Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 16 564 fois
  • 91 J'aime
  • 4 Commentaires

First Threesome !

Chapitre unique

Avec plusieurs hommes

« Ça te dit ce soir, on sort, on va en boite ? »


« Ouais avec plaisir ! Si tu veux, je peux proposer un before chez moi et on part direct en boite après. »


«  Allez, let’s go on fait comme ça ».


Me voici, embarqué dans une soirée ce soir. Ça fait plaisir car cette fille qui me propose un before chez elle avant, je la connais depuis peu, je l’ai rencontré en soirée chez un ami à moi. A la base, cette fille était venue avec un pote à moi, ça devait être son coup d’un soir mais elle a passé toute la soirée avec moi a discuté et à jouer à des jeux de cartes. Pour au final, ne pas dormir avec lui, même si gentiment il l’a raccompagné chez elle pour revenir un peu plus tard à la soirée, bredouille.


Depuis cette fameuse soirée, nous avons discuté sur messenger. Nous avons appris à nous connaître et cette fille est plutôt sympa et bon délire. Je ne veux pas me poser car je sors d’une relation longue, je ne souhaite que m’amuser et prendre du bon temps, rien de plus. Je lui explique la situation pour ne pas la laisser espérer quelque chose et elle me rétorque qu’elle souhaite exactement la même chose. S’éclater, profiter, apprendre à connaître des gens,…Très bien ! Ça nous arrange donc tous les deux cette situation.


Cette une fille, d’une vingtaine d’année, plus jeune que moi, encore en étude. Elle habite un studio à 5 min de chez moi en voiture. Il se trouve en plein milieu du trajet entre chez moi et mon travail. Comment dire que cette emplacement est au top. Elle mesure environs 1m68-70, très fine, un peu trop à mon goût mais elle est jolie de visage et elle a quelque chose. Elle est très fine, petite poitrine mais surtout des fesses musclées, dessinées mais très épaisses… je préfère un fessier un peu plus en forme d’habitude. C’est une fille sur lequel je ne me serais sûrement pas retourné mais le fait de l’avoir connu avant, d’avoir discuté et d’être sur la même optique, je me dis : laisse toi aller et profite. 


Nous voilà, le fameux soir de cette soirée. 19H, je me prépare chez moi. Je sors le costume trois pièces, les chaussures adéquates, petite dose de parfum, le fameux « One Million » et je pars, je prends la direction de ce studio. J’arrive vers 20h chez elle, je ne suis pas le premier, des amis à elle et mes amis sont déjà là. La soirée a déjà bien commencée. Musique, boisson, jeux de cartes,… La soirée se passe très bien, les heures défilent. Ayant tous bien consommés de l’alcool ce soir nous décidons d’appeler une navette qui nous emmènera directement devant la boite. Elle vient nous chercher pour 00h30. 


Cette fameuse fille va se préparer dans sa salle de bain avec deux autres amies à elle. Elles reviennent une bonne vingtaine de minutes plus tard, toutes aussi jolies les unes que les autres. Celle qui m’intéresse, revient habillée d’une robe courte qui s’arrête au dessus des genoux. Même si elle n’a pas beaucoup de poitrine, sa robe détient un décolletée transparent laisse apercevoir la forme de sa poitrine. Le tout habillé de talons hauts. Elle est très jolie cette nuit, elle s’est se mettre en valeur, j’apprécie fortement. Et je ne suis pas le seul, un autre ami à moi le lui dit.


Le téléphone d’un pote à elle sonne, il décroche et nous comprenons tous que la navette vient d’arrivée. Nous mettons nos chaussures et nous descendons rejoindre cette navette dans une ambiance festive. Le chauffeur nous attend juste devant, fenêtres ouvertes, musique de boite à fond. Je monte devant avec un pote à moi, les autres s’installent derrière, nous sommes 8 dans le minibus. Nous voilà en route, direction la boite de nuit. La route n’est pas très longue, 10 minutes pour arrivée à notre destination. La porte de la boite de nuit est gardée par deux colosses, deux murs mais nous passons sans soucis l’entrée, grâce à la navette, à la table que nous avons réservée mais surtout, et le plus important, grâce à notre façon de nous habiller. Costumes pour les hommes et robes de soirée pour les filles.


