elle n’a eu que des filles.

— Oui... D’ailleurs, il n’y a que 5 garçons.

— Est-ce que c’était compliqué de gérer un si grand groupe ?

— Il faut faire preuve d’une organisation sans faille et un nombre conséquent de salles de bain, dit Annabelle en souriant.

— Maman Annabelle, fit une petite fille en courant vers elle.


La fillette regardait le groupe et les caméras. Elle vint se mettre devant la caméra et tira la langue.


— Karen ! Est-ce qu’on fait ce genre de choses ? demanda Annabelle.

— Non ! Pardon, je dis pardon à tout le monde d’avoir tiré la langue, fit la fillette en se courbant.

— Que voulais-tu ? demanda la femme de David.

— Voir ce qui se passait ?

— Viens là ! fit Annabelle.


La fillette s’installa dans le canapé à côté de sa mère.


— Dis-moi, Karen... Comment se passe la vie à la maison ? demanda le journaliste.

— Très bien... J’ai plein de frères et de sœurs pour jouer avec moi.

— Et tes parents ?

— Eh bien, il y a Maman, Maman Annabelle et Maman Nina et Papa.

— Est-ce normal pour toi d’avoir plusieurs mamans ?

— Pourquoi... tu en as combien toi ?

— Une seule !

— Oh... c’est dommage parce que je peux faire plein d’activités avec mes mamans et papa.

— Un seul papa, ça te paraît normal ?

— Maman Annabelle dit que les garçons sont ... trop difficiles !

— Que voudrais-tu faire quand tu seras grande ?

— Je veux ... être docteur, comme grand-frère John.


Lucas réalisa son interview avec les autres membres de la famille. Chacun d’eux assumait d’avoir une vie différente de la plupart des gens. Les adolescents avaient quand même des problèmes avec leurs parents, comme tous les autres enfants au même âge. Mais ils trouvaient quand même une de leurs mères pour les comprendre. La crise d’adolescence était difficile pour tous les parents.


— Pourquoi avez-vous voulu réaliser cet interview ? demanda Lucas.

— De nombreuses rumeurs ont commencé à circuler. Je voulais que les choses soient claires pour tout le monde, pour nos enfants. Rien n’est pire que l’ignorance, dont on se moque en imaginant... des choses, expliqua Annabelle.

— Papa ! On est prêts pour la photo, dépêche-toi ! cria Jack.

— Oui, répondit David.


Il prit la main de Nina, sa poupée qui avait maintenant 38 ans. Elle avait un gros ventre. Elle était toujours aussi belle. Lucas se mit en place pour faire une photo digne d’un mariage.


Annabelle se tenait au centre de la photo, David à ses côtés, Nina se tenait à la droite du couple tenant la main d’Annabelle. Sara se trouvait à gauche tenant la main de David. Derrière eux, se tenaient chacun de leurs parents, ainsi que Nathan, Nolan, les frères de Nina et Mila la fille de John et Noémie, la petite sœur de Nina. Ensuite, devant, se tenaient leurs quatorze enfants. John, Jack, Pamela et Nazélia, les plus grands les majeurs qui avaient déjà quitté la maison pour commencer leurs vies. Ensuite devant eux, il y avait Marie, Célia, Bella et Noa, les adolescents de la famille. Puis Luca, Lana, Clément, Karen, Emma et Ambre qui étaient assis au sol devant le reste de la famille.


Est-ce que n’importe qui aurait pu dire que Nina serait capable de créer une famille aussi grande et aussi belle à David et Annabelle ?

Que serait leur vie sans elle ?

Diffuse en direct !
Regarder son live