Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 3 514 fois
  • 5 J'aime
  • 0 Commentaire

femme en manque d'amour

Chapitre 1

Erotique

nous sommes en couple depuis déjà 8 ans et mariés depuis 5 ans. Je suis très amoureux de ma femme mélissa, qui est très jolie. physiquement, elle a un petit air de sophie marceau, l’actrice. Elle est commerciale dans un établissement bancaire. Nous avons un enfant de 5 ans. Sur le plan sexuel, elle est très demandeuse, moi je fonctionne énormément sur le fantasme. Nous avons l’habitude de faire l’amour 3 à 4 fois par semaines environ. l’été dernier, je me suis cassé une jambe avec pour conséquence un beau plâtre pendant quelques semaines. Après 2 semaines sans avoir fait l’amour à ma femme, le manque se faisait ressentir et plutôt que de me satisfaire à ses côtés, je m’aperçu que je prenais un plaisir bizarre à avoir très envie d’elle. Ce qui m’excitait surtout était que je voyais ma femme aussi insatisfaite que moi, et de jours en jours, de plus en plus chaude. Je me prit au jeu, en prétextant un "mal terrible" au dos dû à ma jambe plâtrée pour refuser tout acte sexuel. Je dois reconnaître bien sûr, que la masturbation vint vite à mon secour. Mais je continuai ce petit jeu pour voir jusqu’où ma femme tiendrai. Au bout de la quatrième semaine sans sexe, me femme s’employait à m’exciter par ses tenues de plus en plus sexy, et ses mains baladeuses. Mais rien n’y fait, je voulais résister par jeu. Un soir je m’étais couché plus vite que mél ma femme dans notre grand lit; mais la chaleur m’empêchait de dormir. Vers minuit, ma femme vint me rejoindre. Elle m’embrassa sur le cou, me caressa le sexe à travers mon slip et se retourna. Je faisais mine de dormir car je sentais mél, mon épouse à cran. Elle se tournait dans tous les sens sans trouver le sommeil. Je pressentais une envie de faire l’amour. J’attendais patiemment. Et effectivement 30 min plus tard, alors que ma respiration laissait croire à un sommeil profond, j’entendis la sienne s’accélérer. Elle se masturbait, et cela m’excitait. En fait j’ai toujours pensé qu’elle le faisait, mais je ne l’avait jamais surprise à cela. Les mouvements s’accéléraient, je sentais les mouvements de la couette, sans rien voir, qui se soulevait au rythme de ses reins. Elle était sur le ventre, et je l’écoutais se caresser. Au bout de quelques minutes, elle se retourna sur le dos doucement, je sentais qu’elle faisait très attention à ne pas me réveiller. J’entendis l’élastique de son string, et quelques secondes après, un bruit de clapotis humide. Je ne voyais rien mais l’imaginait à se tripoter la chatte trempée avec ses doigts. elle bougeait lentement, sa respiration retenue s’accélérait néanmoins.juqu’au moment suprême oû m’oubliant pendant 3 secondes, elle gémit en cambrant les reins au maximum. Elle avait jouie. J’étais aux anges, elle aussi. Pour la petite histoire, ma perversité me poussa le lendemain matin à regarder dans le linge sale et à retrouver ce string blanc qui avait subi l’assaut des doigts de ma bien aimée. les traces de sa mouille sur son dessous me confirmaient que sa chatte avait adorée les caresses. Je dois dire qu’un de mes fantasmes était satisfait. Je lui ai refait l’amour au bout de 6 semaines, tout en sachant qu’entre temps, ses doigts ont compensé plusieurs fois ( preuves à l’appui mais ça c’est une autre histoire).


Diffuse en direct !
Regarder son live