Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 62 993 fois
  • 270 J'aime
  • 4 Commentaires

Ma filleule m'a manqué

Chapitre 1

Inceste

Ma filleule m’a manqué

Ca fait un moment que je n’avais pas vue ma filleule, Chloé. J’ai toujours été relativement proche d’elle, jusqu’à ses 15 ans environ où elle a dû changer de lycée. Ayant, moi, dû également partir à l’étranger, nous ne nous sommes pas vus depuis plusieurs années.

Ayant redoublé, elle a changé de nouveau de lycée pour se réinstaller chez ses parents. Moi aussi je suis revenu dans la région il y a quelques jours. Apparemment, le retour dans le cocon familial n’est pas tout le temps facile et les engueulades entre la jeune fille et les parents sont de plus en plus fréquentes.

Vendredi soir, coup de téléphone de mon ami.


— Salut mec, on s’est encore fâchés avec Chloé, elle est partie de la maison, en disant qu’elle irait chez toi

— OK, pas de problème, ça fait un moment que je ne l’ai pas vue de toute manière. Et ça vous fera du bien à tous.

— Elle pourra passer le week-end chez toi ? Ça ne te dérange pas ?

— Non ne t’inquiète pas, ça me fera plaisir.

— Merci


A peine quelques minutes plus tard, la sonnette retentit, je décroche l’interphone et entend une douce voix :


— Bonjour Dadou, je pourrais passer dormir chez toi s’il te plait ? J’en peux plus de mes parents

— Bien sûr ma chérie, je t’ouvre.


J’ouvre ma porte, et je redécouvre avec étonnement ma petite Chloé. Mais ce n’est plus la jeune adolescente pubère que je vois, mais une très jolie jeune femme. Elle n’est pas grande, elle doit faire 1,60m à peine, un joli fessier bien en forme, des lèvres pulpeuses. Son manteau m’empêche d’évaluer sa poitrine, pour le moment. Mais elle est toute mignonne, elle a les cheveux un peu mouillés, il pleut dehors.

Qu’est-ce qu’il m’arrive ? Je l’ai toujours considérée comme ma fille et voilà que mes sens sont tout chamboulés.


— Enlève ton manteau, t’es toute trempée lui dis-je.

— Tien Dadou.


Elle est habillée d’un petit débardeur blanc qui laisse transparaitre son soutien-gorge. Elle est vraiment jolie et mon regard ne se décroche plus de son décolleté, elle doit avoir des seins magnifiques.


— Ca va pas Dadou, t’es tout bizarre.

— Non ma chérie ça va, c’est juste que ça fait longtemps que je ne t’ai pas vue, tu es toute belle maintenant, une vraie jeune fille.

— Merci mon Dadou, je te plais alors, hihi

— Euuh ce n’est pas ce que je voulais dire, balbutiais-je tout maladroit

— Je te taquine mon Dadou. Je suis un peu fatigué.

— Je vais te montrer ta chambre et la salle de bain si tu veux.

— Merci


Elle se change dans sa chambre et je la vois en nuisette qui traverse le couloir pour aller aux toilettes. Je l’entends faire ses besoins et ne peux malgré moi m’empêcher de l’imaginer sur la cuvette. Elle sort des toilettes pour aller vers la salle de bain et moi je me dirige vers ma chambre.


— Bonne nuit Chloé

— Bonne nuit mon parrain chéri, me dit-elle tout sourire dans sa nuisette sexy.


Elle est rouge et suffisamment longue pour cacher son postérieur, elle fait relever légèrement sa poitrine tout en la cachant. Bref, je vais me coucher.

J’ai un peu de mal à dormir ce soir, je pense encore à Chloé et me met à imaginer des choses qui me mettent en émoi, j’ai un léger début d’érection.

Au bout de quelques minutes, j’entends gratter à ma porte


— Dadou ? Tu dors ?

— Qu’est-ce qu’il y a ma puce ?

— J’ai du mal à m’endormir, je peux venir un peu avec toi ?

— Ben euh, je ne sais pas.

— S’il te plait

— Bon d’accord, viens sous la couette avec moi.

— Merci Dadou

— Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi tu ne dors pas ?

— Tu vas me prendre pour une gamine si je te dis pourquoi

— Ben non, dis

— En fait je dors toujours avec une grosse peluche, et je me colle à elle, sans ça je n’arrive pas à dormir

— Ah bon et qu’est-ce que je peux faire, je n’ai pas de grosse peluche.

— Je ne pourrais pas te faire un câlin comme si t’étais ma peluche ?

— Si tu veux, allez !


Je me mets sur le dos et je sens Chloé qui s’approche, qui colle sa poitrine contre mon bras, elle met également son entrejambe contre ma cuisse et son genou par-dessus.


— Mmm merci Dadou, ça va mieux.

— Allez bonne nuit ma chérie, lui dis-je en lui faisant un bisou sur le front

— Bonne nuit Dadou, moi je ne vais pas encore dormir.


