Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 24 863 fois
  • 60 J'aime
  • 0 Commentaire

Godes ceintures entre femmes

Chapitre 1

Lesbienne

Des révisions très agréables...


Bonjour,

Je m’appelle Sylvie et je viens juste d’avoir 25 ans. Je suis professeur en langues germaniques depuis 3 ans. J’ai l’habitude d’enseigner à des élèves âgés de 18 à 25 ans dans des écoles supérieures. Il m’arrive d’ailleurs encore régulièrement d’avoir des élèves ayant le même âge que moi. Je suis fiancée depuis 2 ans à mon ami et je n’aurais pas cru qu’un jour une telle histoire puisse m’arriver...

Tout a commencé il y a un an durant la période des examens. Une de mes élèves studieuse du nom de Sonia avait raté quelques uns de mes derniers cours importants de l’année. Celle-ci était malade depuis déjà un mois. Elle avait tant bien que mal essayé de suivre mes cours à distance mais la dernière année d’études pour la licence en langues n’est vraiment pas facile. Les examens approchaient et elle était bien en retard sur le programme.

Sonia vivait à quelques kilomètres de chez moi dans un appartement pour étudiants. Je connaissais bien l’endroit car je l’avais déjà raccompagnée plusieurs mois plus tôt lorsque sa voiture était tombée en panne.

Ce vendredi du mois de mai, j’avais un peu de temps libre après mon boulot et comme mon ami ne rentrerait à la maison que très tard de son travail, je me suis permise de repasser chez Sonia pour prendre de ses nouvelles et pour la renseigner sur les examens.

Une fois devant chez elle, je m’approchai de la porte et je fis retentir la sonnette de son appartement. La porte s’ouvrit et je vis Sonia derrière la porte. Elle avait l’air étonnée de me voir.

— Bonjour Madame Sylvie, que faites-vous donc ici ? me dit-elle.

— Bonjour Sonia, je suis venue prendre de tes nouvelles et t’apporter quelques exercices pour préparer tes examens.

Elle me fit alors entrer dans son appartement. Celui-ci était assez impressionnant pour une étudiante. Il n’était pas très grand mais il était superbement équipé. Il y avait un superbe salon avec un grand divan en cuir noir placé devant une immense télévision. Le salon était séparé de la cuisine par une sorte de bar en marbre. Je pouvais voir également grâce à une porte ouverte un immense lit recouvert de draps en satin. Il s’agissait de la chambre de Sonia... La salle de bain possédait une très grande baignoire circulaire. Il y avait moyen d’y installer plus d’une personne...

Alors que je commençais à discuter avec elle à propos des cours, Sonia se mit à pleurer. J’étais surprise par sa réaction et je me mis à la réconforter en lui demandant ce qui se passait... Sonia m’expliqua alors qu’elle avait très peur pour ses examens, que ses parents lui avaient dit que si elle ne réussissait pas qu’elle devrait arrêter ses études pour travailler dans l’entreprise familiale. Or, Sonia adorait les langues. Elle souhaitait tout comme moi devenir prof de langues germaniques... C’était son but principal dans la vie... Sonia avait toujours très bien réussi pendant l’année mais il fallait absolument qu’elle réussisse correctement les examens pour décrocher le diplôme tant espéré...

Devant sa tristesse, je me suis proposée de venir chez elle après mon travail pour l’aider à récupérer son retard. Je lui dis qu’ensemble on parviendrait à récupérer le retard et à obtenir son diplôme.

Je vins donc plusieurs fois chez elle avec des exercices pour mes cours d’Allemand mais aussi avec des exercices que mes collègues m’avaient donnés pour Sonia.

Les jours passaient et Sonia revenait à niveau. Une certaine amitié était née de ces soirées de travail. Il n’y avait plus une relation Prof-élève. Il y avait une relation amicale. Elle m’appelait Sylvie et non plus Madame Sylvie comme avant. On n’était pas à l’école de toute façon... Nous n’avions que 2 ans de différence et pas mal de points en commun. Je lui parlais de mon fiancé, de la vie qu’on envisageait lui et moi, de notre bonheur, etc. De son coté, elle m’expliqua qu’elle était seule, qu’elle se consacrait à ses études. Elle voulait oublier son ex ami qui lui avait joué de mauvais tours...

Sonia était une jolie jeune femme. Elle avait des yeux bruns, des cheveux noirs mi-longs. Elle était mince mais avait de belles formes. Elle avait environ 1 mètre 75. Dans un sens, elle me ressemblait assez bien d’un point de vue physique aussi. Sauf que moi j’avais des cheveux châtains clairs et des yeux verts... Elle s’habillait généralement avec de belles robes courtes et des débardeurs. Elle était très sexy et je pense qu’elle le savait. De mon coté, je m’habillais plus souvent avec des pantalons. C’est bien plus pratique et cela peut être sexy si on le porte bien...

Ce jeudi soir, je devais aller voir Sonia une dernière fois. Elle avait rattrapé son retard et avait dépassé le niveau de beaucoup d’autres élèves... J’avais fixé rendez-vous à 17h30. Mais les examens approchants, j’avais libéré ma classe plus tôt. Pour ne pas perdre du temps, je me suis décidée à aller chez Sonia tout de suite avant de retourner chez moi. Il était 16h15 quand je suis arrivée devant chez elle. J’avais pris l’habitude de ne plus sonner à la porte depuis quelques jours. Je suis donc montée en vitesse les escaliers derrière la porte qui était restée ouverte et je suis entrée dans le salon. Là, je vis un spectacle étonnant...

Sonia, était allongée devant la télévision occupée à se masturber en regardant un film X où l’on pouvait voir trois femmes se faire l’amour avec des accessoires. Une des femmes pénétrait sa compagne avec un gode ceinture pendant que celle-ci réalisait un cunnilingus sur la troisième femme... Ces femmes étaient étendues sur un grand lit. Elles portaient de la lingerie colorée plus que fines... Le son de la télévision avait couvert le bruit que j’avais fait. Sonia ne m’attendait pas de si tôt et elle ne me vit pas tout de suite... Je suis restée devant ce spectacle durant 2 ou 3 minutes. J’entendais les cris de ces femmes, je les entendais jouir de plaisir. J’avais déjà vu des films X avec mon ami mais pas dans cette situation... J’entendais les gémissements de Sonia qui se masturbait de plus en plus vite... Lorsque la scène avec les trois femmes fut terminée, Sonia regarda dans ma direction et elle devint toute rouge en me voyant. Je pense que je devais être aussi gênée qu’elle à ce moment. Elle sursauta et se rhabilla à toute vitesse...

Elle courrut vers moi en me demandant pardon, en me demandant de ne rien dire à personne, qu’elle était désolée... Je lui dis que je garderai cela pour moi et je m’excusais également d’être entrée sans prévenir...

Nous nous assimes dans le divan et nous avons commencé à discuter d’autres choses que les cours. Nous étions plus proches il faut dire... Elle m’expliqua que cela faisait un moment qu’elle n’avait plus fait l’amour et qu’elle avait décidé d’acheter un film X dans un sex shop en pleine ville. Elle m’expliqua qu’elle avait même reçu un cadeau qu’elle n’avait pas encore ouvert en achetant le film... Nous avons alors commencé à rire ensemble de cette folle histoire... Et je lui ai demandé, curieuse que je suis, si on ne pouvait pas ouvrir le cadeau pour voir ce qui s’y cachait. Elle me tira par la main et m’emmena dans sa chambre. Sur le lit, il y avait un paquet cadeau. Elle me dit que je pouvais l’ouvrir, qu’elle me l’offrait pour me récompenser de l’avoir aidée à réviser...

