Le site de l'histoire érotique

La grande roue

Chapitre 1

6
3

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 2 200 fois

6

3

Tout d’abord il y a moi: jeune homme de 17 ans, assez grand mais très "squelettique", yeux et cheveux brun. Il y a aussi ma tante: femme de 46 ans, veuve et sans enfants, grande, très bien conservée avec une poitrine imposante (je ne connais pas la taille mais c’est plus gros qu’un "ballon de basket"), de belles petites rondeurs très bien placées, cheveux noirs/bruns et yeux verts. Toujours avec des jeans serrés.


Nous sommes en juillet et mes parents veulent partir en montagne, moi je ne veux pas donc ils décident de m’envoyer pendant ce temps chez ma tante.

Deux jours plus tard on décide a aller rendre visite à ma tante pour ainsi lui demander. A peine assis dans son salon qu’elle accepte avec plaisir de me garder ces 15 jours, machinalement je regarde le corps de ma tante (car je ne l’avait plus vue depuis 5ans) et je remarque l’énorme poitrine qui se dresse devant nous. J’adore les seins car depuis tout petit je m’endormais sur la poitrine de ma mère car je trouvais cela réconfortant. Je pria mes parents pour qu’on s’en aille pour ne plus avoir se somptueux spectacle en prétextant que je n’étais pas très bien. Le soir même je repensais à ces énormes seins et je senti mon sexe durcir et très fort: j’avais déjà bander mais pas aussi fort et puis je ne m’étais jamais masturber mais j’avais déjà vu des pornos.

J’ouvris mon Pc et je chercha sur les sites des vidéos avec des femmes a gros seins mais aucune n’arrivait a la cheville des seins de ma tante.

Vint le jour ou mes parents partirent, après les avoir serrer dans mes bras nous retournions chez ma tante (qui d’ailleurs s’appelle Annie). La journée passa vite mais mes yeux par moment fixait le corps sexy de ma tante. Le soir après qu’elle ait pris sa douche, elle alla se coucher et je me glissa dans la salle de bain pour prendre ma douche. Une envie me traversa l’esprit: j’ouvris le bac à linges et trouva ses derniers sous-vêtements mît. Je pris le soutien-gorge et mis mes mains dans les énormes creux, ensuite je pris la culotte et passa ma langue sur la partie ou son sexe c’était poser et l’excitation m’envahit d’un coup. Je rangeas le tout et alla me coucher en rêvant de ma tante...avec le pénis dure...

Le lendemain ma tante Annie me raconta plein de choses dont quelques unes qui m’excitèrent; elle m’expliqua qu’elle avait une chose assez spécial: c’est que ses seins produisaient constamment du lait maternelle (une espèce de maladie) et qu’elle en buvait souvent. Elle m’expliqua aussi qu’elle adorait regarder des pornos.

Tante Annie me proposa que le jour d’après nous allions a la foire et surtout a la grande roue qu’elle adorait par dessus tout. Avant d’aller se coucher, ma tante m’embrassa la joue en posant sa main (sans le vouloir ou pas) très haut sur ma cuisse ce qui provoqua une montée d’excitation et la monté de mon sexe. Elle regarda mon pantalon et fit comme si elle n’avait rien vu et me fit un clin-d’œil.

En fin d’après-midi le jour suivant nous allâmes donc à la foire. Ma tante Annie avait mît un beau décolleté que toutes les personnes n’hésitèrent pas à regarder et un jean très serré qui montrait ses belle courbes au fesses. Nous montâmes dans la grande roue, elle démarra. Zut elle se bloqua tout au dessus: le mécanisme cassé... Nous fûmes prévenu que sa durait 3h...

Je ferma les yeux quelques secondes et quand je les rouvrit il y a avait devant moi une énormes paire de seins dans un soutien-gorge bleu. Je ne sus quoi dire mais ma tante parla avant en me disant que sa l’excitait et qu’elle savait que j’avais envie de les toucher. Je ne me dis pas attendre et mes mains parcouraient ses énormes "ballons", je les pressa et du lait en sortit: elle avait raison. Je mis ma bouche sur un téton et j’aspirais ce joli liquide sucré qui était excellent. Elle se mît a genoux et me demanda de m’asseoir. Ma tante Annie me dégrafa mon pantalon et retira mon caleçon pour laisser place à mon sexe.

Mes couilles furent dans sa bouche en un instant, c’était agréable et plus sa durait plus mon pénis grandissais... Ma tante pris mon pénis et commença a le sucer en mettant sa grosse poitrine ruisselante de lait autour de mon sexe. Le lait coulait en abondance. Les seins étaient si dures et doux avec la bouche très chaude et douce aussi. Ma tante s’arrêta de me sucer et dit des mouvements avec ses seins et c’était incroyable. Le va-et-vient de la forte poitrine finirent par me donner ma première éjaculation, le sperme alla partout sur le visage et la poitrine de ma tante Annie.

Ma tante se mît face a la vitre du compartiment de la grande roue (le plus au-dessus ce qui donnait une belle vue du paysage) et tint la barre métallique en écartant ses jambes. Je m’approcha de son cul qui était assez gros et sexy, je lui lécha l’anus et inséra mon gland puis mon pénis en entier dans son cul tout en lui pressant les fesses. Je la pénétrais le mieux que je pouvais. Ma tante Annie poussa quelque petit couinement. Je n’en pouvait plus je la retourna et enfonça mon sexe dans son vagin humide et chaud, tellement agréable. Elle serra fort la barre de métal situe derrière elle, moi je profitais du lait maternel en m’abreuvant de ce délicieux nectar. Nos lèvres se croisèrent et ce baiser fut accompagné par une forte décharge de sperme dans le beau vagin de ma tante. Je retirais mon sexe mais énormément de sperme coula du vagin.

Nous nous reposâmes un peu. Je pris ma tante Annie et la fit s’asseoir sur le siège, j’écartai ses jambes et je sortis ma langue. Le passage de ma langue fit pousser quelque cris de plaisir à ma tante et moi j’adorais ce mélange entre mon sperme, la mouille féminine et le lait maternel qui avait couler jusqu’au vagin. Quelque coups de langue après des jets de mouille sortirent et m’inondèrent la bouche: c’était délicieux.

Nous nous sommes rhabillé et sommes rentré. C’est fini mais je garderais toujours le souvenir de se corps en moi...


  Voilà, j’aimerais faire des échanges de photos coquines et même peut être plus par la suite ;) Attention, les personnes pas sérieuses peuvent rester chez elles!!! Si cela vous intéresse mon adresse mail est:

Azerty-le-grand@hotmail.com

Répondez moi vite...