Je n’avais pas bien compris sa dernière phrase mais bon ce n’est pas grave. C’est alors que je la sens légèrement bouger, je la sens se frotter légèrement contre moi, en particulier sur ma cuisse. Je me dis qu’elle cherche sa position pour dormir, mais les mouvements se font plus précis et plus réguliers. Au bout de quelques instants je sens une chaleur sur ma cuisse plus importante, ma filleule est en train de se caresser sur ma cuisse !


— Ca va Chloé ? Mais qu’est-ce que tu fais ?

— Ben comme je t’ai dit, je fais un câlin comme avec ma peluche, j’ai besoin de ça pour dormir, ça t’embête ?

— Euh non, c’est juste que je ne m’y attendais pas. Continue

— Merci Dadou


Elle reprend ses mouvements sur mes cuisses, je sens sa culotte toute douce, toute chaude se frotter contre moi. Ma queue commence à durcir, j’essaie de faire en sorte qu’elle ne s’en aperçoive pas.

Puis elle change légèrement de position et remonte un peu sur moi, rabaisse sa jambe pour la mettre entre mes cuisses et continue de se frotter sur le dessus de ma cuisse. Sa cuisse droite frôle mon caleçon de temps en temps, je suis super excité mais je la laisse faire


— Je peux me mettre comme ça Dadou, ça va ?

— Oui vas –y ma puce fais comme avec ta peluche

— Ben je ne fais pas totalement pareil, là je garde ma culotte.

— Ah bon

— Oui parce que quand je me frotte, c’est tout mouillé en bas.

— C’est mouillé ?

— Oui j’ai mon minou qui devient tout chaud et humide, et je ne voudrais pas te mouiller Dadou, c’est bizarre. Ca prendra juste un peu plus de temps c’est tout

— Ca ne me dérangera pas tu sais. Tu peux enlever ta culotte.

— Boh je ne sais pas

— Sinon tu veux que je t’aide un peu ?

— Euh oui je veux bien, mais comment ?

— Ben je ne sais pas je pourrais t’aider dans tes mouvements en te soutenant par les fesses

— Ah oui, on peut essayer


Je dirige ma main vers son cul et découvre qu’elle porte un string. Ce qui n’arrange pas l’état de ma verge dans mon caleçon.

Je pose ma main délicatement sur sa fesse droite avec un doigt proche de sa raie, et accompagne les mouvements de son bassin. Elle gémit doucement


— Ca te plait Chloé ?

— Mmm oui Dadou, c’est bon, c’est presque aussi bien qu’avec ma peluche.

— Presque ? Lui répondis-je faussement vexé d’être moins bon qu’un doudou. Tu veux enlever ton string pour que ça aille mieux ?

— Bon d’accord mais je ne veux pas trop te mouiller la cuisse

— Ne t’inquiète pas ma chérie


Elle se remet sur le côté et enlève sa culotte, je devine dans la pénombre sa petite chatte humide. Elle reprend sa position et le contact de son minou contre ma peau m’enraidit ma verge. Ma filleule est complètement épilée. Chloé marque un temps d’arrêt, elle a senti ma queue contre le haut de sa cuisse, mais ne dit rien. Elle continue ses vas et viens et ma main reprend sa place sur ses fesses maintenant totalement dénudées, je les caresse délicatement tout en faisant glisser un doigt de temps e temps le long de sa raie.


— Mmmm, j’aime bien ta main sur mes fesses Dadou, tu es tout tendre avec moi. Mais je crois que ta cuisse est toute mouillée maintenant ça me gêne.


Chloé soulève son bassin et je passe mon doigt sur la zone humide de ma cuisse. Discrètement je porte mon doigt à la bouche pour gouter le jus de ma petite filleule chérie, elle a bon gout mais je crois qu’elle m’a vu.


— Ben si ça te gêne Chloé tu n’as qu’à continuer sur mon caleçon si tu veux.

— On peut essayer, je me mets comment

— Tiens, met toi à califourchon au-dessus de moi et pose ton minou juste ici, tu verras ça va te donner beaucoup de plaisir

— Mais c’est sur... Ta euh... Ton... Ton zizi

— Oui ma chérie

— Bon d’accord


Elle se positionne sur ma verge qui commence à légèrement sortir de mon caleçon, s’allonge sur mon torse et entreprend ses mouvements. Elle se remet à gémir quand je pose mes deux mains sur ses fesses que j’écarte et que je masse sans aucune gêne.


— Il est un peu rêche ton caleçon, Dadou, t’en a pas un autre ?

— Non c’est mon dernier mais si tu veux tu peux l’enlever

— T’es sur ?

— Oui vas-y


Elle prend les côtés de mon caleçon, je soulève mon bassin pour l’aider, et elle le descend délicatement. Ma queue toute raide se retrouve à quelques centimètres de son visage.


— Allez ma chérie, viens sur Dadou

— Ouiii


Elle pose maintenant sa chatte trempée sur ma queue et reprend ses allers et retours. En peu de temps ma bite est également mouillée du jus de Chloé, qui continue à se faire plaisir sur mon membre.

