Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 31 327 fois
  • 44 J'aime
  • 3 Commentaires

Le gourdin de papa

Chapitre 1

Inceste

Tu passes une nuit assez nerveuse. Tu commence à avoir peur du gourdin de ton père dans ton petit cul. Pourtant pour arriver à dormir tu te caresse malgré toi. Maintenant qu’il t’a dépucelée tu asseyes d’entrer un puis deux pour finir par quatre doigts dans ta chatte. Le plaisir monte encore en toi, surtout quand tu veux savoir ce que ça fait les doigts dans le cul. Tu en entre un seul, il te suffit largement. Ta jouissance ne vient que de ton clitoris: tu es mouillée comme une fontaine. Tu t’endors tard. C’est ta mère toujours vêtue de son peignoir transparent.. la première chose que tu remarque c’est sa touffe sur le bas ventre. Toi aussi tu as des poils. Le peignoir s’ouvre un peu, te regarde avec attention la poitrine maternelle: elle est assez forte, un peu comme la tienne un peu plus tard. Tu te lève, ta mère t’embrasse comme le font toutes les mamans. tu la suis pour déjeuner. Ton père attend pour boire son café: il est nu encore une fois. Te ne peux té «empêcher de regarder sa grosse bite celle qu’il t’a déjà mise dans le con et qui t’a fait jouir. Lui aussi t’embrasse tendrement, mais sur la bouche. Vos langues se livrent le combat habituel; ru commence à mouiller, surtout quand il te passe la main sur ta fente.

— Regarde, comme elle mouille ta salope de fille.

— Ce n’est pas la salope de fille; je t’ai déjà dit que tu pouvais la baiser, même et surtout devant moi qui aime te voir baiser d’autres filles que moi. Je t’ai demandé de ne pas l’enculer: ça fait mal.

— Dans mieux, j’aime faire du mal en enculant les femmes. Je ne vais pas changer pour notre fille.

Tu écoute avec crainte ce qui se dit. Ton père te prend sur les genoux, et pour t’habituer à ses mœurs dissolues, il te flanque une fessée. Tu commence à crier: aucun effet, même ta mère ne fait rien. Il continue et toi, au bout d’un instant tu sens comme un plaisir étrange qui arrive; cette fessée de fait mouiller. Tu es prête à céder à son désir. Tu sens que ton cul se détend complètement. Il le sait: il sait que te deviendra une grosse truie, une vrai salope, une putain, comme il les aime.. Il arrête de taper pour passer ses mains entre tes fesses que tu ouvre. Tu es surprise de sentir l’excitation que te ressent quand il pose son doigts, le plus gros sur l’anus. Il le rentre assez facilement. Il demande l’aide de ta mère qui commençait à se branler devant le spectacle.

Ta mère te fait mettre sur la table, les jambes ouvertes, elle écarte tes fesses plus que tu ne le fait. Elle prend un peu de sa cyprine pour ""huiler" le passage.. Ton père est debout derrière toi. Te le sent venir, te sent surtout le bout de sa queue se poser sur l’entrée de ton cul. Te t’est détendue, mais pas assez;

Alors il force le passage. tu cri quand il entre dans son sphincter. Il s’en fout, au contraire ça l’excite. Ta mère voulant te soulager te dit qu’il va bien de la mettre. Tu es enculée à fond. Il reste immobile et pourtant tu sens cet objet étranger dans ton ventre. Ta mère te demande de te branler pour supporter et sans doute en jouir.

Tu n’y arrive pas: c’est elle qui trouve ton clitoris et le caresse. Là tu ressens enfin le plaisir arriver, pas par le con mais par le cul. Tu ressens cette sensation différente de plaisir dans ton cul..

Cette fois ça y est ton père t’as faite jouir en te sodomisant..

Dans la journée, il a envie de toi. Il appelle ta mère pour le lui dire: sur ton lit, il te demande d’ouvrir les jambes. il attend que ta mère soit là... Enfin devant elle il te baise à nouveau, avec cette fois les doigts de ta mère dans ton cul. tu jouis en même temps que lui.

En guise de récompense tu pourras assister aux baises de tes parents pour apprendre certaine choses très excitantes.


.

Diffuse en direct !
Regarder son live