Le site de l'histoire érotique

Fantasme enfin réalisé

Chapitre 1

59
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 18 457 fois

59

3

Cécile et moi, Fabien, sommes en couple depuis 7 ans et mariés depuis 3 ans. Ma femme, une petite brune d’1m64 pour 58kg et un superbe 90d me comble de bonheur.Pour ma part, je mesure 1m83 pour 81 kg. Je suis bisexuel. Nous avons eu un amant bisexuel également pendant quelques mois. Il nous a permis de découvrir que Cécile aime s’exhiber devant d’autres hommes et que nous aimons tous les deux qu’elle fasse l’amour devant moi. Nous avons réalisé de nombreux fantasmes mais il nous en reste encore quelques uns à réaliser. Nous avons décidé de stopper la relation avec notre amant au début du mois d’avril pour faire de nouvelles rencontres.


L’histoire que je vais vous raconter se déroule au mois de juin 2018. Durant les quelques semaines qui se sont écoulées entre l’arrêt de notre relation avec notre amant et cette histoire, ma femme et moi n’avons pas chômé. Au total, 3 hommes sont venus chez nous et ont baisé ma femme devant moi. A chaque fois, pendant qu’elle se faisait prendre, elle me regardait dans les yeux pour me provoquer et me traitait de cocu. Moi je me branlais en la voyant en action avec des quasi-inconnus. Ca m’excitait terriblement, je me disais "quelle petite salope". C’était vrai, ma femme, si sage il y a quelques mois, était devenue une salope et j’aimais ça.

Un autre homme est aussi venu chez nous, mais cette fois-ci pour s’occuper de moi. J’aimais me faire enculer et je sais maintenant que c’est un plaisir dont je ne pourrais plus me passer. J’aime les belles queues, j’aime les avoir dans ma bouche et surtout dans mon cul.

Bizarrement, même si nous faisions l’amour avec d’autres personnes, notre couple n’a jamais été aussi soudé. En fait, nous étions nous-mêmes et nous montrions tels que nous sommes, sans aucun tabou.

Nous n’avions que deux règles : ne rien faire si l’autre n’est pas d’accord, et nous devions être là tous les deux à chaque fois.

Bref, on ne s’est pas ennuyé, loin de là. Mais revenons à l’histoire que je vais vous raconter.


Nous voilà le deuxième week-end du mois de juin, il faisait beau et chaud. Un des hommes qui est venu baiser ma femme nous avait parler de quelques lieux où on pouvait s’exhiber près de chez nous. Ca tombe bien, ma femme adore ça. Le samedi matin, après avoir pris le petit-déjeuner, Cécile me reparle de son plus grand fantasme : s’exhiber devant plusieurs hommes et qu’ils jouissent tous sur ses seins. J’ai compris où elle voulait en venir. Nous irions cette après-midi dans un bois près d’un parking à une quinzaine de kilomètres de chez nous. Pour être sûr que des hommes seront là, nous décidons de publier une annonce sur un site de rencontre en donnant rdv à 16 heures aux hommes désirant éjaculer sur ma femme. Je dois avouer que je n’étais pas forcément très rassuré (et ma belle non plus). On ne savait pas qui viendrait et il y a toujours le risque de tomber sur des gens bizarres.

C’est donc entre crainte et excitation qu’on s’est préparés pour la première exhib de ma femme dans la nature. Pour l’occasion, elle s’est habillée d’une robe noire très décolletée, un string noir et des chaussures sexy. Elle ne portait pas de soutien-gorge. Nous sommes arrivés au point de rendez-vous un peu en avance. 4 hommes nous attendaient. Nous les saluons avec un peu d’appréhension. Ils ont l’air "normaux". Nous attendons un peu jusqu’à 16 heures. Deux autres hommes sont arrivés. 6 hommes donc au total qui se sont déplacés rien que pour ma femme. Ils avaient entre 25 et 55 ans, pas forcément tous à notre goût, mais ce n’était pas ce qui comptait. Avant de nous enfoncer un peu plus dans la forêt, je rappelais les règles : pas de fellation, pas de sexe, on ne touche que les seins quand Cécile le dit et ils doivent tous jouir sur ses seins. Tous sont d’accord, nous avançons donc une centaine de mètres plus loin.

Je pose une couverture par terre, Cécile enlève sa robe, dévoilant ainsi sa poitrine aux voyeurs, et s’est mis à genoux. Elle a pris les choses en main et leur a dit de sortir leurs queues et de se branler, ce qu’ils ont fait. Deux d’entre eux se sont même totalement déshabillés. Quelques instants plus tard, elle leur a demandé de venir la caresser. On peut dire qu’ils ne se sont pas fait prier. Je voyais les mains parcourir ses seins, son ventre et son dos. Elle s’est mise à quatre pattes pour se faire toucher les fesses. Elle s’est ensuite remise à genoux et a glissé une main sous son string. La scène était surréaliste : ma femme était presque nue devant 6 inconnus qui se masturbaient devant elle. Je lui ai demandé si ça allait, elle m’a dit qu’elle était ravie. Elle m’a demandé si je voulais bien qu’elle branle toutes ces queues. J’ai accepté. Elle avait un sexe dans chaque main et les branlait. Un homme n’a pas résisté et a éjaculé sur la poitrine de ma belle. Les autres ont suivi assez rapidement. Cécile était littéralement recouverte de sperme. Elle en avait sur les seins bien sûr, mais aussi dans le cou et sur le ventre. Ca a même dégouliné sur son string. Sans même s’essuyer, elle a remis sa robe. Nous remercions les voyeurs d’avoir été respectueux et nous regagnions la voiture.

Sur le trajet, l’odeur du sperme était très forte. Sa robe collait à son corps. Elle m’a dit qu’elle avait trouvé ça génial, que c’était encore mieux que dans ses pensées. Quand on est rentré chez nous, nous avons fait l’amour plusieurs fois tellement elle était excitée.

Ma femme m’a remercié d’avoir bien voulu réaliser son plus grand fantasme et m’a dit que je pouvais lui demander tout ce que je voulais...