Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 103 527 fois
  • 86 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma fille et moi

Chapitre 1

Inceste

Je suis divorcé depuis 12 ans, et lorsque sa mère et moi nous sommes séparés ma petite puce était une toute petite fille.

Je ne l?ai presque pas vue pendant 8 ans, je vivais à l?étranger et sa mère et moi avions de sérieux problèmes pour nous parler.

Puis peu à peu, j?ai renoué avec l?une et l?autre, et cet été, je reçois Sophie 15 jours chez moi, dans le Sud.

Nous nous sommes promis 2 semaines de plage et de farniente en tête à tête, pour enfin apprendre à nous connaître et partager de bons moments.

Quand je vais la chercher à la gare en début de soirée, je suis très touché.

Ma Sophie est encore une jeune fille, mais je fonds en voyant son sourire quand elle me voit le quai.

Elle coure vers moi, je jette à mon coup et me serre dans ses bras, et mon coeur bat très fort.

Je sens sa chaleur contre moi, et sa joie se transmet immédiatement.

Ma petite puce...

Je me rends alors compte qu?elle a grandi, elle rattrape sa mère sûrement, et sa magnifique robe d?été lui fait une silhouette magnifique. Nous ne nous étions pas vus depuis un an, quel changement !

Sa poitrine s?est arrondie généreusement, ses jambes se sont affinées, et elle devient de plus en plus féminine.

Arrivés à la maison, dans mon petit appartement, je lui dis de s?installer dans ma chambre, je dormirai dans le canapé.

Elle acquiesce, puis me dit :

-Papa, il fait trop chaud, je vais prendre une douche d?accord ? ?

-Oui, vas y Pupuce, je vais préparer à manger, rejoins moi après.

Je prépare le dîner tout en pensant à mon trouble, quand elle m?a serré, à la gare.

Ma dernière conquête remonte à plusieurs mois, et avec l?été, je suis réactif à ce genre de tendresse.

Mon Dieu, qu?elle est belle, et je la sais intelligente et sensible, pleine de vie, si j?étais ado, je serais amoureux d?elle, sûrement.

Je la vois revenir une demi heure plus tard, avec une petite robe jaune qui lui descend jusqu?a mi-cuisse, et un joli décolleté.

Nous mangeons ensemble, sur la terrasse au soleil couchant, très romantique, et elle me raconte sa vie de jeune fille à S..., dans le Nord, ou elle vit toute l?année.

Je lui demande si elle a un petit copain, elle me répond

-Non, les garçons de ma classe, c?est tous des nuls et puis...bon, ils sont tous pareils avec les filles, ils racontent n?importe quoi juste pour sortir avec,et puis après... et moi les jeux vidéos et le skate-board, bof...

Je rigole...

-? Et avec Maman qui me laisse pas sortir et se pique une crise dès qu?un garçon téléphone...

-Ah Bon, justement, elle est sévère avec toi ?

— Non, pas trop, ça va, mais elle a peur des garçons, tout de suite elle imagine des trucs, et tout...

-Oui, je vois, ça ne m?étonne pas vraiment, tu pourras au moins profiter de tes vacances ici pour te lâcher un peu, si tu veux, les vacances c?est fait pour ça.

-Cool, merci Papa, je vais me coucher maintenant, je suis crevée, tu viens me dire bonsoir tout à l?heure ?

-Oui ma petite puce, je viens dans 5 minutes, le temps de débarrasser...

  5 minutes plus tard, je rejoins Sophie dans la chambre et je la voie en pyjama rouge avec des petits ours, très mignon, mais un peu chaud.

-Il est sympa ton pyjama, mais tu vas transpirer toute la nuit avec ça, tu dors comme ça d?habitude ?

-Oui, c?est ce que j?acheté à Noël dernier avec l?argent que tu m?as envoyé, en plus du parfum que j?ai mis, là mais tu as raison, c?est bien à S... chez Maman, mais là, il fait trop trop chaud.

Mais l?autre que j?ai amené est du même genre.

-Ce n?est pas grave, je vais te prêter un T-shirt pour dormir.

Quelques minutes plus tard, elle vient me chercher dans le salon, elle porte un t-shirt ? souvenir ? que j?ai ramené de Thaïlande et sans doute juste une culotte en dessous.

Elle est sexy la petite môme...

Je l?embrasse sur le front, la raccompagne dans la chambre et je la borde.


-Bonne nuit ma petite puce, dors bien, et demain on ira à la plage.

-Bonne nuit mon papa chéri, à demain...

Quand je me couche, je suis troublé.

Autant de féminité, de douceur et d?affection d?un coup, après plusieurs mois de solitude.

Je sens de l?admiration de sa part lorsqu?elle me regarde,de la joie de vivre, et elle est si belle...

Je me surprends à penser à la courbe de ses seins à travers sa petite robe jaune du soir.

Mais d?un coup, je me reprends. ? C?est à Sophie que tu penses, ta fille, ne te laisses pas aller. ?

Et je m?endors, mi-heureux mi-confus en pensant aux seins et aux jambes apparemment si douces de ma fille


La suite bientôt.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder