Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 106 fois
  • 74 J'aime
  • 0 Commentaire

ma femme, mon beau-père et moi

Chapitre 1

Divers

Je m’appelle Marc. Ma femme, Marie est cadre.

je l’ai rencontrée à 25 ans.


Elle est un peu coquine, s’exhibe un peu de temps en temps.

Elle est très jolie et a de beaux petits seins.

A deux, en amoureux, c’est une cochonne, mais elle n’a jamais rien fait à plusieurs ou en caméra.

Elle avale parfois mais c’est plus pour me faire plaisir ou par commodité que par "passion".


En revanche elle m’a souvent laissé faire des photos "hard",surtout quand nous étions plus jeune : photos de sa chatte bien ouverte, photos avec ma bite dans sa bouche...


Question fantasmes, ma femme préfère les garder pour elle! Ceci dit, même si elle ne l’avoue pas, je pense qu’elle partage un peu mon fantasme et qu’elle aime bien être coquine quand il y a de la famille dans les parages! En tous cas elle se prête a ses petits jeux sans rechigner!


Moi, mon plus grand fantasme serait de la baiser devant son père, qu’il voit comment sa fille chérie se comporte dans l’intimité.


D’ailleurs, son père a déjà pu la voir nue 2 fois. Bon j’y étais un peu pour quelque chose :

La 1ère fois, c’est quand son père nous apportait des couvertures : elle était en train de se déshabiller pour aller se coucher. Son père a frappé à la porte.

Au lieu d’aller lui ouvrir pour lui prendre les couvertures, je lui ai dit d’entrer et je lui ai demandé de poser les couvertures sur la commode. Il a traversé la chambre alors que ma femme était à poil et je l’ai retenu un peu en lui demandant comment on s’organisait le lendemain, à quelle heure on se levait, ce genre de trucs.

Ma femme était super gênée. Elle était très pudique envers lui. Lui la matait un peu du coin de l’œil. On sentait qu’il arrivait pas a s’empêcher de la mater et qu’il culpabilisait en même temps.


Elle m’en a un peu voulu, mais en même temps, elle ne s’est pas faite prier pour baiser des qu’il est sorti de la chambre.


La 2ème fois, c’était cet été pendant les quelques jours qu’on a passé chez eux. Elle dormait à poil.

Le 1er soir, avant d’éteindre, elle a voulu aller faire pipi. Je l’ai incitée à y aller nue. Ça s’est passé sans soucis. Idem le lendemain. Le 3ème soir elle avait soif. Je lui ait dit d’aller boire dans la cuisine, et je l’ai accompagnée... et on a croisé son père!


En revenant a la chambre, elle m’a semblé très excitée. Alors, je lui ai roulé une pelle et elle a été très réceptive. Les mouvement de son corps et de sa langue disaient "baise-moi", et ça a été confirmé quand je lui ai mis un doigt et que j’ai constaté qu’elle était bien mouillée.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Alors je l’ai prise sur le lit, sans préliminaires, sans ménagement. Et nous avons joui ensemble rapidement.



Un Weekend alors que ses parents étaient chez nous, nous sommes allés nous couchés sauf son père qui décidait de rester un peu à surfer sur l’ordinateur.

Plus tard, je descendais pour boire et me chercher de l’eau à la cuisine et je passais sans bruit devant le bureau. Je voyais son père en train de regarder les photos de sa fille (heureusement, il n’avait trouvé que les softs où elle posait néanmoins à poil et les jambes écartées, la moule bien ouverte) et était en train de se masturber devant ces photos.

Eh oui, son père se masturbait en matant sa fille à poil.

Je remontais doucement, tout excité et je réveillais ma femme pour la baiser, sans qu’elle sache pourquoi j’étais soudainement si excitée.


C’est alors que j’ai décidé d’organiser la réalisation de mon fantasme.

Je convaincs ma femme de réaliser une séance photo et un film hard de nos ébats en cadeau d’anniversaire.

Pour la réalisation de cette vidéo, tout y est passé :

— vêtements coquins

— pipe gourmande avec dégustation de foutre et gros plan sur son visage en train d’avaler

— sodomie profonde avec trou bien dilaté et chatte bien ouverte. Surtout, Marie se masturbe et jouit pendant que je l’encule à fond, tout ça filmé avec 2 caméras : une en gros plan, une plus large avec son visage épanoui.

— massage et suçage de son clitoris en gros plan avec la caméra, puis doigtage de sa chatte avec 1, puis 2 puis 3 doigts.

— et surtout les dialogues. J’avais demandé à Marie d’être la plus coquine et dévergondée possible :

"prends-moi, baise-moi, encule-moi, mets la bien à fond"

Et moi je lui répondais

"T’es ma petite salope. Si ton père voyait quelle cochonne tu fais. Hein, ça t’excite de te promener cul nu devant lui. Que dirait ton père s’il savait le nombre de kilomètres de queues que tu t’es enfilée dans tous tes trous. Tu aimerais qu’il te mette une fessée pour te punir d’aimer ça ?"