Nous entrons dans les salles, on nous emmène directement à notre table ou nous attend déjà nos bouteilles. La soirée se passe, nous dansons tous ensemble, on s’amuse, on profite,… Certains couples se forment, d’autres sont déjà passés à l’action, s’embrassent, les mains sont baladeuses. Moi je me retrouve à discuter avec cette fille, à danser avec elle mais pas tout seul, mon pote également. Des fois, je me retrouve même à danser avec cette fille et mon pote en même temps. Nous dansons tous les trois jusqu’à la fin de soirée enfin fin de soirée en boite. On prend tous le chemin en direction de la navette qui va nous ramener au point de départ.


Il est 5h30, nous arrivons au point de départ. Tous le monde se dit au revoir sauf pour ma part, je ne compte pas partir tout de suite. Je discute avec cette fille en bas de chez elle et mon pote.


« Vous voulez monter ? On peut discuter et finir la soirée chez moi » dit-elle.


« Allez, avec plaisir ! » lui dis-je.


«  Je suis aussi, je viens » a répondu mon pote.


Nous voilà tous les trois en chemin pour son studio, nous montons les deux étages puis nous traversons le couloir. Nous arrivons devant sa porte et nous entrons. On se débarrasse de nos affaires, en tout cas pour nous les garçons. Chemise et pantalon. Elle garde sa robe et ses talons. Nous continuons la soirée , on discute et on boit tranquillement, tous les trois assis sur son lit. C’est à ce moment précis que la soirée à basculer pour moi, pour nous.


Pendant que nous discutions, mon pote est parti au WC me laissant seul avec elle. Pas le temps de dire ouf, me voici entre un de l’embrasser. Mon pote est parti, elle s’est tournée vers moi et m’a embrassé. Je lui rends son bisou, ses bisous. On se couche sur le lit, je suis sur le dos et elle me grimpe dessus telle une cavalière monte son cheval. On continu à s’embrasser, à se rouler des pelles. Nos langues rentrent en contact, se mélangent mais à ce moment, je veux plus et elle aussi. On veut que nos corps se mélangent également. Elle me redresse, commence à ouvrir ma chemise. Je me retrouve torse nu avec cette fille sur moi. Je fais de même, je passe mes mains sur son bassin, sous sa robe pour aller les caler sur ses fesses. Je fais remonter sa robe jusqu’à lui enlever complètement, lui libérant ses seins. On continu à s’embrasser, je prends ses seins en main. On continu à se chauffer quand j’entends mon pote revenir des wcs.


Sans dire un mot, juste en croisant nos regards, il comprend tout de suite ce qui se passe. On s’échange un léger sourire et nous voici lancer dans notre premier trio, notre premier « threesome » avec cette fille. Deux hommes rien que pour elle. Elle se trouve toujours sur moi à m’embrasser, à parcourir ses mains sur mon corps, à descendre vers le dernier rempart de ma nudité, mon pantalon. Mon ami s’approche d’elle, commence à se déshabiller. Il se retrouve en caleçon quand il arrive à notre hauteur. Il pose ses mains sur les fesses de l’intéressée qui se redresse et regarde mon ami.


Elle était tellement concentrée et occupée qu’elle n’avait pas fait attention au reste. Elle le trouve en caleçon, déjà déformé par une bosse d’ailleurs, à sa hauteur. Elle comprend instantanément ce qu’il se passe et ce qui va se dérouler par la suite. Elle le regarde, elle me regarde et nous lance un grand sourire à chacun. Comme si elle venait de valider l’idée proposée. Elle se redresse, elle s’enlève et se place sur le lit entre nous deux, me libérant l’espace. Je me mets debout, à côté du lit également comme mon ami, je fais descendre mon pantalon pour me retrouver en caleçon également devant elle. Nous voilà, mon ami et moi, en caleçon devant cette fille à genou, en string sur le lit. Je peux vous dire qu’au vue de la scène, nous sommes tous les deux déjà bien déformés.

