Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 970 fois
  • 118 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma femme a une aventure Lesbos et zoo Suite

Chapitre 1

Orgie / Partouze

L’été étant là, Ko et Zoé décident de partir en vacances à la côte dans un camping nudiste. C’est un camping particulier divisé en trois, une partie hétéro, une partie homosexuelle pour femmes et une autre pour hommes, les membres ne peuvent entrer qu’en couple et interdiction de passer d’une partie à l’autre, seule la plage est commune au trois, avec une partie dune aménagée avec des bars et des coins câlins et intimes. Une fois par semaine, une soirée où tout le monde se mélange est organisée par le camping.


Les deux filles arrivent à l’entrée, garent leur voiture et se rendent à la réception pour y prendre leurs clefs et se faire indiquer leur bungalow. Elles s’y rendent et découvrent une superbe habitation tout équipée et deux chambres. Elles s’installent dans la même chambre, elles en profitent pour se patouiller un peu puis foncent sous la douche pour se laver et se masturber, en rejoignant leur bungalow, elles ont vu plein de jolies femmes sexy, mais des moches, des vieilles, des jeunettes, bref ces corps les ont excités et elles doivent calmer leur appétit sexuel rapidement.


Les deux femmes décident de faire le tour du camping, elles se baladent entre les bungalows, puis se dirigent vers la plage, là elles constatent que la plage est commune à tout le monde et qu’on peut passer de l’une à l’autre, la partie en bord de mer est ouverte à tout le monde et les voyeurs sont nombreux. Elles se replient vers les dunes, où il existe des chemins en caillebotis pour faciliter le passage, et ce chemin mène à des alcôves intimistes avec du mobilier de jardin, des tables basses ou des transats. Il y a un bar un peu plus loin.


En passant, on aperçoit des corps nus allongés çà et là, en train de bronzer, de se masser, de baiser. Les deux femmes cherchent en coin tranquille et elles s’allongent, elles se tripotent un peu, puis finissent par se masturber et à jouir rapidement.


Au bout d’une demi-heure, deux autres femmes entrent dans leur alcôve sans crier gare, et en rigolant, elles saluent rapidement Ko et Zoé et se jettent l’une sur l’autre, elles ont 35 ans environ, petites bronzées, type méditerranéen, la chatte poilue drue.


Elles s’installent sur un transat et mettent leurs cuisses en ciseau et commencent à se faire un frotti-frotta des chattes sur les cuisses l’une de l’autre, très violent et rapide, une masturbation d’internat de filles. Elles jouissent puis se calment et regardent les deux autres femmes, et elles s’excusent de leur impolitesse et de leur empressement, elles se nomment Dolorès et Rita, elles sont mariées et leurs maris sont dans la partie hétéro pour couple, elles sont portugaises. Elles baisent comme ça ensemble depuis leurs 12 ans, depuis l’internat et puis elles ont continué après leur mariage, elles ne peuvent pas s’en passer. C’est si bon.


Ko et Zoé en rigolent, mais elles aiment bien les femmes qui sont sympas et directes. Elles discutent, et puis elles viennent regarder les chattes de Ko, poilues, mais poils raides et Zoé épilée. Dolores touche la chatte de Zoé et la caresse, elle dit alors, c’est doux, et elle insiste, Zoé lui prend la main et lui colle sur sa vulve, la femme a un grand sourire et se penche sur la chatte de Zoé et commence à lui passer la langue dessus et puis entre les lèvres de sa vulve. Elle remonte vers le clito, tourne dessus et lui enfonce trois doigts dans la chatte, Ko et Rita regardent en se tenant la main et en se caressant la chatte l’une de l’autre. Zoé commence à jouir, elle se laisse complètement aller et explose franchement et atteint l’orgasme. Dolorès la couche sur le dos et lui fout sa chatte sur la bouche et se fait sucer par Zoé qui lui enfonce deux doigts dans l’anus. Les deux Portugaises ont des poils frisés et abondants sur la chatte et sur l’anus aussi, ça intrigue Ko et Zoé.


Dolores se met à jouir aussi et sans retenue. Ko et Rita sont bien excitées par le spectacle qu’elles viennent de regarder, elles se masturbent mutuellement à la main, deux doigts enfoncés dans la chatte de l’autre, elles sont presque violentes et jouissent à toute allure. Rita a une chatte et un anus aussi poilu que Dolores.


