Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 6 335 fois
  • 61 J'aime
  • 2 Commentaires

Ma femme chic a craqué pour un beau jeune homme.

Chapitre 10

Erotique

Jeudi matin, Ludo me téléphone vers 10H.


“ Salut c’est moi Ludo, ça va bien?

— Oui, Parfait!

— Cool, voila ici tout baigne. Ta femme est sortie acheter des croissants, elle va revenir vite. Je voulais t’appeler pour discuter un peu.

— Euh oui , mais pour quoi au fait?

— Voilà je lui ait parlé de faire l’amour avec deux hommes par Messenger, elle était intéressée mais avec toi et moi comme partenaire … ce matin je lui demande de t’appeler pour ça mais elle n’ose pas car elle est pas sûre que tu ne seras pas fâché. J’ai insisté pendant un gros câlin où elle était bien chaude, mais ça la bloque complètement.

— Je serais partant, elle le sait … je crois.

— Elle veut rien savoir …

— Dommage …

— Voilà je voulais ton feu vert pour lui proposer quelque chose.

— Oui?

— Elle m’a dit qu’elle avait un faible pour PP, tu sais Patrick P., je me suis dit que peut-être avec lui elle serait moins gênée pour la première fois. Qu’en dis-tu?

— Là tu me prends de court, j’y ai pas pensé. Oui c’est vrai qu’elle a toujours bien apprécié …

— Ca te gêne pas si je l’appelle pour lui en parler et venir prendre un verre en soirée avec ta femme et moi, au club N...?

— Si tu le sens comme ça … mais il faut y aller mollo, ok?

— T’inquiète, si elle veut pas on en restera là.

— Comment sauras tu qu’elle veut bien?

— Je les laisserai un p’tit quart d’heure et il l’invitera à danser et verra comment elle réagit.

— Ok bon mais vas-y en douceur ...

— No problemo, bye

— Bye.”


L’histoire s’emballe un peu mais d’un autre côté mon épouse connait bien Patrick P. aussi, je vois le côté excitant si elle se fait au trio on pourra y jouer ensemble. De toute façon c’est lancé.

La journée passe et j’y pense fort, je suis tenté d’aller au club pour les épier tous les 3 et voir leur comportement. Je passe chez moi vers 22 heures, c’est éteint, la voiture de ma femme n’est pas là, je rentre et trouve la chambre d’amis chamboulée dans tous les sens. Au moins elle a respecté la chambre conjugale: le lit est impeccable, quelle épouse modèle, lol!


Je démarre un PC et la webcam en enregistrement continu tout en éteignant l’écran et en coupant le son. Je vérifie qu’il est silencieux et je file au club et trouve la voiture sur le parking. Je me décide à aller jeter un œil discrètement.


Le club N... est à moitié plein ce jeudi soir, constitué de boxes autour de la piste de danse, banquettes autour d’une table ronde, je me glisse à une table dans l’ombre, je commande une boisson et cherche ma femme des yeux, visage caché derrière mon verre de cocktail. La musique Dance est assourdissante et la pièce est sombre. J’aperçois Patrick qui danse avec ma femme, elle est en robe longue verte, elle semble à l’aise et comme toujours adore danser, rit de toutes ses dents en se déhanchant sans économiser ses forces. Voilà toujours une bonne nouvelle elle n’est pas traumatisée par l’expérience, lol! Encore une fois, pas de trace de dessous sous sa robe qui épouse parfaitement ses courbes. Je repère Ludovic qui est assis et trinque à une table en les regardant.

