Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 636 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Le garçon et la garce

Chapitre 1

Inceste
4
2

La cloche a enfin sonnée, après ces premiers jours de classe j’aimerais bien me reposer pour le reste de la soirée. Toutes les nouvelles têtes de la classe sont intéressent. Il y a toujours ce sacrée Benji qui est tous bronzé de sont voyage au Maroc, il y a aussi Fredo qui est parti sur les côtes Américaine, sacrée vénare il a du en voir de la chienne en chaleur. Pour ma part j’ai passé de bonne vacance, avec mes parents mais de bonne vacance. Surtout que je suis majeur et qu’ils m’ont laissé faire ce que je voulais. Pour les nouvelles têtes j’ai repéré quelles garce. Tous d’abord Véronica une petite asiatique qui ma l’aire très sympathique, elle a un corps de rêve, c’est de la folie. Personne ne l’a vu mais moi oui, derrière sont T-shirt serré j’ai pu voir de super tétons poussé. Oh la la je croyait que j’allais lui sautait dessus, j’ai eu peur pour elle. Il y a aussi, Jennifer, superbe, avec un corps de gymnaste, tu doit en faire des trucs avec elle, elle doit être super robuste la garce. Mais celle dont je pourrais péter le fion toutes une nuits c’est Leslie. Je vous raconte pas une fille avec des seins qui font du 95 D au moins, une pair de hanche qui cognerais dure. Bon je reviens dans un instant pause branlette. Me revoilà!! Alors je vous parler de Leslie putain ce doit être une sacrée garce celle-là. Je crois que je vais attaquer dès demain c’est plus prudent avec les autres garçons. Mon réveil a enfin sonné, mince!!! j’en ai plein partout quelle merde, c’est sûr avec le rêve que j’ai fait. IL faut que je vous le raconte: C’est la fête du Lycée, la soirée bas son comble, il y a une foule, mais pas de problème j’ai de suite repérer ma proie. La voila encore plus radieuse que jamais, une robe dès plus sexy avec un decolté ressemblant au chute du Niagara et laissant entrevoir de magnifique seins bien rond et bien ferme à la fois. Et une jupe si ouverte que je pourrais lui introduire mon René sans difficulté. Une bombe!!!!!!!!!!! C’est alors que sans m’en rendre compte un petite croissance mol arriva, pour aboutir a un glaive si dur et si puissant qu’il pourrait briser l’acier. J’ai du allé au toilette pour me calmer. Enfin tout est redevenu normal. Je fais mon entré tel un prince qui attendait sa princesse ou un garçon qui attendait sa garce. Alors je me lance, je lui offre un verre, puis l’invite à danser. Des valses torrides en perspectives. Mais la fin de la soirée approché a grand pas est je n’avais toujours pas conclu. C’est alors que me vient une idée diabolique, l’alcool. Sans même elle remarquer elle s’enfila 6 verres de punch. Ont voyait la différence elle parté en couille. La directrice avait vu Leslie dans cet état et lui demanda de rentrer. Alors en bon garçon que je suis je proposai de la raccompagner. Mais pas chez elle, mais chez moi qui le serrait. Arrivé chez moi je l’amena dans ma chambre et lui prêta mon lit. Et moi je dormirais dans la pièce à coté. Deux venait de passer est j’entendit des petits gémissements dans ma chambre. Pour m’assurer que tous allé bien j’alla voir. He la je vie une scène extraordinaire, cette petite garce était en train de s’enfoncer son doigt dans ses lèvres et en ressortir son clitoris et un liquide que je ne connaissais pas. Là ma réaction fût soudaine et rapide, mon caleçon grandit a vu d’oeil. Il fallait que je fasse quelque chose, mais vite. Je n’ai même pas eu a faire le moindre geste, c’est elle qui me demanda de venir. Je m’approché doucement, mais ravie de l’invitation. Elle ce jeta sur moi et plus particulièrement sur mon caleçon, elle en sorti l’engin et ce mis à la baiser comme si c’était son maître. Elle ce l’engouffra dans sa bouche, je le vie disparaître puis réapparaître. C’est pas une bouche quelle a mais un puit. Tous n’étais pas fini elle s’offra à moi, comme une garce, moi je ne refusât pas. Et la partie commença, son vagin était comme sa bouche un véritable puit, je ne savais s’il y avait un fond. Elle commença a pousser de petits cris de jouissance, elle ce débatta, mais je la retint et la retourna, allé hop à quatre pattes. Je vit ce jolie trop puis il disparu et fit place à mon gros sexe. C’est alors que je sentit le liquide arrivé tel un volcan en fusion. AAAAAAHHHHHH!! Ouf sa fait du bien. Après avoir fait du je renter je sort sa fait du bien de s’arrêter. Je la remis sur le dos est je vie toutes la pucéléité de cette fille. Un liquide rouge coulé de sa foufoune. Merde une pucelle. Je vit un sourire ce graver sur mon visage. Oh putain elle ma aussi griffer cette garce. Mais a mon réveille je m’aperçu que ce n’étais qu’un rêve humide. Je me leva alla me changer, prendre une touche. Quoi que ce que c’est j’ai le dos qui me pique. Un coût d’oeil dans la miroir, une griffure. J’alla voir dans le lit, deux rond s’y trouvé dont un rond rouge. Alors ce n’était pas un rêve. Mais pourtant Leslie n’est plus là. Je mange en vitesse et cour à l’école. En arrivant je n’y fit pas attention de suite mais je remarquer que les filles de l’école me regarder drôlement. Qu’est ce que cela voulait dire. Alors Jennyfer s’approche de moi et me susure à l’oreille: ’ Ils faut que l’ont ce voient un soir’. Maintenant tous était claire dans ma tête, ce n’était pas un rêve tous était vrai. Et Leslie en avait parlé à toute l’école. Je me dirigea vers les toilettes et deviné ma surprise, ce trouvé Leslie, qui m’attendait. Mais que cachée telle, rien en faite elle enleva sa robe et était nue. Elle me regarda et mon sexe la pénétra à nouveau.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder