Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 16 029 fois
  • 157 J'aime
  • 7 Commentaires

La fille de Xstory

Chapitre 1

L'approche

Hétéro

Avant de commencer, je tiens à prévenir que le rythme de ce récit sera assez lent, car je veux essayer de retransmettre au mieux les émotions. Les noms, les lieux et toutes autres informations ont été modifiés pour préserver l’anonymat. Bonne lecture à vous.


    ----------



"Walk it like I talk it, Walk it like I talk it"


La musique résonnait dans mon appartement, je faisais des pompes au rythme de cette dernière. Je regardai par la fenêtre, la nuit était tombée. Encore une journée de passée, une journée à ne pas être productif. Je fis préchauffer mon four, et enfourna à l’intérieur une pizza. Tandis que cette dernière cuisait, mêlant la musique du minuteur à celle déjà présente, je me décidai d’aller faire un tour sur Xstory.


Une de mes histoires avait été validée la veille, je voulais aller voir s’il y avait eu des retours pour m’indiquer si j’étais sur la bonne voie ou non. À ma grande surprise, un certain nombre de commentaires était plutôt positif et était vraiment gratifiant. Avec le sourire j’appuyais sur la petite cloche pour voir les notifications. Elles indiquaient [quelqu’un a laissé un commentaire sur votre dernière histoire], mais une des notifications étaient différentes. Je m’arrêtai et lu [SuzyLim vous a envoyé un message].


Étant encore jeune membre de ce site je ne savais pas que l’on pouvait envoyer des messages privés. J’avais le cœur battant, quelqu’un avait pris du temps pour m’envoyer un message, après les commentaires positifs cela me rendait heureux. Je cliquais donc dessus. Mon PC étant lent, il mit un certain temps à afficher le message. Celui-ci indiquait:


"Bonjour Désolation,


J’ai lu avec beaucoup de plaisir tes différentes histoires, et je dois dire qu’elles m’ont beaucoup plu, j’attends avec impatience la suite!

C’est très enivrant, j’aurais bien aimé être à la place de la fille."


"Wahou" pensais-je. Mon égo, qui était jusque-là assez bas, remontait tout à coup. Si en publiant une histoire j’avais pu faire plaisir à ne serait-ce qu’un lecteur et bien j’étais content, j’avais rempli ma mission. Le sentiment agréable dans mon corps, se changea lorsqu’une question se posa: devais-je répondre? Cette SuzyLim avait pris le temps de m’envoyer un message, la moindre des choses était de lui répondre. Mais d’un autre côté ce qu’elle attendait ce n’était pas une réponse de moi, mais une histoire de Désolation.


Je remarquais aussitôt que j’imaginais directement que c’était une fille, alors que peut être que non. Je cliquais alors sur son profil. [SuzyLim], elle n’avait sur son profil aucune information, sur son sexe, son âge et n’avait jamais posté d’histoire. La seule information que j’avais sur elle était sa photo de profil. Il s’agissait d’un dessin de Jasmine dans le film Aladdin. Rien de bien concluant, je supposais quand même qu’il s’agissait d’une fille, mais les joies d’Internet et son anonymat. Je me décidais alors de lui répondre


"Bonjour SuzyLim,


Merci de ton retour, c’est vraiment agréable de savoir que son travail plait à quelqu’un.

Actuellement je t’avoue ne plus avoir trop d’inspiration pour écrire une suite.

Et bien peut-être qu’un jour Jasmine sera l’héroïne d’une de mes histoires ;) "


Je m’étais permis une petite ouverture, pour la remercier et puis cela me permettait de ne pas la froisser que ce soit un garçon ou une fille. Mon four sonna, ma pizza était prête. Je filai la sortir puis l’engloutis avant d’aller me coucher.


Le lendemain matin, lorsque le réveil sonna ma motivation était au plus bas. Se lever tous les jours pour aller en cours, avoir la même routine, avec des gens qui vous oublieront si vous changiez de filière. Je me levais avec difficulté, allumai mon PC et ma musique et filai sous la douche.


À mon retour, j’attrapai un bol pour petit déjeuner et me posai devant mon ordinateur. Je visitai Xstory et eu la surprise de voir que j’avais dans mes notifications un message de Xstory.


Une joie et une excitation apparurent alors que je cliquais pour voir le message. Pourquoi tant d’engouement pour ces quelques mots? Ma vie devait être bien fade.


"Bonjour Désolation,


Tu as bien dormi?

Peut-être que je peux t’aider à retrouver l’inspiration :)

Oh oui ce serait génial! J’adore ce personnage"


Ce qui me surprit le plus lors de la lecture de ce message, ne fut pas sa proposition à m’aider à retrouver l’inspiration. C’était de me demander si j’avais bien dormi. Cela était un détail, mais cela me fit un effet bizarre. Elle s’intéressait à moi, pas en tant que l’auteur Désolation mais en tant qu’être humain. J’esquissai un sourire puis lui écrit en retour:


"Bonjour SuzyLim,


Oui j’ai bien dormi [mentis je] et toi?

Et bien ce ne serait pas de refus je suis en panne tout coup de main est bon à prendre!

Je vais t’avouer un secret, quand j’étais petit j’étais amoureux de Jasmine, mais chut ça reste entre nous."


Je lui envoyais le message avec impatience qu’elle me réponde. Je voulais attendre sa réponse, mais je devais aller en cours. Je m’habillai en vitesse et quittai mon appartement.


La journée fut longue, j’essayais d’imaginer qui pouvait bien être cette fameuse SuzyLim. Sur mon portable je fis quelques recherches avec Suzy Lim et ne trouvais que des personnes hors de France dans les pays asiatiques. Ma correspondante était donc asiatique? Je me faisais des tas de films en attendant avec empressement le soir.


Lorsque je rentrais de cours, j’aperçus avec stupeur que j’avais un nouveau message. Je haïs mon vieux coucou de l’attente pour pouvoir lire le message:


"Moi j’ai très bien dormi après avoir lu ton histoire :)

Je peux être ta muse si tu veux haha

Oh! Promis, je ne le répéterai à personne"


Je lui répondis aussitôt:


"Je vais étudier ta candidature en tant que muse ^^

Tu as quel âge? Et tu viens d’où?"


À ma grande surprise, elle me répondit très vite, j’essayais d’avoir la même rapidité afin que nous puissions échanger sans trop de temps de latence:


"Quels sont les critères pour être ta muse?

J’ai 20 ans et je suis de Limoges"


Arf, Limoges c’était loin par rapport à la région parisienne dans laquelle j’habitais. Je tentais tout de même:


"Il faut passer un entretien, tu aurais un numéro?"


"Oui, tiens appelle-moi 06xxxxxxxx"


J’attrapai mon téléphone et composai le numéro. Mon cœur battait la chamade. Les longs "bips" allaient me tuer, soudain on décrocha à l’autre bout du fil...

Diffuse en direct !
Regarder son live