Tour le monde revient sur terre, et les deux Portugaises s’intéressent aux chattes de leurs partenaires, Ko et Zoé leur proposent de leur faire de jolies chattes épilées ou taillées pour le lendemain vers 10 heures, elles leur donnent le numéro de bungalow.


Le soir, nos deux héroïnes vont se rendre au resto du camping, elles vont passer une bonne soirée, et faire l’amour tranquillement. Le lendemain matin, elles se lèvent, vont au resto pour le petit-déj et puis se préparent pour l’arrivée de leurs nouvelles copines, en chemin, elles se rendent au petit supermarché pour acheter de quoi épiler les deux Portugaises.


A 10 heures tapantes, Dolorès et Rita sont sur la terrasse, souriantes, et tout le monde s’embrasse, nos deux cocottes se mettent à poil sur-le-champ et montrent leurs foufounes à épiler. Ko et Zoé examinent les chattes et discutent pour savoir ce qu’elles veulent comme modèle. Dolorès veut une chatte entièrement épilée et Rita veut un timbre-poste. Les anus seront entièrement épilés.


Au boulot, Dolorès va prendre une douche et revient se mettre sur la table de la terrasse, sur le dos et jambes écartées, Ko lui enduit la chatte de Veet et puis elle chronomètre cinq minutes pour que les poils soient prêts à l’arrachage, ensuite elle commence à racler la chatte et les poils tombent, retour à la douche et raclage à nouveau, ce qui commence à troubler Dolorès, re-douche, tous les poils sont partis, et Ko passe à l’anus, Zoé et Rita sont obligées de lui écarter les fesses pour laisser un accès ample à cet orifice et permettre la mise en place de la crème épilatoire. Au bout de cinq minutes, douche à nouveau, mais là il faut frotter le pourtour de la rondelle pour bien éliminer le produit et éviter les brûlures. Une fois l’opération terminée, vérification de la mort des poils et rinçage encore une fois pour être certain que tout est parti. Cette opération a titillé les quatre femmes...


Mais la soirée est organisée, ce soir c’est spectacle au bar/terrasse, les quatre femmes y vont vers 22 heures, il y a du monde, rien que des femmes. Les quatre femmes s’installent à une table près de la scène pour ne rien rater du spectacle. Elles commandent à boire et attendent le début du spectacle qui est organisé par le club.


Peu après les premiers acteurs entrent sur scène et les spectateurs ont droit à une série de stripteases de femmes du camping qui en profitent pour s’exhiber sans pudeur en se caressant, certaines sont très jolies et talentueuses, d’autres sont âgées, mais très baisables. Puis c’est le tour des hommes à faire un spectacle, des mecs bien foutus, mais efféminés et visiblement homo, ce qui n’intéresse pas trop les femmes qui sont en majorité bi et qui se sont donné une semaine de sexe libre avec des copines et entre copines.


Vient le tour des mecs pros, deux beaux mecs, la trentaine, épilés, joli sexe se présentent sur la scène en dansant et vêtus d’un petit slip tarzan, qu’ils arrachent rapidement pour montrer leurs atouts. Rita, Dolores, Ko et Zoé se réveillent et regardent la scène avec intérêt, les deux danseurs viennent devant le range des spectateurs et ballottent leurs sexes devant ces dames à l’autre bout de la salle, les spectatrices sont bouche bée, les mecs sont trop mignons. Puis ils se déplacent vers nos quatre copines qui attendent de voir ça de plus près. Arrivés à leur hauteur, Dolorès et Rita tendent la main et touchent leurs queues, les types se laissent faire et commencent à bander, les deux Portugaises s’enhardissent et caressent ouvertement ces jolis pénis qui se tendent de plus en plus. Puis les gars se dirigent vers Ko et Zoé qui touchent les pénis aussi et commencent à les prendre en bouche et à leur tailler une pipe.


Les deux stripteaseurs se laissent faire et ils arrivent au bord de l’éjaculation, les deux femmes éloignent les pénis de leurs bouches et branlent les deux pénis de manière à offrir un spectacle aux autres femmes, les hommes ne tardent pas à éjaculer à grands jets dans la bouche de Ko et Zoé, toute la salle applaudit à tout rompre, les femmes avalent et libèrent les mecs qui les embrassent.


