Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 3 930 fois
  • 72 J'aime
  • 7 Commentaires

Gardien de la forêt

Chapitre 1

Divers

"Allez fonctionne ! Me lâche pas maintenant !"

Rien a faire mon téléphone n’as plus de batterie. Bon et bien il ne me reste plus qu’a me présenter.



Je m’appelle Matthieu, j’ai 18 ans, je fais 1m70, j’ai des cheveux châtains mi-longs qui me tombent sur les épaules, j’ai un corps fin presque efféminé ce qui m’étonne toujours malgré mon âge.



En ce moment je suis en train de promener mon chien dans la forêt le soir avant de rentrer chez moi pour dormir, rien de plus ennuyant, vous devez bien comprendre pourquoi je m’acharnais contre mon téléphone. Plus moyen d’écouter de la musique tout ce qu’il me reste c’est le silence de la forêt et le bruit du vent dans les feuilles d’arbre. Cela fais bien 20 minutes que je promène mon chien dans la forêt je vais enfin pouvoir me diriger vers la maison.



"Crick"



Le son d’une brindille cassée me fais sursauter. Je me tourne rapidement vers la source du son et la se tient une ombre humaine, Surpris au début mais rapidement rassuré j’appelle cette personne dont je ne peut distinguer les traits a cause du soleil couchant qui est parfaitement derrière elle.


"Bonsoir, monsieur ? madame ?" Demandais-je tout en m’approchant de la personne qui se tient devant moi sans bouger.



Alors que je me trouve a environ 15 mètres de mon interlocuteur, mon chien se met a grogner.

"Churchill (Ma famille aime beaucoup l’Angleterre), calme toi!" Lui ordonnais-je, il s’exécuta sans broncher. Mon attention se reporta a cette personne qui ne me parlais toujours pas et qui ne semblait pas bouger non plus.



"Vous savez je ne mords pas et lui non plus." Disais-je tout en désignant mon chien.



Un silence s’installa



"Bon et bien vu qu’il se fais tard je vais vous laisser" Lui disais-je alors que je me retournais pour suivre le chemin de ma maison.



"Bonne soirée" me répondis cette personne dont par la voix je pouvais enfin savoir qu’elle était une fille.



Alors que je me retourne pour la regarder je lui répondis "vous vous êtes décidé a me parler ?"



Soudain je m’arrête de parler et de bouger, mes pupilles se dilatent, mes poils s’hérissent, je suis sans voix.

L’ombre humaine ne semblait plus vraiment en être une, des oreilles avaient poussés sur le haut du crâne et une queue gigotait de gauche a droite au niveau du bassin. La fille avec qui je parlais n’était sans aucun doute pas humaine.



"N’ayez pas peur" me dis-t-elle. Mais rien a faire je suis de plus en plus effrayé par ce que j’ai vu et commence a faire demi-tour pour vite rejoindre le chemin de ma maison, mon chien courant a mes côtés.



"Attendez" me cria-t-elle de loin mais la peur me faisait courir plus vite que je n’avais jamais couru.



Arrivé chez moi je tourne vite la clé dans la serrure et rentre en précipitation, mes parents sont dans le salon. Alors que je remet le chien dans sa niche mes parents éteignent la TV et se dirigent vers leur chambre. Je fais de même et me dirige vers la mienne. Je m’assois sur mon lit en essayant de me rappeler de tout ce qui venait de m’arriver. La fatigue pris vite le dessus et m’endormis après avoir soigneusement enlevé et rangé mes habits.



Le sommeil s’installa rapidement et je plongea dans un profond sommeil.



Durant la nuit des bruits dans ma chambre me réveillèrent.


Les bruits dans ma chambre s’intensifièrent de plus en plus dans mes oreilles et je distinguas des murmures, des bruits de pas et des bourdonnement d’abeilles. J’ouvre les yeux et vis qu’une foule s’était rassemblé tout autour de mon lit. Surpris, je bondis au fond de mon lit.



"Non n’ai pas peur..." La même voix que dans la forêt je ne peut pas me tromper sur ce point la "...nous ne te voulons aucun mal au contraire"



"Q-qui êtes vous vous tous ?" alors que j’allume ma lampe de chevet je distingue maintenant tout les êtres qui m’entourent.

Des êtres imaginaires tout droit sortit d’un bon roman pour enfant ou d’héroïc-fantasy. Je reconnais quelques êtres grâce aux connaissances que j’ai eu en lisant des romans illustrés et autres bestiaires des mondes imaginaires. Il y a des blobs qui ont des formes d’humains, des satyres bien plus beau que ce que les romans laissent paraître. Je peut apercevoir des nymphes ces dames de la natures qui portent des habits de feuilles. Quelques êtres semblent être des mélanges d’animaux avec des humains, il y a même un centaure.



"Nous sommes des habitants de la forêt" me répondis la voix féminine que je reconnaissais, je peut enfin voir son visage, elle ressemble a une humaine mais ses oreilles de souris, sa fine fourrure blanche et sa queue de souris change tout. Elle a des cheveux d’un rouge sombre, des yeux bleus brillants et elle porte des habits de cuir brun sur son buste, une sorte de pagne de même matériel couvre ses fines jambes. Elle est plutôt mignonne, je n’aurais jamais cru que je trouverais un être qui sors tout droit d’un compte de fée mignon.



