Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 56 616 fois
  • 57 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma fille et moi

Chapitre 5

Inceste

Nous rentrons à la maison et nous sommes soulagés de retrouver un peu de fraicheur apres avoir été écrasés par le soleil de plomb.

Je dis à ma puce que je vais prendre une douche et elle me répond qu’elle va s’allonger quelques minutes sur son lit.

Sous la douche fraiche, je me rend compte que je suis particulièrement exité.

Je pense que c’est le souvenir des 2 belles allemandes vues sur la plage, la mère et sa fille, mais pour etre sincère, notre conversation avec Sophie m’a aussi pas mal troublé.

J’ai un peu honte de le reconnaitre, mais j’ai été touché par sa sensibilité, sa curiosité de toute jeune femme pour le corps de l’homme et ses confidences ne me laissent pas indifférent.

Je me masturbe fortement en pensant aux 2 allemandes, mais par moment, je ne peux m’empecher d’avoir l’image de ma puce qui me vient en tête, ses petits seins fermes offerts au soleil et à mon regard.

Alors que je suis tres exité, j’entend ma puce taper à la porte de la salle de bain.

’-Oui, ma puce?

-Je peux entrer Papa, je voudrai prendre ma brosse à cheveux?

-Je ne prefere pas Sophie, est ce que tu peux attendre 2 minutes, je te laisse rentrer bientôt.

-Oui, d’accord, Papa’ Je ne pouvais pas la laisser me voir dans cet état-là, en pleine érection et essouflé par ma masturbation, mais j’ai eu quelques regrets à lui refuser ce qu’elle m’avait demandé.

Peut etre veut-elle juste attraper sa brosse à cheveux, mais si elle voulait aussi me voir nu?

Après tout, elle entendait surement le bruit de l’eau couler, et elle devait se douter de ma tenue.

Je me souviens que quand j’avais une douzaine d’année, je faisais parfois expres de rentrer dans la salle de bain quand ma mere ou ma soeur y étaient, avec des pretextes futiles.

Ma curiosité pour le corps de la femme était assouvie, sans que ma mere ou ma soeur ne soient forcément vécues comme des partenaires sexuelles.

C’était juste une forme de confiance entre membres de la famille, et je n’y trouvais rien de vraiment malsain.

Apres avoir calmé mon excitation, je l’appelle:

’-Sophie, tu peux entrer si tu veux, mais il faut que tu saches que je suis tout nu.

-D’accord, Papa, merci.’

Elle entre et semble troublée de me voir nu sous la douche, mon sexe face à elle.

’-Merci Papa, j’ai juste besoin de ma brosse et de quelques barettes, je fais vite, dit elle en rougissant.

-Ne t’inquiète pas, prend ton temps, de toute façon j’ai fini maintenant.

-Tu as beaucoup bronzé Papa, je vois la marque de ton maillot, t’es tout blanc d’habitude.

-Oui, c’est pour ca que des fois j’aime bronzer nu, mais avec toi, je ne voudrai pas qe ca soit une gêne.

-Mais non Papa, je m’en fiche, tu sais, et maintenant, je t’ai vu tout nu.

-J’espère que ca ne te choque pas?

-Non, ca fait...

-Oui, qu’est ce que ca fait, ma petite Puce?

-Ben, ca fait bizarre, j’ai pas l’habitude.

-Je comprends, tu vis seule avec ta mère, je ferai attention à ne pas etre nu devant toi à nouveau, si tu préferes?

-Non, tu peux, si tu veux, ca me dérange pas, dit elle, avec une légère tension dans la voix, et puis je suis grande maintenant.

-Oui ma puce, tu es devenue une vraie belle femme, et tu sais, je trouve que tu as un corps splendide, je comprend que tu veuilles garder ta pudeur, mais j’espère que tu n’as pas de gêne à ce sujet là.

Tu as vite remis ton haut de maillot à la plage quand les gens sont arrivés, mais je dois te dire que tu peux etre tres fiere de tes seins, ma Puce.

-Merci papa, c’est vrai, tu les trouves beaux?

-Superbes, et je serai content pour toi si tu te sens un peu plus libérée à ce sujet à la fin de nos vacances.Il ne faut pas avoir honte de son corps.

-D’accord, merci papa, peut etre, mais à la plage je n’ose pas trop encore, s’il y a du monde.

-Alors, si tu veux, après ma sieste,on pourra bronzer juste tous les 2 sur la terasse, elle est inondée de soleil en fin d’apres midi, et les voisins ne peuvent pas nous voir.

-D’accord, papa, bonne idée, moi je n’ai pas trop envie de sortir cet apres midi.

-Allez, fais moi un bisou ma Puce, et laisse moi m’habiller maintenant.’

Ma petite Sophie me fait la bise, son corps légerement vétu tres proche du mien entierement nu, je sens nos chaleurs qui se rencontrent.

A peine est elle sortie que mon erection me reprend.

Ca alors, je prends du plaisir a me montrer nu devant elle, et elle a l’air d’en etre contente elle aussi!

Finalement, toutes mes précautions pour la chouchouter comme une petite fille étaient assez décalées, nous allons pouvoir avoir une relation beaucoup plus adulte tous les 2.

La suite bientot.

Diffuse en direct !
Regarder son live