Puis le spectacle se poursuit avec des spectacles amateurs, de femmes de toutes les tailles, belles, moches, lesbiennes et bis. La soirée se termine, tout le monde est en rut et quitte le spectacle, enlacé. Nos quatre femmes partent vers le bungalow de Zoé et Ko, en route, elles rencontrent en chemin une femme baraquée, rasée, habillée en cuir, gilet, bras nus, tatouée, slip cuir, bottes, et deux chiens rottweiler. Elles se saluent et puis Zoé engage la conversation avec la grande, qui se nomme Sara et qui est d’un coup toute souriante. Tout le monde s’arrête et regarde cette femme, une vraie valkyrie, Zoé et elles sympathisent rapidement, cette dernière l’invite au bungalow et tout le monde se remet en route.


Nos cinq femmes s’installent sur la terrasse et on ouvre des bouteilles d’alcool, tout le monde discute, Dolores et Rita s’intéressent aux chiens qui bizarrement commencent à bander, Sara fait un grand sourire, mais ne dit rien. Puis nos deux Portugaises commencent à flatter les chiens et à les caresser, leurs mains allant vers le ventre des animaux, on voit leur pénis sortir de plus en plus, sacrés engins, 15 bons cm, au moins trois centimètres de diamètre, tout rouge, l’un des deux va renifler Rita et lui donne des coups de langue sur le ventre et les cuisses. Rita ouvre les cuisses et se penche en arrière pour dégager sa chatte, la vulve grande ouverte, elle se laisse lécher en profondeur et commence à gémir. Les quatre femmes regardent ça sans un mot, elles ont toutes le corps tendu et la bouche ouverte, elles se masturbent discrètement.


Puis le chien cherche à monter Rita et Sara se précipite pour le guider, ces molosses font dans les 50 kilos, la pine du chien entre sans difficulté dans la chatte mouillée et bourre Rita comme un fou, elle hurle de plaisir et on voit son éjaculation partir, Sara lâche la pine du chien qui s’enfonce profondément et le nœud gonfle de suite, mariant Rita et l’animal. Dolorès est à bout et se met à genoux pour recevoir le braquemart de l’autre chien, Sara se fait un plaisir de le guider et dès que la pénétration est faite, elle libère la pine du chien qui s’enfonce profondément et gonfle aussitôt.


Sara s’écarte, Ko et Zoé se lèvent aussi et l’encerclent en lui arrachant ses vêtements, elle a une chatte avec un triangle de poils noirs courts, une grosse vulve et de gros nichons. Les deux femmes l’embrassent et la caressent, Ko va directement sur les lèvres de son sexe et le caresse puis écarte sa vulve et plonge les doigts dedans, la grotte est trempée, Ko la pousse contre la table et s’agenouille pour lui sucer la chatte qui sent la femme. Elle a un clito qui fait trois centimètres, et de petites lèvres qui pendent entre ses grosses lèvres, Ko lèche tout puis suce le clito et le masturbe comme un pénis avec ses doigts, sa langue descend vers les lèvres qui pendent et elle les suce les unes après les autres. Sara grogne et écarte les cuisses, Zoé lui caresse les fesses et l’anus, offre tout son corps aux caresses des deux femmes.


Au bout de plusieurs minutes, Zoé rentre dans la maison et revient avec un gode strap-on qu’elle enfile fébrilement dans sa chatte, elle se place face à Sara et l’enfile d’un coup, cette dernière sursaute puis enlace sa partenaire.


Ko laissée seule regarde autour d’elle et découvre que les deux stripteaseurs du spectacle sont en train de regarder les femmes s’envoyer en l’air, les bites sont au garde-à-vous, Ko les fait entrer sur la terrasse. Elle les attrape par la queue et les branle pour s’assurer qu’ils sont bien durs, et elle leur dit, « prenez-moi en double », Ko fait coucher un des mecs sur le dos, la queue bien tournée vers le haut et elle plante son anus dessus, elle se couche sur lui et demande à l’autre de lui baiser la chatte, les types ne se font pas prier, ils bourrent Ko comme deux saligauds et éjaculent au bout de cinq minutes en la faisant hurler de plaisir. Ko reprend ses esprits et Zoé lui dit salope, tu as tout pris pour toi toute seule, y a plus de mecs pour nous...


Un des types prend un téléphone et appelle quatre de ses collègues à la rescousse, pour baiser les filles qui n’ont pas été prises par des bites humaines. Ko se lève et amène les deux Portugaises à la douche. Puis les trois autres femmes y vont aussi pour être fraîches pour la suite.


Au bout de 20 minutes, les quatre Rambo du sexe arrivent, les femmes sont sur la terrasse, pimpantes et maquillées, prêtes à se faire mettre par tous les trous. Elles accueillent les mecs du style maître de nageur, muscle de compétition, pénis normaux et pas circoncis, les types sont familiers avec les filles, ils leur tapent les fesses et pelotent leurs seins, ce qui ne plaît pas trop aux filles, mais ils sont là pour les saillir et rien d’autre.


Ko offre un verre à tout le monde, les gens font un peu connaissance, Rita et Dolores se sont choisi chacune un mec, Zoé aussi, Sara soupèse les mecs avant de choisir, elle s’intéresse à un type un peu en retrait, du style baraqué, grand et de sa taille, pénis un peu plus gros que les autres et des grosses couilles. Ko est calme, elle a eu sa dose, mais ne dirait pas non à un bon coup de plus, d’autant plus que les deux mecs qui l’ont servie ont l’air de récupérer. Zoé commence à toucher la bite de celui qu’elle a sélectionné, il bande tout de suite et elle le taquine en lui massant les testicules, elle évite de trop l’exciter pour ne pas le faire tirer tout de suite. Les deux Portugaises sont en train de branler leur mec respectif, ils bandent comme des ânes et cherchent à enfiler les femmes qui les laissent faire, ils les embrochent sans délicatesse, des morts de faim ? Et au bout de trois minutes, ils éjaculent.


Les femmes râlent et les traitent d’éjaculateurs précoces, elles vont se rincer la chatte et elles reviennent avec du viagra pour les mecs.

Sarah a approché son gars qui semble très correct et pas un excité de la pine, il bande à moitié et caresse le dos de la fille calmement. Elle commence à lui caresser le ventre et la poitrine et le ventre, puis elle descend et caresse son pénis très légèrement, celui-ci se lève rapidement, Sara sourit et l’embrasse à pleine bouche, ils s’enlacent et se dirigent vers une couche et les deux s’étendent et puis se mettent tête-bêche et se font des cunnis mutuellement. Le partenaire de Sara a une belle érection bien dure, il fait mettre sa partenaire à genoux et la monte de suite en s’enfonçant dans son vagin profondément et au bout de cinq minutes, il sort sa queue de sa chatte et la présente devant son anus et s’y enfonce doucement, Sarah ne dit rien et le laisse faire, il donne de plus en plus de coups de reins et puis se tend et s’accroche aux hanches de sa partenaire et éjacule comme un dingue. Sarah se cabre et démarre un long orgasme avec de nombreux spasmes de son anus.


Zoé viole consciencieusement le type qu’elle a sélectionné, comme il a l’air d’être mort de faim aussi elle évite de trop le toucher et attrape sa queue et l’enfile directement dans sa chatte, le mec se met à pomper, elle le retire rapidement pour le calmer et puis le réintroduit et le retire comme ça plusieurs fois pour faire durer son plaisir, et le type tire quand même trop rapidement. Zoé se tourne alors vers un des chiens et lui présente son cul, le chien se lève et vient la renifler puis il la monte sans coup férir avec une trique d’enfer qu’il plonge dans sa chatte avec un plaisir évident et lui va durer et faire jouir Zoé plusieurs fois.


Ko va provoquer ses deux anciens partenaires qui se réveillent et recommence à bander, elle en prend un dans la chatte et caresse l’autre, le plaisir dure un peu plus longtemps et il éjacule en provoquant l’orgasme de Ko, le second est en érection et elle repousse le premier et se fait enfiler par le second, excitée par sa première copulation, elle a un orgasme continu pendant cinq bonnes minutes, le temps pour le gars d’éjaculer.

Diffuse en direct !
Regarder son live