J’ouvris le cadeau et trouvai un gode ceinture à l’intérieur... Il s’agissait du même gode que celui utilisé par les femmes du film... Il était long d’environ 25 cm, d’une couleur rouge et transparent. La ceinture était faite de cuir noir. En plus du sexe principal, il y avait un plus petit sexe. Ce sexe devait probablement être introduit dans le sexe de la femme qui portait la ceinture... Je lui dis en rigolant que je savais maintenant comment m’en servir maintenant que j’avais vu le film mais que je n’avais personne sur qui l’employer...

Elle rigola et elle me répondit : ’ Pourquoi pas sur moi ? ’

J’étais à nouveau stupéfaite... Je devins à nouveau toute rouge. Sonia ne rigolait pas... C’est alors qu’elle s’approcha de moi et qu’elle m’embrassa... J’étais pétrifiée et je ne pus bouger... Le baiser de Sonia dura un bon moment. Sonia savait embrasser. C’était la première fois que je me faisais embrasser par une femme et ce fut très agréable. Je ne sais plus combien de temps s’était passé depuis mon arrivée mais avec ce que j’avais vu, j’étais très excitée... Ma culotte devait être humide...

Sonia m’enleva alors ma chemise, et commença à embrasser mes seins, à me les caresser au travers de mon soutien-gorge en dentelle blanc. Elle continua à descendre et elle embrassa mon sexe au travers de mon pantalon. Je ne bougeais toujours pas. Sonia, ouvrit alors la tirette de mon pantalon et me l’enleva doucement. Elle enleva son T-shirt et me poussa sur son lit. Elle continua à m’embrasser partout sur mon corps. Je ne me contrôlais plus. Quel plaisir, quel bonheur ! Elle m’enleva mon soutien. Nous n’avions plus que nos culottes. Ses seins caressaient les miens pendant qu’elle m’embrassait. Sa main commença à caresser mon sexe. J’étais toute mouillée, mes tétons étaient durs... Je me libérai petit à petit et je commençai aussi à la caresser. Sonia était mouillée aussi, ses seins pointaient comme les miens. Sa peau était douce et ses gestes étaient d’une tendresse inconnue...

Quelques minutes plus tard, elle me dit : ’ Et si tu me montrais ce qu’on sait faire avec ton cadeau ? ’

Je souris et un peu par défi, j’accepta de me le mettre. Sonia serra la ceinture autour de moi pendant que j’enfonçais le petit sexe du gode dans mon vagin. Il y avait une sorte de télécommande sur l’appareil. Sonia, mis le levier de celle-ci sur ON... Le gode ceinture commença à vibrer. Je sentais des vibrations dans mon vagin, je devenais complètement folle et super excitée... Sonia se mit sur le dos face à moi et me dit : ’ Maintenant vas-y, fais moi l’amour. ’

Je m’exécutai de suite. J’enfonçai doucement le gode dans le sexe de Sonia. Il rentra très facilement vu son excitation... J’accélérai le mouvement tout en lui léchant les seins. Elle criait, elle hurlait de plaisir. Je me mis à mon tour sur le dos et elle s’enfourcha sur moi. Elle se mit à me chevaucher, à chevaucher mon cadeau... Ses seins ondulaient en même temps qu’elle bougeait. Sonia est si belle...

Finalement, je la pris en levrette et j’accélerai de toutes mes forces le mouvement. Elle finit par jouir et elle tomba vide de ses forces sur le lit. Nous étions usées mais heureuses. J’avais joui en même temps qu’elle l’avait fait. Les vibrations du gode dans mon vagin avaient eu raison de moi.

Elle se blottit contre moi et nous restâmes longtemps à discuter. Il y avait une nouvelle complicité entre nous !

Je finis par me relever et lui dis au revoir en l’embrassant... Juste avant de sortir, je lui dis merci et lui souhaita bonne chance pour ses examens.

Je lui dis : ’ Si tu réussis ton examen, je t’offrirai aussi un beau cadeau... ’.

Je descendis les escaliers, montai dans ma voiture et rejoignis ma maison où m’attendait mon ami.

A suivre...

Diffuse en direct !
Regarder son live