Notre bout de tissu ne fait pas long feu, nos caleçons se retrouvent très vite à terre, laissant apercevoir deux sexes déjà bien droit. Nous sommes totalement nus devant elle. Elle prend le temps de regarder les deux nouveaux membres qu’elle a à disposition ce soir. Elle pose ses mains dessus, sa main gauche sur celle de son ami et sa main droite sur la mienne. Elle commence tout doucement à faire des va et vient, gentiment. On la regarde, on admire ses gestes. Nous sommes entre un de nous faire branler tous les deux par la même fille en même temps. C’est incroyable ! Mais pas le temps de niaiser, madame est demandeuse d’autre chose à ce moment là. Elle s’approche de mon ami, tout en continuant de s’amuser avec mon sexe. Sa bouche entre en contact avec le gland d’à côté. Ca y est, mademoiselle commence les choses sérieuses, elle vient de mettre le sexe de mon ami en bouche devant moi, tout en me branlant devant lui. Tout ça en étant à genou, en string devant nous.


Elle continue à sucer mon ami, je vois son sexe qui entre et sort de sa bouche de plus en plus loin ou de plus en plus rapide. Je sens qu’elle s’amuse et aime ça. Sa main glisse le long de mon sexe quand je sens comme une légère pression sur celui-ci. Elle m’attire vers elle. Je m’avance de plus en plus proche d’elle et de mon ami. Je comprends ce qu’elle souhaite faire, elle souhaite goûter à mon sexe également. Mais pas seul. Mon sexe et celui de mon ami sont devant sa bouche, elle approche ses lèvres. Elle goûte à ces deux sexes qui se présentent à elle. Coup de langue pour un, coup de langue pour l’autre. Ses lèvres prennent mon sexe quelques secondes puis de même avec le sexe de mon pote. Elle s’amuse sur nos deux tiges. Quand elle veut passer à la vitesse supérieure. Elle prend en main nos deux sexes pour les branler. Elle attend un petit peu puis elle s’avance doucement tout en ouvrant la bouche. Ça y est, je sais ce qu’elle veut tester, nous prendre en bouche tous les deux. Nos glands, commencent à se rapprocher, limite à se toucher. Ils se touchent mais pour la bonne cause, entrer dans cette bouche qui nous accueil. Elle tente de nous sucer, je sens sa langue passer d’un gland à un autre. Nous restons comme ça quelques temps puis mon pote et moi nous décidons de passer à autre chose. 


Nous sortons tous les deux de sa bouche, mon ami s’allonge sur le dos. Il l’attire, elle se met en position sur lui. La voici sur lui, je vois la main de mon ami prendre son sexe et l’amener près de ce trou si luisant d’excitation. Le contact se fait, le voici entre un d’entrer dans ce nouveau vagin. Ça y est, la voici entre un de se faire pénétrer. Je les regarde quelques temps, toujours nu et le sexe durs et droit. Je m’approche d’elle, assez proche pour lui faire comprendre qu’elle peut me prendre en bouche. Elle tourne la tête, ouvre la bouche et me prend comme je le souhaite. Mais cette fois, je ne veux la laisser faire. Je lui donne le tempo, je fais entrer et sortir mon sexe au même rythme que mon ami entre en elle.


