Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 1 644 fois
  • 6 J'aime
  • 1 Commentaire

Du fantasme au plaisir...

Chapitre 1

Divers

Bonjour,


pour des raisons de confidentialité, je vais modifier les prénoms des personnes qui vont participer aux textes que je vais vous rédiger. Tout ce que je vais décrire s’est déroulé il y a quelques petites semaines et je pense que c’est loin d’être fini.


Je me présente donc, on va dire que je m’appelle Mary, j’ai une grosse vingtaine d’année, les cheveux coupés courts, châtains clairs, de jolis yeux verts, dont je suis très fière. Physiquement j’ai un corps classique, 1m67, pour 54 kg, des petits seins (85B), de jolies fesses, mais qu’il me faut entretenir en faisant régulièrement du sport, sinon j’ai tendance à m’emballer.

Sur un plan sentimental, je suis la reine des embrouilles, un caractère de cochon, des idées bien fixes dans ma tête, et une manie de toujours avoir raison, ce qui pose souvent des problèmes. Je ne collectionne pas les amants, loin de là. Sur un plan sexuel, je suis classique également, comme dirait l’autre, rien ne vaut le confort d’un bon lit, mais il parait que je suis bruyante. Après tout, quand on prend du plaisir, pourquoi se retenir ?.


Je suis en "couple" depuis le début de l’année avec Stéphane que j’ai rencontré lors du réveillon de la Saint Sylvestre. Enfin, je dis en couple, mais nous sommes séparés de plus de 200 km, moi car je me refuse de quitter ma ville, et lui parce qu’il adore son travail de commercial et qu’il n’a pas vraiment envie d’en changer. Cela dit, cela se passe très bien. Il nous arrive souvent de nous voir en semaine quand même, et le week-end. Physiquement il est bien bâti, rugbyman depuis tout petit, un sourire craquant, brun aux cheveux courts. Bref, j’ai pas mis longtemps pour craquer le soir de notre rencontre. Par contre, la nature l’a généreusement gâté, et son sexe, doit avoisiner les 19/20 cm en érection. Je n’ai jamais mesuré et je ne lui ai jamais demandé non plus mais avec mes petites mains j’ai pris quelques repères pour avoir une idée.


Notre vie sexuelle est classique mais très passionnée, même si je pense qu’il aimerait que je sois plus cochonne avec lui. Le goût du sperme ne m’a jamais emballée, même si j’y ai déjà goûté, et la sodomie, je n’ai jamais essayé, surtout par peur, et la taille de mon chéri, ne me prête pas à vouloir tenter l’expérience.


Je finirais les présentations en ajoutant que même si je suis plutôt sage dans les faits, j’ai beaucoup de fantasmes, que je met uniquement en pratique seule, dans ma douche ou sur mon lit à l’aide d’un gode que des copines m’avaient offert pour mes 20 ans. J’ai une autre méthode aussi, mais je vous en parlerai peut être dans une histoire prochaine.


Passons au cœur du sujet et à ce qu’il m’est arrivé il y a quelques semaines. J’étais donc en vacances chez lui, alors qu’il travaillait cette semaine là. Nous avions passé le week-end à faire l’amour quasiment sans quitter la chambre, uniquement pour manger. Et à partir du lundi me voilà seule dans son appartement à tourner un peu en rond j’avoue. L’après midi du lundi je me suis laissée un peu aller seule sur son lit en m’imaginant plein de choses notamment m’offrir à un homme de couleur qui ferait de moi sa soumise.

Je passe les détails pour dire que cela m’avait bien excitée et que mardi matin quand je vois mon homme avec son costard qui finit de se préparer, j’ai eu envie de me lâcher un peu. Je sort de sous la couette, pour venir me coller à lui et lui donner un baiser excessivement passionné, en lui mordant la lèvre. ça l’a fait rire en me demandant ce qu’il m’arrivait, et je lui ai juste répondu "Rien du tout, je suis votre esclave monsieur, je souhaite vous voir partir à votre travail dans les meilleures conditions" et me voilà à me laisser tomber à genoux devant lui. Sans le quitter des yeux je glisse la fermeture éclair vers le bas, déboutonne son pantalon, dégrafe sa ceinture, et sors son membre encore tout flasque. Je vois un sourire de satisfaction sur son visage avant d’entendre un petit râle quand je prend son sexe en bouche, en tournant ma langue autour. A partir de là je ferme les yeux, et chaque va et vient de ma bouche ou de ma main sur son membre provoque l’afflux de sang qui le fait se tendre et prendre les dimensions et la rigidité souhaitées. J’adore le sucer, sa peau a un goût que l’apprécie, et surtout l’entendre gémir pendant que je lui fais ça, m’excite terriblement. Mais là j’ai envie de plus, envie qu’il se lâche lui aussi, alors j’abandonne son membre pour m’occuper de ses bourses, les lécher et les aspirer tout en le branlant "Monsieur aime la gâterie du matin ?" et là à ma grande surprise, il rentre dans le jeu "oh oui monsieur adore sa petite soumise et tout ce qu’elle lui fait". Je souris intérieurement, toute fière de moi, et continue de plus belle ma fellation puis j’ajoute avec un peu de défi "Qu’attends monsieur pour me montrer que je lui appartiens ?". Je pense que c’est la première fois qu’il me relève avec tant de vigueur pour me jeter ventre sur le lit. En quelques secondes je sens ses mains sur mes hanches me tirer en arrière pour me cambrer et me placer à quatre pattes, et d’un coup son membre s’enfoncer en moi jusqu’à la garde.

Les quelques minutes que ça a duré, il m’a besogné avec une vigueur qu’il n’a que peu souvent, lui d’habitude si doux. Je me suis laissée aller à crier mon plaisir et à lui répéter que je lui appartenais, que sa soumise était comblée de plaisir. J’ai pris un pied terrible, et j’ai joui un petit peu avant lui, avant qu’il ne s’effondre sur moi, alors que je sentais les giclées de son plaisir remplir mon ventre. Un baiser sur ma nuque, un je t’aime au creux de mon oreille et le voilà qui se relève pour partir à son travail avec un peu de retard. je le regarde sortir de la pièce, et il ajoute "Que ma soumise m’attende dans la même position ce soir quand je rentre", je lui souris au moment où il me fait un clin d’œil ravageur.


La journée ne faisait que commencer, et j’étais loin de me douter à quel point.....

Diffuse en direct !
Regarder son live