Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 30 099 fois
  • 104 J'aime
  • 1 Commentaire

la fille de la voisine

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

Avec Nicole ma femme nous nous sommes connus quand nous avions 30 ans. Depuis 10 ans, nous baisons comme des bêtes. Nous ne sommes pas très fidèles, il nous arrive souvent à elle comme à moi de chercher d’autres sexes que celui du conjoint. L’impeccable entre nous est que nos escapades donnent lieu ensuite quand on se les raconte à des séance de baises mémorables. Nous ne sommes pas jaloux Ma femme a un corps toujours désirable même si ses seins sont légèrement tombants. Je sais que ses amants d’occasion aiment bien la sucer comme elle aime se faire mettre tant devant que derrière.

Depuis que les voisins ont changés, je regarde leur fille avec un intérêt croissant. Nous en parlons souvent avec Nicole: elle aussi l’a remarqué: elle aimerai bien se la payer. Finalement nous sommes d’accord, si nous pouvions l’avoir dans notre lit, nous nous régalerions, tous les deux de lui donner du plaisir.

C’est Nicole qui met au point l’aventure.


Un après midi elle arrive à la faire entrer chez nous: sans en avoir l’air, elle l’excite par sa mauvaise tenue: ses cuisses toujours très haut découvertes, sa poitrine dévoilée largement. Elle commence même à se caresser les seins devant cette jeune fille.

— Comment tu t’appelle?

— Monique.

En passant une main sous sa jupe, elle touche sa chatte sans pudeur.

— C’est bon ce que je me fait. Tu ne te touche jamais?

— Si des fois.

— Là tu n’as pas envie de te caresser?

— Un peu oui.

— Pourquoi tu ne le fais pas?

— Je n’ose pas.

— Alors, je vais te le faire.

Sans attendre la réponse, Nicole passe une main sur la cuisse de Monique. Comme elle ne réagit pas, elle continue jusqu’à sa chatte.


Quand Nicole a une chatte sous la main ou la bouche, elle sait comment arriver à ses fins. Elle entend jouir de cette fille, la faire jouir pour la préparer à ma bite.

Ce que ne sais pas Nicole, c’est que je la surveille, caché dans mon bureau. Ce n’est pas que j’ai des doutes sur sa tenue, puisque nous savons bien comment tout va finir, je suis là surtout pour me branler.


C’est pour moi une des meilleure façon de prendre du plaisir en se masturbant et regardant sa femme baiser une autre femme. J’avoue qu’aujourd’hui je prend un pied comme rarement: je bande plus que les autres fois. Ma main étreint ma bite sans aller trop vite. J’accélère un peu quand je vois la main de Nicole arriver sur la chatte de Monique et se glisser vers le bouton bien saillant. Jusqu’à présent cette fille est restée totalement muette.


Elle commence à gémir: Nicole a gagné. La masturbation fait son effet. La fille se tort sous l’effet des caresses. Nicole accentue la caresse, jusqu’à poser sa bouche sur le sexe très humide. Je vois la langue se mettre en mouvement. Elle lèche le clitoris et va ensuite sur le vagin. Nicole entre maintenant très lentement dans l’anus de cette brave Monique..

Je n’en peux plus: je fais aller ma main le plus vite possible; Je ferme les yeux quand arrive l’orgasme que je ne maîtrise plus. Mon jet est important et puissant: mon sperme monte sur ma poitrine, j’en ai même sous le menton. Je l’essuie comme je peux, avant de regarder à nouveau ma femme et sa jeune copine.

Elles ont totalement changé de position puisque maintenant les deux caresse les seins de l’autre. Je remarque d’abord la relative petitesse des seins de Monique comparée à ceux de ma femme. Les mains caressent bien les seins que je suce régulièrement.

La séance pelotage dure un bon moment, Nicole fait tout ce qu’elle peut pour donner du plaisir à Monique qui est devenue son amante. Quand Nicole demande de rendre les caresses et de jouir à son tour, l‘accueil est des plus favorable. Je regarde surtout quand la petite main est sur le bouton de ma femme. Elle est douée pour la masturbation. Nicole aussi gémit comme toujours quand elle va jouir. Quand elle sent l’orgasme arriver, elle prend la tête de l’autre pour avoir des lèvres sur les siennes.

Je regarde machinalement l’heure. Elles sont en position de baise depuis presque deux heures. Aucune des deux ne semble fatiguées.

J’ai bien joui tout à l’heure. Moi aussi je suis maintenant en forme.


J’entre dans la chambre. La seule étonnée est Monique. Il faut avouer que ma bite est bien dressée, prête à baiser. J’embrasse longuement Nicole qui se faisait ausculter du coté du cul. Elle prend la main de notre future amante et la met sur ma pine. Elle lui montre comment me donner du plaisir en me branlant. Si le début est besogneux, la suite est idéale: elle a bien compris comment me masturber. Je m’occupe du clitoris de Nicole qui s’occupe de celui de Monique.


Vient le moment important, le plus important: je vais baiser cette jeune fille en étant juste à coté de ma femme. J’espère qu’elle trouvera de quoi se donner du plaisir.

Elle me fait allonger et guide ma queue vers l’entrée du sexe. Je ne sais même pas si elle est vierge ou non. Comme nous ne parlons pas, je n’en sais rien. Je voudrai m’allonger sur elle et ce n’est pas possible: Nicole s’assoit sur la figure de celle que je vais baiser: posée comme elle est, elle ne peut absolument pas rater un instant de ma baise. J’entre dans ce jeune con lentement. Je rencontre la résistance de l’hymen. Ainsi nous baisons une vierge. Tant pis, je force à peine pour introduire ma queue au fond du ventre. Je m’attendais à une résistance alors que je suis entré facilement.

Je sors totalement avant, de retourner: je regarde ma pine, elle a un peu de sang autour. Je reviens dans sa chaleur et fait des va et vient. Je sens son sexe vibre autour de moi. Nicole recommence à gémir. Monique n’hésite plus à la lécher. Je continu ma baise. Je sens ses crispation au moment de sa jouissance. Avec Nicole nous ne pensions pas avoir affaire à une fille si sensuelle et de plus, rareté, vierge. Ce qui m’étonne est qu’elle jouisse autant. J’aurais du m’en douter, vu les orgasme pris avec ma femme.

Nicole me demande de sortir de Monique: elle veut me sucer. J’aime avoir sa bouche autour de ma queue. Elle sait bien lécher le gland et prendre presque tout ma bite dans le bouche. Elle me caresse les couilles: j’en suis comblé. Ce qui devait arriver arrive: je jouis une bonne dose. Comme à chaque fois elle garde tout dans sa bouche pour le déguster ensuite. Là, elle se penche pour en donner la moitié à Monique qui avale sa part avec un plaisir évident.


Nous cessons de baiser. C’est Monique qui fixe les règles pour le futur. Elle viendra deux fois par semaine sans heures fixes et ne baisera qu’avec celui ou celle qui sera là. Pour la fin de semaine elle prévoit déjà de baiser en trio. Avec Nicole nous sommes satisfait de sa bonne tenue pendant l’amour: elle est douée et nous irons loin avec elle.

Diffuse en direct !
Regarder son live