Mon ami, dos sur le lit, cette fille sur lui le chevauchant et me suçant. Incroyable ! Mais ça ne durs qu’un temps car moi aussi je veux goûter à cette fille. Mais je veux la goûter pas par la même entrée que mon pote. Je me retire de cette bouche, que je laisse vide pour me diriger sur le lit derrière elle. Je commence à m’installer. De ma position, je vois la bite de mon pote entrée et sortir. Je vois les lèvres de cette fille s’ouvrir à chaque passage. Je regarde ce spectacle mais je veux y participer. Je prends les fesses de cette fille en main, je place mon index proche de son petit trou. Je laisse tomber un peu de bave sur celui-ci et je récupère également un peu de mouille. Je fais un mix de deux et je me place sur son anus. Le contact se fait. Elle se retourne, me regarde et fait un signe de la tête, un acquiescement pour me dire : « Va y ». Ok, pas de soucis. Je commence à faire entrer mon index, mon ongle entre assez facilement. Mon doigt avance, ma deuxième phalange est passé sans encombre. Mon doigt, mon index est totalement passé. Je commence à le ressortir quand je la sens arrêter de bouger son bassin. Elle ne bouge plus. Elle fait comprendre à mon d’ami de s’arrêter un instant.


« Sort ton doigt et met ta bite », je me souviendrais toujours de cette phrase. Ça ne pouvait pas être plus explicite que ça.

Pas de soucis, le message est passé. Je sors donc mon doigt, que je remplace par mon sexe. Mon gland est à l’entrée de ses fesses. Le contact entre son cul et ma bite se fait. J’exerce une petite pression sur celui-ci, me voici en elle, de pas beaucoup mais me voici en elle. Madame ne veut pas attendre, je sens son bassin se reculer sur mon sexe. Son cul s’ouvre de plus en plus en acceptant mon sexe assez facilement. Mon sexe disparaît entre ses fesses. C’est chaud, c’est bon ! Je me sens bien à l’intérieur, je ne bouge pas beaucoup pour lui laisser le temps de m’accepter. Me voici au fond, mon sexe complètement disparu à l’intérieur. C’est elle, qui s’avance et se recule légèrement sur mon sexe, le moment tant espérer est arrivé. Je la sodomise enfin ! Rien ne vaut une sodomie, prendre un cul.


Mon ami quant à lui, commence à nouveau à bouger. Comment je le sais, je le sens. Son sexe est le miens sont proches, il n’y a qu’une fine couche de peau qui nous sépare. Nos deux sexes sont en elle. Nous sommes entre un de la prendre tous les deux en même temps. Que c’est bon, je ne pensais pas dire ça un jour mais prendre une femme à deux mecs, c’est tellement excitant ! Nos sexes entrent et sortent, nous donnons soit le même tempo, soit un tempo différent. Mais elle s’en fou, elle aime ça, elle adore ça !! Sa bouche libre à ce moment, elle lui sert à autre chose. Elle extériorise ce moment, son plaisir, sa jouissance. Elle se libère, elle gémit et ça me plais. Je continue, je veux l’entendre encore plus. Je me donne à fond, je ne fais plus de cadeau. Son cul devient le miens, ses fesses deviennent mon terrain de jeu pour des claques. Ses seins sont ceux de mon ami. Les minutes passent et se ressemblent, lui dans son vagin en dessous, moi dans ses fesses par derrière.


Ca y est, nous y sommes. Son plaisir se fait entendre de plus en plus. J’espère que ses murs sont épais ou que les voisins ne sont pas là ! Je sens que mon ami va bientôt craquer, il accélère le rythme quand soudain, il s’arrête et se contracte. Je connais ce moment, il vient d’exploser en elle. Je ne vais pas tarder. Il reste en elle quelques instant puis je le sens se retirer. Me voici seul en elle, seul à la pénétrer. J’attrape ses hanches, je mêle force et vitesse pour la finir et me finir. Ca ne durs pas longtemps, quelques instants plus tard, ses épaules tombent sur mon ami. Elle se lâche totalement, tout en hurlant son plaisir. Il ne m’en faut pas plus pour me vider également en elle. Ses fesses, son cul accepte ma semence. J’attends quelques secondes et me retire.


Nous avons finit la soirée comme ça, mon ami est parti quelques temps après pour me laisser seul avec cette fille. Nous avons terminé la nuit ensemble, une bonne nuit de sommeil pour recommencer le lendemain mais cette fois que tous les deux. Puis quelques mois durant lequel nous avons recommencé à deux, à trois également. 

Diffuse en direct !
Regarder son live