Et Marie était aussi excitée que moi et nous avons baisé plusieurs fois avec passion et fougue.


J’ai fait un beau montage de tout ça et j’ai mis ça sur mon ordinateur avec un raccourci "vidéo perso" sur le bureau.


Son père venait justement le Weekend d’après pour fêter mon anniversaire.

Après la soirée, nous sommes montés nous couchés et son père est resté devant l’ordinateur au prétexte qu’il voulait lire ses mails et voir les résultats sportifs.

J’avais prévu le coup et j’avais branché mes 2 caméras dan la pièce afin d’enregistrer ce qu’il allait y faire.

Je ne fus pas déçu de ce que j’allais découvrir plus tard.


Il a commencé à surfer sur internet afin de lire ses mails. Puis il a commencé à chercher les photos stockées sur mon disque dur. Pas de nouvelles photos depuis la dernière fois.

Déçu, il quittait toutes les applications et son attention fut attirée sur le bureau par l’icône "vidéo perso" en plein milieu de l’écran.

Il a cliqué dessus et a commencé à regarder la vidéo.

Rapidement, il a mis la vidéo sur pause, est sorti dans le couloir pour s’assurer que tout le monde dormait, est allée se mettre en pyjama et est allé chercher des feuilles d’essuie-tout et est revenu dans le bureau après avoir fermé la porte. Il a relancé la vidéo.

Il s’est branlé vigoureusement et on l’entendait dire "putain, la salope, mais la salope" et il a joui eu bout de 2 minutes de film. Il a vidangé sa semence dans l’essuie-tout et a continué à regarder la vidéo de sa fille chérie.


Il a recommencé à se branler en disant "oh putain, Marie, non, tu vas pas faire ça. Oh, mais l’enculée. Comment elle se fait défoncée. Nooon, elle a tout avalé."


Au total, il a bien joui 3 fois sur ce film avant d’arriver à la petite surprise que je lui ai préparé dans la vidéo :


A la fin, donc de cette vidéo, j’apparais à l’écran et le père de ma femme m’entends dire :

"alors beau-papa, vous avez aimé. Elle est belle votre fille, hein. Vous avez vu comme elle aime le sexe. Vous avez vu comme elle était excitée quand je parlais de vous. Vous savez qu’on a baisé comme des bêtes après chaque fois où elle vous a croisé quand elle était nue, tellement elle était excitée. Ça vous dirait de prendre ma place ? Allez, bonne soirée François"


Il a quitté la vidéo, a éteint l’ordinateur et est resté pensif quelques minutes avant d’aller se coucher.


En tous cas, moi, j’ai bien joui en regardant cette vidéo. Son père ne la regardera plus comme avant, notamment quand il la croisera nue dans le couloir.


Peut-être la montrerais-je à ma femme. Peut-être ira t-elle plus loin dans mes fantasmes, notamment avec son père...


Le lendemain matin, je me lève tôt pour préparer le petit-déjeuner et je récupère les vidéos enregistrées par les cams, ce qui me permet de les visualiser rapidement avant que tout le monde débarque.

Nous prenons le petit-déjeuner tous ensemble.

Son père me regarde longuement, dès que Marie a le dos tourné.

Puis, Marie va à la salle de bain et je reste seul avec son père.

"Alors, François, vous avez passé une bonne soirée sur l’ordinateur ?" demandais-je innocemment.

"très bonne" répond t-il en me fixant.

Je vois qu’il hésite.

"A propos, très belle vidéo celle que tu as mise sur ton ordinateur"

"Ah oui, laquelle ?"

"Tu sais bien, celle avec Marie, là, où vous faites plein de trucs tous les 2 et où tu m’as laissé un message perso à la fin."

"Oui, oui. C’est une fille bien Marie. En tous cas pour ça, elle est extra. Elle se donne à fond, elle aime ça. Certaines actrices n’ont rien à lui envier. Mais il reste à faire de nouvelles expériences dans ce domaine"

"comme ?"

"comme faire l’amour avec un autre homme par exemple"

"ah. Tu crois qu’elle ferait ça ?"

"peut-être, pour une occasion particulière. Mon prochaine anniversaire par exemple. Si je suis convaincant"

"ah. eh tu as déjà un candidat" demande t-il comme si de rien n’était.

"Non pas encore. J’ai une petite idée néanmoins. Je pense que cela serait plus excitant si elle le baisait les yeux bandés. Qu’elle ne sache pas qui c’est"

"Hmmmm." dit t-il. "l’idée est excitante"

"et vous beau-papa, vous avez déjà baisé une bonne salope ?"

"euh, non. Je suis toujours tombé sur des filles sages".

Diffuse en direct !
Regarder son live