"Ça alors il nous voit vraiment" s’exclama un des satyres.



"Regardez ses yeux, cela se voit bien qu’il est un gardien" répondis le minotaure. Il est plus petit que ce que j’aurais cru, moi qui pensait que les minotaures étaient des mastodontes. Encore une fois il semble que les romans ne soient pas très bien renseignés sur le sujet.



Tout les êtres fixèrent mes yeux, je leur demandas donc "He bien quoi mes yeux ? Qu’est-ce qu’ils ont de spécial ?"



"Ils sont violets" me répondis la fille souris



"Et bien oui, ils ont toujours été violets. C’est une mutation rare d’après les médecins."



"Ce n’est pas une mutation, mais un don" Répliqua-elle d’un ton rassurant.



"Un don ? mais de quoi vous parlez ?!" Oups je m’étais mis a crier sans m’en rendre compte.



J’entends des bruits de pas dans le couloir et je vois la porte s’ouvrir, mon père, il rentre dans la chambre et me regarde dans mon lit



"Qu’est-ce qu’il t’arrive toi, pourquoi est-ce que tu cris et que tu es debout a une heure pareille ?" Alors qu’il me pose cette question je remarque qu’il ne porte pas son attention aux êtres qui entourent mon lit, ce qui m’étonne encore plus.



"R-rien, j’ai juste fais un cauchemars" Je regarde tout les êtres qui eux regardent mon père.



"Bon d’accord, rendors-toi il est tard" j’acquiesce et m’entoure de ma couverture alors qu’il ferme la porte



"Mais pourquoi il ne vous a pas vu vous tous ?!"



"Il n’est pas un gardien comme toi"



"mais qu’est-ce que c’est un gardien nom de dieu ?"



"C’est le protecteur de la forêt et de ses habitants, un être plus fort que les hommes du côté physique et du côté psychique."



"Vraiment ? Mais pourquoi j’en savais rien ?"



"Les humains ont perdu toute connaissance sur les gardiens, ceux qui en sont ne le savent pas et certains vivent une vie sans s’en jamais chercher a connaitre l’ampleur de leurs potentiel. En entrant dans la forêt tu m’as vu, et grâce à ça tu nous a apporté a nous les habitants de cette forêt une nouvelle protection."



"Une protection ? Mais je viens a peine de sortir du lycée, comment voulez-vous que je protèges une forêt ?!"


Certains membres du groupe se regardérent entre eux, surement la mention du mot lycée. Ils ne semblent pas avoir de connaissances de notre monde contemporain ou alors très peu.



"C’est pour cela que nous somme la, nous sommes venu pour t’initier a la connaissance de la forêt et de ses habitants."



"Pardon ?"



"Durant les prochains mois nous allons t’apprendre a mieux vivre avec la forêt et avec ses occupants"



"Attendez mais je ne peut pas faire ça, j’ai déjà trop de choses a faire, j’ai mes études, ma famille. Pourquoi devrais-je vous suivre dans la forêt pour apprendre a vivre avec vous ?"



"Mais tu ne va pas vivre dans la forêt, nous allons vivre avec toi"



"Impossible, comment voulez-vous que j’héberge toute une forêt dans ma maison ?"



"Personne n’as dis que nous allions tous venir avec toi, chaque semaine un d’entre nous va vivre avec toi et t’apprendra a vivre avec nous et la forêt"



"C’est mieux"



"Très bien, alors maintenant que nous somme d’accord, je te présente Linaka" Alors que la fille souris appelle ce nom un des blobs s’avance et me salue en baissant la tête, je le salut de la même manière.



"Linaka est la fille aînée de la famille des blobistes, prends soin d’elle et tu aura droit a la confiance des autres membres de sa famille" ça alors c’est une fille ? Rien ne laisse deviner leur sexe aussi, ils sont comme des mannequins de gel de couleur, ayant forme humaines mais ne possédant pas de jambes, on dirais qu’ils se déplacent en glissant avec leur organisme qui semble être une gélatine humide.



"Bonsoir" me dis la blob, sa voix est douce et aiguë comme une adolescente de 16 ans



Alors que je m’apprête a lui répondre la fille souris ouvre une bouteille de laquelle sors un nuage jaune brillant, je me sens d’un coup très fatigué et m’endors en quelques secondes.



(voila pour la première partie, pardon s’il n’y a pas encore eu de scènes érotiques. Ce texte a déjà été posté sur un autre site il ya bien longtemps, j’ai décidé de le ressortir en changeant deux/trois informations. Je fais surtout cela parce que je suis un adepte du furry et n’en ais pour le moment jamais vu sur ce site. Alors je vais rajouter de cet "assaisonnement" sur ce site. Bien sur le furry viendras dans les prochaines chapitres.)

Diffuse en direct !
Regarder son live