Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 865 fois
  • 39 J'aime
  • 0 Commentaire

La femme du colonel

Chapitre 2

Lesbienne

Bonjour c?est encore Valérie,

Le lendemain, je suis retournée voir Brigitte C. avec la ferme intention de la faire changer d?avis sur moi, il était hors de question que je devienne son esclave sexuel pour que mon mari n?ait pas d?ennuis. Quand je mis le doigt sur la sonnette, la porte s?ouvrit instantanément, elle devait me guetter. Elle me fit entrer et je me mis à parler fort en lui disant d?aller se faire voir, mais au lieu de s?énerver, elle se dirigea vers le magnétoscope et mit une cassette où j?apparus à l?écran, avec Mme C. qui me poussait sur le lit et me faisait l?amour ; elle me dit:

?Tu vas la fermer et m?écouter ma petite... Si tu ne fais pas ce que je veux, je fais diffuser cette cassette dans tout le régiment... Avec une copie à ton mari... Alors pour commencer; tu vas me faire un striptease pour moi toute seule... Après j?aviserai.... Allez... A poil...?.

Brigitte C. alla mettre de la musique et je me mis à réfléchir mais il est vrai que sans la bande son, j?aurai du mal à faire croire que j?avais été forcée. Elle s?installa sur le canapé et me fit signe de commencer, alors des larmes dans les yeux, je défis les boutons de ma robe lentement puis j?apparus en string et soutien gorge. Je continuai mon manège en retirant mon string, puis très lentement, je dégrafai mon soutif, libérant mon imposante poitrine. Mme C me fit tourner sur moi-même puis elle m?attira jusqu?à elle et s?empara de mes seins, les soupesa, leur donna de petites claques, pinça les tétons, les tourna et se mit à les téter en alternance. Pendant ce temps, ses mains se faufilèrent entre mes cuisses et prirent possession de mon intimité. 2 de ses doigts entrèrent dans ma chatte et contre ma volonté, je me mis à mouiller; elle s?en rendit compte car elle se leva et me demanda de la suivre dans sa chambre.

Elle me poussa de nouveau sur le lit et vint sur moi, m?embrassa sur la bouche, me caressa sur tout le corps et sa mit en 69 pour me lécher la chatte. Je dus faire pareil avec elle mais cela ne me plaisait pas trop et elle s?en rendit compte, elle sauta du lit, ouvrit une armoire et sortit un sexe artificiel en plastique collé sur une culotte qu?elle enfila. Se tournant vers moi, elle dit:

?A ce que je vois, tu n?as jamais vu de gode ceinture... Tu vas voir... Tu vas adorer...Allez, mets-toi en position... Ne me force pas à le répéter... A genoux et le cul en l?air... Allez...?

L?engin me semblait très gros mais de peur de voir cette fichue cassette rendue publique, je me suis exécutée. Elle vint derrière moi et me prit en levrette; prenant son temps pour me pénétrer bien à fond, puis elle accéléra ses mouvements. Malgré moi, je commençais à ressentir du plaisir aussi en profita-t-elle pour me limer de plus en plus fort, faisant claquer mes fesses contre son ventre. .Mme C. me tenait par les hanches et me donnait de grands coups de reins de plus en plus rapidement et je me mis à jouir en poussant de petits cris. Elle donna un dernier coup et nous tombâmes sur le lit, épuisées, puis après quelques minutes de repos, elle se mit sur le dos et me demanda de m?empaler à nouveau sur sa bite...

Elle se démena sous moi et me fit jouir à nouveau, après quoi elle m?ordonna de lui sucer sa fausse queue, léchant ainsi ma propre mouille; elle me refit mettre ensuite à genoux et entreprit de me sodomiser. Mon mari avait essayé une fois et cela ne m?avait pas plu, mais Mme C. s?en moquait et elle poussa son gode jusqu?à être collée à moi, après quoi elle le fit aller et venir de plus en plus fort, jusqu?à ce que je cris de jouissance. M?embrassant tendrement, elle m?emmena avec elle sous la douche et je dus la faire jouir sous le jet d?eau, puis elle prit son rasoir et me rasa intégralement le minou. Elle passa plusieurs fois la lame sur ma peau afin que tous mes poils disparaissent, étala ensuite un gel sur mon sexe imberbe et en profita pour me pénétrer avec ses doigts, les fit aller et venir et les lécha. Elle me raccompagna à la porte et m?embrassa en me disant de revenir le lendemain, habillée sexy...

Diffuse en direct !
Regarder son live