Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 13 138 fois
  • 84 J'aime
  • 5 Commentaires

Fête de la cousinade

Chapitre 1

Inceste

Moi c’est Emilien je suis un grand brun avec des beaux yeux bleus.


A un point que ma maman me disait toujours :


— Mon grand tu as tellement de beaux yeux qu’on les met en vitrine avec tes lunettes.


Aujourd’hui quand j’y repense je me dis que l’on est très naïf en étant petit.


Toujours est-il que j’ai bien grandi maintenant. Mais revenant à notre histoire qui franchement je n’aurais jamais cru qu’elle puisse me mener jusque-là.


Il y a quelques jours j’ai reçu une invitation pour une cousinade. Le genre de réunion bien chiante ou l’on rencontre des gens notre famille qu’on a jamais vue la plus part du temps. Toute fois je me dis qu’après tout pourquoi pas!

Je vais peut être rencontrer des gens sympas.


Le jour J me voilà en voiture après un grand nombre de kilomètres arrivé sur le lieu de la rencontre. Et effectivement au vue de la difficulté pour se garer il y beaucoup de personnes. Au loin je vois Bernard ou Nanar comme je préfère le surnommer, me faire signe, je vais vers lui et ce gentil bougre m’a dégoter une place de parking.


Quelle chance !


Nanar est un homme baraqué façons rugbyman brun avec une barbe de 2 jours. Sa nouvelle femme une grande blonde avec des lèvres pulpeuses. Vêtue d’une robe blanche qui dessine ses formes, laissant peu de place à l’imagination l’on lui devine des formes généreuses bien répartie là ou il faut.



Après les bises et les courtoisies de rigueur, j’aperçois derrière lui une jolie demoiselle.


Une magnifique petite rouquine.

Avec des taches de rousseur sur les joues, un regard angélique avec ses magnifiques yeux bleus océan mis en valeur par une touche de mascaras. Et son corps ...


Hum son corps !!!


Une jeune femme mince avec des seins mis en valeur dans un petit top que je trouve trop serré pour elle. Ce qui lui fait un décolleté de malade. Et un petit cul galber par un jeans slim taille basse du quel dépasse un magnifique petit string.

J’ai franchement eue du mal à me contrôler.


Si j’avais plus je lui aurais sauté dessus direct !!


Après ce moment d’égarement qui pour moi à durée une éternité mais en réalité à peine une voir deux seconde, la petite rouquine me dit :


— Bonjour Cousin !

— Euhhhhh


Je sens mon cœur battre la chamade un truc énorme.


— Lola !?

— Ben oui Lola !!


Me répond-elle avec un petit rire équivoque.


Je lui fais une bise à elle aussi :


— Mais comme tu as grandi Lola.

  Je me rappel de toi à l’époque ou l’on jouait ensemble sur la balançoire chez tes parents.

  Tu es devenue magnifique ma grande !!

— Toi aussi tu as vieilli Mimile


Oui Mimile c’est mon surnom étant donné que je m’appel Emilien.


— Bon et si nous allions rejoindre les autres invités ?


Nous dit Bernard.


— Je vous suis !


Et nous allons vers le lieu de la fête.


Sur place nous nous servons une coupe de champagne puis chacun va au devant de la foule dans des directions différentes.


Je croise Isabelle une tante germaine par alliance avec un je ne sais pas qui, que j’avais du voir une fois en 24 ans, âge que j’ai aujourd’hui.


Une petite femme boulotte avec un décolleté énorme. Malgré ses 68 ans je la trouve radieuse.


Elle me parle d’histoire qui n’ont hélas ni queue ni tête. Etant donner qu’elle a un cheveu sur la langue.

Ou un poil de bite dans la bouche. Car parait-il Isabelle est portée sur la sucette.

Toujours est-il qu’elle me gave.


Je me retourne à droite, à gauche, dans l’espoir de trouver quelqu’un de ma connaissance afin me m’éclipser sans être discourtois.


Un peu plus loin je vois Lola qui regarde dans ma direction.


Elle pouf de rire.


J’imagine donc qu’elle a compris dans quelle situation je suis.

Avec un grand sourire se lève et vient en ma direction.


Une fois à notre hauteur elle entame la discussion :


— Bonjour Isabelle

  Vous allez bien?


Smack, Smack.


Après une bise elle lui répond :


— Très bien merci ma petite.

— Puis-je vous emprunter mon cousin ?

  J’aimerai lui faire faire le tour du manoir étant donné que c’est pour lui la première fois qu’il vient ici.

— Bien sur Lola

  Bonne balade les enfants


Nous dit gentiment Isabelle.


Lola et moi nous partons main dans la main en direction du manoir et Isabelle de l’autre coté.


— C’est trop chiant n’est ce pas ?

— Tu m’étonnes !

  J’ai cru mourir avec elle.

  Franchement je te ferais bien une bise pour te remercier Lola.


Elle s’arrête de marcher, se retourne en me faisant face. Se colle contre moi.

Avec son sourire magnifique et son regard de braise. Ses seins collé contre moi je me sens limite défaillir.

Une érection commence à se faire sentir. Et je suis sur que Lola a pu le remarquer.


Elle me dit :


— Mais je t’en pris !

Alors ni une ni deux je lui embrasse la joue et au moment de biser la deuxième elle tourne la tête.

Ce qui finit au final par un bisou tendre. Collé l’un contre l’autres.


Elle s’est mise à rire.


— Humm merci pour le bisou !

— Mais de rien cousine.


Lui ai-je répondu en souriant.


— Mais dit donc je te fais de l’effet !


Me dit-elle en sentant mon érection.


— Oui je l’avoue ma grande

— Humm après tout ...


Là un silence de quelques secondes me laisse espérant et songeur.


Mais que va-t-il se passer !?


Elle me caresse le dos avec ses mains menues puis se retourne. De nouveau me prend par la main et m’entraîne avec elle.


Elle me dit alors :


— Viens Mimile on va aller dans un coin pas mal que je connais.

  On va s’amuser un peu tout les deux.


Et c’est avec un petit clin d’œil coquin qu’elle brise en moi toute résistance.

Je la suis ma charmante rouquine, ma cousine magnifique avec qui ...


Que va-t-il donc se passer ??


(A suivre ...)


Merci à vous cher lecteur de me dire si le début de cette histoire vous plait.

Et si bien sur une suite vous tente.

Je suis ouvert à tout les commentaires afin de m’améliorer dans la création de mon histoire totalement inventée.

Merci à vous.

Diffuse en direct !
Regarder son live