Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 618 fois
  • 4 J'aime
  • 4 Commentaires

La Frontière Amour-Haine

Chapitre 1

Erotique

« _On est bien d’accord, hein, on ne fait pas ça par amour ?

_ Oui, oui, on le fait juste comme ça !

_ Oui, oui ! On ne s’aime pas !

_ Non, non, on se déteste, tu as raison ! »


Ils étaient restés dans les vestiaires des garçons du gymnase alors que tout le monde au lycée était parti. Toute les portes étaient verrouillées, mais ils pouvaient sortir par la fenêtre, et c’est ce qui était prévu. Ils avaient élaborés en secret un plan pour mener à bien cette aventure dont ils fantasmaient.


Emma avait 17 ans et Antoine allait sur ses 18 ans. L’une était en Bac technologique STD2A (arts appliqués) et l’autre était en Bac général scientifique. Cependant, cela ne les empêchait pas de se connaître et de se détester, de se jalouser, ou de se pourrir à longueur de journée. Ils avaient même échangés leurs numéros de téléphone portables, leurs e-mails et se suivaient sur les réseaux sociaux pour se narguer. Ça en devenait carrément obsessionnel.


« _ Bon... Euh, du coup...

_ Hum, alors, euh... »


De façon un peu maladroite, Antoine posa ses mains sur les hanches d’Emma qui était collée au mur et les remonta sous son uniforme pour caresser son ventre. Emma, elle, avait les mains croisées dans le dos, et son visage fuyait le regard d’Antoine, elle fronçait les sourcils, comme résignée ou indignée. Il caressa ses courbes de jeune fille, colla son bassin contre le corps de celle-ci et pencha la tête pour rencontrer ses lèvres. Il commencèrent par se picorer les lèvres, timidement, puis la bouche audacieuse d’Antoine amena Emma à le goûter plus franchement, puis leurs baisers devinrent plus vifs et enfin, elle ouvra lentement la bouche pour permettre à la langue d’Antoine d’y pénétrer. Alors que les bras d’Emma demeuraient bloqués contre le mur, celles d’Antoine avaient saisi le visage de sa rivale pour mieux dévorer ses lèvres. C’était lui qui osait le plus, et dont la langue engageait une danse avec celle d’Emma, dont les dents taquinait les lèvres douces de sa compagne. Emma, elle, se laissait séduire passivement par les baisers passionné d’Antoine. Elle était un peu contrainte par ses désirs, et bien qu’appréciant la situation, ne voulait, pour l’instant, pas donner du sien. Le goût de la langue d’Antoine était nouveau pour elle qui vivait d’une façon un peu saugrenue son premier « vrai baiser de grands ».

Leur baiser langoureux dura plusieurs minutes. Puis, ils décolèrent leurs lèvres lentement, les yeux dans les yeux. Ils venaient de passer une première étape.


« _Ah... Alors... On s’arrête... ?

_ Euh, oui. On reprendra une autre fois.

_ Tu n’as pas aimé ?

_ Si, si ! Mais j’ai peur de brusquer un peu trop les choses...

_ Oh, oui ! T-Tu as raison !

_ Hum, ton corps est appétissant... »


Emma rougit de ce compliment bégayé. C’est vrai que ses caresses lui avaient procuré un sentiment de plaisir, les mains fraîches d’Antoine lui avaient fait frissonner.


Ils décidèrent de se séparer. Emma ouvra la petite fenêtre et s’y hissa difficilement, avec l’aide et les encouragement d’Antoine.


« _ Allez, idiote !

_ La ferme ! Ce n’est pas si facile !

_ Attends, je suis quand même en train de te pousser, tu pourrais te débrouiller un peu pour me faciliter la tâche !

_ I-Idiot ! Ne touche pas mes fesses !

_ Comment veux-tu que je te fasse passer, sinon ? »


Une fois passée, Emma tomba lourdement, la tête en avant, sur le sol terreux, et s’en suivit quelques secondes après d’Antoine qui atterrit habilement et gracieusement sur ses pattes et se releva tel un prince. Il jeta un regard provocateur à Emma qui avait laborieusement échoué. Il sauta une dernière barrière, et lui fit une grimace une fois dehors avant de s’enfuir.


« _Connard ! »


Emma parti à son tour, en colère.

Diffuse en direct !
Regarder son live