Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 662 fois
  • 45 J'aime
  • 3 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

la fascination d'un hétéro

Chapitre unique

Gay

Le premier soir de vacances commença pour nos trois jeunes hommes, Cyril hétéro de 27 ans avec un physique d’athlète, son meilleur ami Tristan 28 ans qui a lui aussi un physique d’Appolon et le petit ami de ce dernier, Robin, 26 ans, un peu plus mince avec une légère musculature.


Cyril avait accepté l’invitation de son meilleur ami Tristan et de Robin pour passer les vacances avec eux, au début, il était un peu réticent, car il voulait les laisser entre eux pour qu’ils passent des vacances en couple, mais ils avaient insisté pour qu’il vienne avec eux, ne voulant pas le laisser seul (car oui, Cyril vivait seul et était célibataire, il se serait retrouvé seul durant cette période). Ils étaient à l’hôtel et n’ont pu réserver qu’une chambre pour eux trois. Cyril se sentait gêné, car il ne voulait pas les empêcher de passer des nuits en couple, mais ces derniers lui dirent que ce n’était pas grave.


Ils entrèrent dans leur chambre et y déposèrent leurs affaires avant de descendre au restaurant de l’hôtel, ils se dirigèrent vers le comptoir, prirent chacun un plateau et les plats qu’ils voulaient et s’assirent à une table, Cyril vit les regards tendres que s’échangeaient Tristan et Robin, ça le faisait sourire, il était heureux pour son meilleur ami.


— Je vous envie, leur dit finalement Cyril, envieux.

— T’inquiète, tu trouveras quelqu’un d’autre, fit Tristan avec un clin d’œil.

— Oui, tu es beau garçon, tu as un physique de rêve et tu es super sympa, tu devrais facilement trouver, ajouta Robin.

— C’est comment avec un mec ? demanda Cyril.


Tristan et Robin se regardèrent et Tristan lui répondit :


— C’est pas si différent des relations hétéros tu sais, pourquoi ? Tu envisages de virer de bord ?

— N... non ! enfin, peut-être que j’essayerais une fois, fit Cyril, c’était juste une question... comme ça.


Tristan rigola un coup et lui fit une tape rassurante à l’épaule et lui dit :


— Je te taquine mec !


Le reste du repas du soir se déroula dans une bonne ambiance, les trois jeunes hommes rigolèrent et parlèrent de tout et de rien, ça faisait du bien à Cyril, ça lui permit de mieux oublier sa dernière peine de cœur avec une jolie fille avec qui il était sorti avec pendant deux ans.



Puis, ils montèrent dans la chambre, Tristan et Robin se déshabillèrent mutuellement jusqu’à se retrouver nus, Cyril était habitué à la vue du corps de son meilleur ami avec qui il a fait beaucoup de sports et passé du temps dans les vestiaires, il trouva effectivement qu’il avait un physique très agréable à l’œil et Robin avait un sourire d’ange. "Je comprends ce que tu lui trouves, pensa-t-il, avec un tel sourire, il serait difficile de rester indifférent". Tristan et Robin entrèrent dans la salle de bain, Cyril s’assit sur le lit, pensif. Biens des questions lui taraudent à propos des relations homosexuelles depuis qu’il l’a su pour Tristan, mais davantage depuis récemment, il envie sa relation avec Robin quasiment parfaite avec les moments discordes qui se faisaient rares. "moi ma dernière ex après un an de relation me prenait la tête pour tout et n’importe quoi, se dit-il intérieurement".


Au bruit de l’eau qui coula, il se mit à imaginer Tristan et Robin ensemble sous la douche, se lavant mutuellement et s’embrassant et même plus et se surprit à envisager de se joindre à eux, cette dernière pensée le réveilla direct, "qu’est-ce qui me prend d’avoir ce genre de pensée ? Tristan est mon meilleur ami et de plus c’est des mecs !"


Cela dit, il se tourna vers la porte de la salle de bain ouverte et repensa à la vue des corps nus de Tristan et Robin plutôt et se mit à déglutir quand à cette soudaine et bizarre envie de vouloir aller les mater sous la douche. Cyril se secoua la tête pour remettre de l’ordre dans sa tête, quand soudain il sentit quelque chose de familier au niveau de l’entrejambe, il vérifia que personne ne regarde, l’eau coulait encore, donc ils étaient encore sous la douche, il jeta un œil sous son boxer et vit qu’il était en érection, l’eau cessa de couler, ils ont fini de se doucher ! Cyril prit vite une serviette et se prépara à entrer dans la salle de bain.


Quand le couple en sortit, Cyril y entra à son tour et ferma la porte, une fois complètement déshabillé, il alla sous la douche et fit couler l’eau, prit son sexe en érection et se masturba "ça doit être parce que je suis en manque, pensa-t-il, oui ça doit être ça !", pour se faciliter la tâche et pour s’en convaincre, il s’imagina une scène de douche torride entre deux belles filles aux gros seins qui se caressèrent, s’embrassèrent et se doigtèrent tout en poussant des cris de plaisirs, mais les deux belles filles se changèrent peu à peu en Tristan et Robin et se vit les rejoindre, leurs corps nus se mélangeant avec tendresse et plaisirs érotiques. Sans réfléchir davantage et dans le feu de l’action, il continua sa masturbation et sentit un sourire rempli d’un mélange entre plaisirs et curiosités se former sur son visage et finit par éjaculer.


Une fois terminé, Cyril sortit de la douche, il vit Tristan et Robin au lit, dans les bras de l’un l’autre, Tristan se mit à renverser Robin et à le plaquer et le maintient fermement dans son emprise pour l’assaillir de chatouille.


— Ha non pas ça ! fit Robin tout en rigolant.

— Dis-le si tu veux que j’arrête, dit Tristan.

— C’est bon, c’est bon, t’es pas si bête !


Tristan s’arrêta et le libéra puis Robin ajouta :


— Tu es sournois surtout !


Tristan attrapa les poignées et l’embrassa et lui souffla à l’oreille :


— Mais avoue que ça ne t’a pas déplu.

— Effectivement, j’ai bien aimé.

— Vous parlez de quoi ? les interrompit Cyril.


Le couple le regarda puis se regarda, puis Tristan répondit :


— On parlait du soir avant d’aller à l’hôtel, on s’est fait de ces soirées.

— Ha oui ? fit Cyril.

— Habituellement, c’est lui qui m’offre des séances de massage, surtout après que j’ai fait du sport, mais cette fois, c’est moi qui l’ai massé.



Cyril voulut aller dans son lit, mais se rappela qu’il n’y avait qu’un seul lit dans cette chambre, un assez grand pour trois heureusement. Il continua d’écouter les quelques récits de leurs vies de couple, puis ils éteignirent la lumière et Cyril s’endormit.


Cyril n’arriva pas à dormir, au bout d’une vingtaine de minutes, il sentit du mouvement sur le lit, puis des gémissements et des bises, ça ne fait aucun doute, ils sont en train de faire l’amour. La curiosité se fit de plus en plus forte, il finit par se tourner vers eux en feignant d’être toujours endormi, il entrouvrit discrètement les yeux et vit qu’effectivement, Tristan et Robin étaient en missionnaire, Tristan sur Robin et faisant des va-et-vient avec son bassin tout en embrassant Robin qui avait effectivement l’air de prendre son pied, Cyril déglutit et sentit son érection se reformer. Il tenta de se caresser le sexe discrètement, mais ses halètements le trahirent, et sentit la Main de Tristan lui caresser la tête en lui disant :


— C’est bon mec, t’es cramé!

— Je suis désolé, je voulais pas, s’excusa Cyril.

— Je crois qu’on pourrait pimenter un peu notre soirée en l’y initiant. Qu’est-ce que t’en penses ? fit Tristan à l’attention de Robin.

— S’il est d’accord, je n’ai rien contre, répondit Robin.

— Allez enlève ton boxer et ton haut et rejoins-nous, fit Tristan à son meilleur ami.



Cyril ne savait pas pourquoi, mais il se sentit ravi de l’invitation et retira son boxer et son t-shirt de nuit et se joignit à eux. Ils commencèrent par s’embrasser et se caresser mutuellement. Cyril se retrouva soudain allongé sur le dos, les jambes écartées par Tristan qui lui passa des coups de langue aux fesses, aux testicules, Robin lui lécha le sexe puis Tristan passa à son tour sa langue sur le sexe en érection de Tristan, Cyril en poussa des soupirs de plaisirs, Robin lui suça le pénis et Tristan se rattaqua à ses testicules tout en lui doigtant l’anus faisant pousser des cris.


Tristan et Robin se relevèrent, Tristan souleva le bassin de Cyril et lui embrassa les fesses, puis lui lécha l’orifice tandis que Robin reprit la fellation


— Ce que c’est bon ! gémit Cyril.

— Tu voulais savoir ce que ça faisait avec un mec, hé bien tu vas être servi mon pote ! fit Tristan tout en continuant de lécher l’orifice anal de l’intéressé.


Tristan reposa le bassin de Cyril tout en lui maintenant les jambes écartées et lui insère son sexe en lui, Cyril poussa un cri, c’était douloureux au début, mais après un petit moment, ce fut agréable, et davantage avec Robin qui vint l’embrasser et lui caresser les cheveux d’un geste rassurant. Tristan effectua des va-et-vient doux pour commencer, Robin malaxa les pectoraux de Cyril et lui goûte ses tétons, les coups de reins de Tristan continuèrent d’être doux puis il accéléra un peu la cadence. Robin se plaça sur Cyril face à Tristan et s’empala sur le sexe de Cyril et embrassa Tristan, leurs langues se mêlant et les va-et-vient devenant de plus en plus intenses sous l’effet de l’excitation. Cyril n’en revenait pas, il était en train d’avoir sa première expérience avec non pas un, mais deux mecs et il adorait ça, c’était effectivement beaucoup plus intense qu’avec les filles.


Il se laissa donc guider par eux et se laissa aller pleinement aux plaisirs, au point qu’il crût rêver au début et n’avait absolument pas envie que ça s’arrête.


Il se passa plusieurs minutes avant qu’ils se mettent à jouir avec un dernier râle, Tristan se retira de Cyril, le sperme qu’il a injecté en lui y coula, Robin retira le sexe de Cyril de ses fesses, le couple se pencha sur Cyril et l’embrassa, Tristan s’allongea et Cyril et Robin se blottirent contre lui, Tristan passa ses bras autour d’eux puis demanda à Cyril :


— Alors ça t’a plu ?

— Ho oui, répondit Cyril, quel pied !

— Hé bien on va donc avoir de chaudes nuits pour ces vacances, fit Robin.

— J’ai rien contre les plans à trois, fit Tristan avant de reporter son attention à Cyril, et toi ?

— C’est avec plaisir ! répondit-il enthousiaste.


Cyril s’y sentit tellement bien avec eux, il voulait continuer d’expérimenter des choses avec eux, puisqu’il en avait l’occasion, il n’allait pas s’en priver!

Diffuse en direct !
Regarder son live