Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 34 028 fois
  • 133 J'aime
  • 9 Commentaires

Glory holes à Londres

Chapitre 1

Avec plusieurs hommes

GLORY HOLES A LONDRES

Aventure n°1 d’Estelle et Ludo



Glory holes à Londres,


Histoire vécue, racontée du point de vue de Monsieur.


Pour fêter mon anniversaire, nous avons décidé de partir à la découverte de Londres durant quatre jours. Seuls, libres de tout et dans l’anonymat d’une grande capitale, nous nourrissions les idées les plus folles, du shopping à la découverte des « Swingers » londoniens.



On avait déjà plus ou moins fait dans notre tête le programme idéal, shopping et visites les premiers jours et le samedi soir, sortie en club libertin à la sauce anglaise. Nous avions trouvé notre bonheur sur le web : un club pas très loin du centre de Londres organisait le samedi soir une soirée moins de trente-cinq ans avec un thème décontracté » tenues de sport ».



Pour Estelle, le choix fut des plus simples, bikini et robe dentelle courte. J’étais resté pour ma part en tee-shirt et pantalon noir, basique.


Le club était situé dans une ancienne zone industrielle transformée en club, pub, lofts et loisirs de tout genre. Il était composé de deux étages, le premier faisait office de bar, piste de danse coins canapés chic avec un décor baroque du plus bel effet.



L’étage était tout à fait comme un vieux pub anglais, bar, canapés moelleux noirs, coins câlins tout en « baroque » avec rideaux roses et sol rouge, superbe !!! Il y avait un grand espace « orgie » avec plusieurs lits qui était ouvert sur deux pièces attenantes, les passages de têtes de mains et plus encore étaient très facile et sur le coup des minuits, l’endroit était des plus fréquentés.



Il y avait aussi quatre coins câlins plus intimes aux couleurs vives et bien évidemment la zone-bar avec ses canapés. Mais ce qui attira très vite notre attention, c’était une espèce de grande boîte noire dans lesquels certains couples rentraient et sortaient, il s’y passait visiblement de nombreuses choses intéressantes !!!



La boîte avait trois entrées et donc trois espaces séparés d’environ soixante-dix centimètres par deux mètres avec de nombreuses ouvertures aux formes équivoques qui offraient la possibilité de passer une partie du corps, la tête, les fesses, et le sexe « of course » !



Nous sommes restés un bon moment à regarder les couples, hommes, femmes rentrer et sortir. Nous avions repéré un super joli couple, elle, la vingtaine, blonde les cheveux presque jusqu’aux fesses, un visage de porcelaine anglaise et un cul...



Lui était un poil plus âgé, brin, assez grand, un petit air charmant... et aux dires d’Estelle, lui aussi avait un cul...


Lorsqu’ils sont passés devant « la boîte » ils ont hésité cinq min puis sont rentrés et ont fermé la porte de leur « compartiment »... Ni une ni deux on a pris celui d’à côté (qui s’est retrouvé être celui du milieu).



Dans le noir ou en tout cas la quasi-pénombre, ce n’est pas évident !


On a commencé par quelques passages de mains, puis dans les formes plus grandes, on a vu apparaître un joli petit cul... Estelle a fait de même et a glissé le sien dans la deuxième forme à cet effet... presque instantanément, je l’ai vue changer de visage : elle se faisait doigter !



Je commençais moi aussi à m’occuper du joli cul devant moi et très vite, les premiers cris se firent entendre... « il me lèche, putain c’est bon » me dit Estelle en essayant de rentrer encore plus son cul dans la fente... je me mis à genoux pour imiter l’Anglais et vit apparaître une main un peu plus bas que la fente, la demoiselle avait passé la main et cherchait mon entrejambe... Je me plaçais de manière à lui laisser un peu plus d’accès ! Elle tira violemment sur les boutons de mon pantalon, me faisant comprendre qu’il fallait que j’enlève ça au plus vite... elle agrippa ma bite tout de suite et se mit à jouer avec ses doigts...



Je jetais vite un coup d’œil pour voir où en était ma chérie ! Là aussi, les choses avaient pris bonne tournure ! Sans doute attiré par les cris de nos femmes, il y avait du monde dans le dernier compartiment. Mon amour suçait comme jamais je l’ai vue faire une bite juste en face d’elle alors qu’elle avait encore les fesses dans la fente, et voyant comme elles bougeaient, nul doute que l’Anglais continuait d’assiéger son cul avec sa langue, ses doigts...


J’étais encore en train d’observer Estelle, qu’une tête passa par la fente à ma gauche, elle a la forme de fesses, mais visiblement, on peut aussi y passer la tête !! Elle s’étira pour m’embrasser puis descendit directement sur ma bite pour la sucer, ce qui surprit la jolie blonde qui retira brusquement sa main et ses fesses avant d’elle aussi de passer la tête regarder ce qui se passe puis m’embrasser.



Elle embrassait avec fougue et avec sa main droite, elle appuyait sur la tête de notre nouvelle complice pour la forcer à descendre encore plus sur ma bite jusqu’à la faire suffoquer ! Elle descendit pour l’embrasser puis se mit à sucer avec elle... oufff...



Je pouvais voir mon amour occupée avec deux superbes queues !! Elle était accroupie face à moi et suçait à tour de rôle la queue de gauche (le nouveau) et celle de L’Anglais à droite... elle tirait dessus, fallait voir ça !!! Comme pour les agrandir et pour essayer de les sucer en même temps !!! J’étais contemplatif !! Je profitais de chaque seconde de cette magnifique pipe à deux bouches et du spectacle de Mme...



Ma blonde se releva brusquement « You want fuck me ? » je regardais Estelle qui avait elle aussi entendu la question et me fit un signe approbateur... je regardais ma blonde « yess of course »... elle ressortit de la fente puis passa une capote et glissa son cul pour une belle levrette ! Pas simple quand à peine trente centimètres de fesses dépassent de la cloison. Je me glissai tant bien que mal en elle et commençai mes vas-et–vient... au final c’est elle qui bougeait le plus et je finis par rester presque immobile, la regardant taper ses fesses contre moi... Je regardais ma femme qui elle aussi se faisait prendre par l’Anglais tout en suçant la queue de son autre complice... heureusement d’ailleurs, car dès que sa bouche devenait libre, elle criait fort, me regardait dans les yeux « c’est bon mon cœur !! C’est trop bon »... j’étais au comble de l’excitation...



Le nouveau se retira d’un coup, laissant Estelle prise, hurlant de plaisir. J’entendais l’Anglais lui parler, je captais quelques mots, il aimait ça en tout cas, et voulait savoir si pour mon épouse, c’était la même chose...



Ma blonde jouait toujours le premier rôle et bougeait sans relâche. De temps en temps, je lui claquais les fesses, ce qui avait pour effet de la stopper un peu et me donnait l’occasion de respirer...


Estelle ne se contenait plus... elle était euphorique et s’activait à faire jouir l’Anglais le suçant, le branlant !! il jouit sur ses seins dans un orgasme so british (très explicite).


Je fis de même quelques secondes après, la jolie blonde était visiblement très contente de ce moment. A la sortie, elle nous invita à boire un verre et plus tard à tester les canapés de cuir noir molletonnés Anglais... mais ça, c’est pour le prochain épisode...



E+L

Diffuse en direct !
Regarder son live