Un peu plus tard, la salle s’obscurcit et une série de slows démarre et mon épouse accepte l’invitation de Patrick, je la vois accrochée à son cou riant et babillant allègrement. Patrick plus sérieux semble silencieux écoutant en souriant, puis il semble lui parler à l’oreille, elle réagit peu semblant pensive, puis sourit avant de rire franchement. Patrick rit aussi et lui murmure un moment encore à l’oreille. Ils se regardent dans le yeux, j’ai idée qu’ils vont s’embrasser, mais non, ma femme se contente de poser sa tête sur l’épaule de Patrick. Celui-ci lui passe la main dans les cheveux en douceur et danse collé-serré. Plusieurs minutes passent, les slows s’enchainent et ils dansent encore au milieu des couples. Soudain je les vois s’embrasser à bouche que veux-tu. Je vérifie que Ludo a tout vu: il les suit du regard intéressé!

Patrick tient ma femme très serrée contre lui ses mains sur ses fesses la plaquent contre son pubis, j’imagine qu’il a une érection et qu’elle doit bien la sentir! Ils s’embrassent encore quelques instants où je vois les mains de Patrick parcourir le corps de mon épouse, caressant ses fesses, son dos et la naissance de ses seins sous les bras: elle y est très sensible et doit fondre. Ils quittent la piste et se dirigent vers Ludo toujours à table, prennent quelques gorgées à leur verres en parlant avec lui, riant tous les 3, elle embrasse Ludo à pleine bouche, puis Patrick, puis Ludo, puis encore Patrick, enfin ils quittent les lieux ensemble.

Je leur laisse une demi-heure puis quitte aussi le club.

La voiture de ma femme est garée, ainsi qu’une autre sans doute celle de Patrick, dans le jardin, devant la maison. Les lumières sont allumées, par la fenêtre je vois passer des ombres sur les rideaux mais je préfère m’éloigner que risquer de tout gâcher.


Je brûle d’impatience jusqu’à vendredi soir, heureusement je reçois un premier mail de Ludo à on bureau en fin d’après-midi où il me raconte le premier soir. Plus tard il m’en envoie un second mais fait durer le suspense, c’est le récit du mercredi. En fin de journée je rentre chez moi, mon épouse n’est pas encore de retour, où est-elle? En l’attendant je cherche fébrilement dans la chambre d’amis, le lit est refait tout est rangé on croirait que rien n’est arrivé. Je récupère le fichier webcam et le prends sur une clé USB. Je le transpose sur mon PC portable et sur mon lit je commence à le visionner en accéléré: c’est du lourd!

Au début, il n’y a que du noir puis la lumière s’éclaire mais faiblement car ils sont au salon et le son est indistinct. Impatient, je pousse la vidéo en avant avec le curseur. Je distingue des éclats de voix, des rires, des silences … puis plus loin encore: tout à coup la pièce s’éclaire je vois des parties de corps nus en gros plan, c’est difficile de savoir ce que je vois. Je reviens en arrière et recommence au moment où on allume la pièce, voilà les deux hommes attirent par la main ma femme qui rit à tue tête – l’alcool doit y être pour partie: elle est nue alors qu’ils sont vêtus et l’un lui pince les seins tandis que l’autre lui glisse la main entre les cuisses. Elle déclare à haute voix, ahhh ohhh tu me chatouilles, ahh c’est trop foooort! C’est pas juste, je veux les voir … vos bites … et j’espère qu’elles seront courageuses, à poils les nœuds, ha ha ha à poils laineux!


Les deux larrons ne se font pas prier, Ludo se déshabille pendant que ma femme déboutonne la braguette de PP et exhibe un engin de bon aloi qui manifeste toute la vigueur requise par les circonstances: “quel chobre! Chibre je ... veux-je dire” apprécie-t-elle, “et ferme avec ça! Ca doit être mon anniversaire … ou ma fête!

— Ca va être ta fête, c’est sûr!”

Ma femme est maintenant sur le lit à plat ventre elle fait une moue amusée, jouant avec le vit de Patrick tandis que Ludo en habitué se contente de se frotter sur elle, passant son sexe sur sa hanche et la main entre ses fesses, jouant à on ne sait quoi.


A ce moment mon j’entends mon épouse rentrer et j’éteins mon portable pour aller l’accueillir.

Diffuse en direct !
Regarder son live