De mon côté je place ma main droite dans la raie de ses fesses.


— Tu aimes bien que je mette ma main ici, Chloé ?

— Oui Dadou c’est agréable, dit-elle entre deux gémissements.


Je glisse mon doigt alors un peu plus loin pour lui caresser son petit trou, toujours en accompagnant ses mouvements qui s’accélèrent. Je la vois au bord de la jouissance et je me décide à appuyer un peu plus fortement à l’entrée de son anus


— Oh oui Dadou, Mmmmm, haaannn


J’insère à peine le bout de mon doigt dans son petit cul lisse, qu’elle atteint son orgasme, en s’écroulant sur moi. Je sens sa poitrine s’écraser sur mon torse à travers sa nuisette. Chloé est totalement essoufflée.


— Merci Dadou, c’était trop bien, dit-elle en se remettant sur les dos, les jambes légèrement écartées.

— Tant mieux ma chérie, tu vas pouvoir dormir maintenant ?

— Oui Dadou, ça va mieux, et toi tu pourras dormir ?

— Ben c’est un peu plus compliqué vu mon état.

— Toi aussi tu as besoin d’une peluche ?

— Oui en quelque sorte.

— Je peux être ta peluche si tu veux mon Dadou, chacun son tour


Impossible de résister à la tentation, j’acquiesce et tente d’aller un peu plus loin.


— Qu’est-ce que je peux faire pour toi ?

— Ca te dérange si on allume un peu la lumière ?

— Ben non

— J’aimerais te voir dans la lumière

— D’accord


J’allume la veilleuse histoire d’avoir une ambiance un peu tamisée. Chloé est sur les genoux j’aperçois à peine le début de sa fente mais constate que ses tétons pointent sous la nuisette.


— Tu pourrais enlever ta nuisette, lui dis-je, j’ai follement envie de t’admirer


Elle retire lentement son haut ce qui laisse découvrir sa belle poitrine. Elle a deux seins bien ronds, légèrement tombants, des petites aréoles autour de deux petits tétons


— Comme ça ?

— Oui ma chérie, j’aimerais bien voir ton petit minou aussi

— Coquin va. Attention je crois qu’elle est encore un peu humide. Tu veux la toucher ?

— J’en meurs d’envie

— Vas-y alors.


Elle s’allonge, j’approche ma main timidement pour lui caresser sa vulve


— Tu as un très beau sexe ma filleule

— Merci, toi aussi dit-elle en souriant.


Effectivement j’avais ma queue qui était tellement raide qu’elle ne pouvait passer inaperçue.


— Tu veux ta peluche comment mon Dadou ?

— J’aimerais bien que tu te mettes à plat ventre s’il te plait

— Ok, comme ça ?


Elle s’est mise sur le ventre, ses cuisses un peu écartées laissant apparaître sa chatte encore humide, son périnée et laissant deviner son anus. Quel cul !


— Je vais mettre un peu de gel de massage si ça ne te gêne pas, ça glissera mieux

— Qu’est-ce que tu vas faire Dadou ?

— Je vais juste glisser mon zizi...


J’enduis ma queue de gel et en mets un peu avec mon doigt dans sa raie. Je me pose sur elle, la queue bien en position dans sa raie et commence à me caresser entre ses fesses


— Ca te fait du bien Dadou ?

— Oui ma chérie c’est très bon. J’adore ton cul et tes fesses

— Ben j’ai remarqué tu sais. T’aimes bien ça te masturber sur le cul de ta filleule ?

— Oh oui Mmmmmm


C’est à mon tour de gémir, je suis tellement à fond que je ne vais pas tarder à tout lâcher.


— Ma chérie je ne vais pas tarder à jouir aussi

— Vas-y mon Dadou, caresse-toi sur mes fesses, je suis là, tu peux jouir où tu veux.


Je me relève, prends ma queue dans la main droite, j’attrape une fesse de Chloé et l’écarte pour admirer son trou. Je craque et rapproche mon visage de ses fesses pour lécher son anus


— Oh Dadou, ce n’est pas bien ce que tu fais, me dit-elle faussement gênée.


Ca me termine, je me relève écarte ses fesses et me décharge dans la raie de Chloé


— Rhhaaaaa, haaaaa

— Oh oui Dadou, joui sur mes fesses, mets-moi tout sur le cul.


Le sperme coule tout le long de sa raie, passe sur son petit trou et va se finir jusqu’au début de sa petite chatte.


— Oh ma chérie, merci d’avoir fait du bien à Dadou

— De rien. Mais j’en ai plein partout aussi. Je vais aller m’essuyer aux toilettes si tu veux bien.


Elle s’éclipse donc quelques instants et reviens ensuite vers le lit.

Je l’observe toute souriante totalement nue, elle vient se blottir contre moi.


— Bonne nuit mon Dadou

— Bonne nuit ma chérie

— Dis Dadou... On pourra rejouer à la peluche plus tard encore ?

— Si tu veux


.....

Diffuse en direct !
Regarder son live