Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 197 fois
  • 0 J'aime
  • 0 Commentaire

Le Grosson au bois de Boulogne

Chapitre 1

Divers

Elton, un monument ! 1 m 80 ! Musclé ! Très fort ! (Fort, pas gros ! Bien charpenté, quoi ! ) Un joli visage qui parait un rien vulgaire, un beau sourire, de courts cheveux noirs ! N?ayant jamais d’ l?expérience d?une telle situation, il se trouva l?espace d?un moment stupide et embarrassé.

Mais cette impression ne dura guère car il y avait le plaisir du jeu. Il avait eu des nombreux amants et amantes de passage et cette dualité avait eu pour effet de provoquer chez lui une insatisfaction permanente ! Il ne pouvait se satisfaire d?une relation unique, et cela l?avait amené à des lieux inconnus. Il avait été attiré par la fréquentation des milieux louches et aux pratiques dangereuses. Il préférait choisir ses partenaires, hommes et femmes, au hasard de ses sorties, se fiant à son intuition, en espérant rencontrer à chaque fois un plaisir nouveau....

Il savait que la vie était courte ; et il aimerait découvrir des gens pour câliner son Grosson avec la bouche...quelqu?un qui n?avait pas encore croisé son chemin. D?une nature plutôt indépendante, il est du genre ? Latin Loveur ? passionné par tout ce qui attrait à l’exhibitionnisme et au sexe inattendu quelqu?il soit !!! Aiment la nature, très soigné, ayant du savoir-vivre il était décidé a rencontrer quelqu?un d?intéressant dans le bois de Boulogne.

Une personne fonceur libérée et courageux, câlin, qui laisse s?enculer par le Grosson en plein bois..... Il est fréquenté, du moins une partie, par les voyeurs et les exhibitionnistes, peuplée de créatures étranges, traversée de bruits plus ou moins étranges. Elton a révélé des penchants exhibitionnistes, il adore se montrer, provoquer, susciter le désir et l?envie.

Cela s’est passé un samedi soir. Elton prenais l’un des petits chemin qui s’enfoncent dans le bois et il croisait rapidement plusieurs fois des mecs seuls. A leur regard il comprenait qu?il était au bon endroit. Sur les lieux, il constatait qu?il n’était pas le seul que la nature travaillait et qu’à priori, il n’allait pas être difficile de trouver un partenaire avec qui il souhaitait passer un agréable moment. L’obscurité commençait à s’installer, la fraîcheur de la nuit tombante, il continuait à voir plusieurs chemins qui partait de tous les côtés... Elton put tout à loisir détailler un couple qui cheminaient sur un sentier étroit. Il est parfois cruel, mais souvent agréable de satisfaire son sens esthétique en observant les femmes et les hommes. Ils n’étaient pas de grande taille, le plus grand d’entre eux était l?homme qu?il devait, au plus, faire dans les 1,70 mètres mais ils paraissaient beaux et pourvus d’une exhibition impressionnante.


— Quelle agréable perspective’, se dit Elton L’endroit était désert et le couple savaient qu’ils pouvaient faire tout sans être surpris par qui que ce soit. Elton décida très naturellement de les suivre, ils passaient sous un lampadaire. Ils marchaient côte à côte.

ils trouvaient quelques mètres plus loin un endroit discret et non éclairé.

L’endroit était-il sûr ? Peu importe, Une petite inspection s’en suivit .Ils s?arrêtèrent et d’une main tremblante, son partenaire effleurait ses genoux, c’était la première fois qu’Elton vit l?homme touchait les jambes de la femme portant des collants, immédiatement Elton se mit à bander. Alors pour lui donner un air plus assurer, elle remonta sa jupe et lui montra, l?inconnu les avait machinalement remontées et elle se trouvait à présent très haut sur ces cuisses. il vit la ligne de démarcation et aussi sa culotte transparente. Elton avait de la peine à avaler sa salive ...La

femme appréciée le plaisir à se laisser exhiber, Elton voulait partager avec le couple une nouvelle aventure.


— Qu’est-ce que je peux faire ?

L?atmosphère semblait se densifier, et ils étaient entourés dans un halo de sensualité, le silence se faisait oppressant. Ils ont commencé l?opération séduction....


-Amour, tu exagères !

Mais déjà, il a retroussé la robe souillée, et palpa d’une main impatiente l’entre jambes de son amante. La situation était alarmante, la chatte béante, dégoulinante, avec de la mouille coulant sur ses cuisses charnues .

— Qu’est ce qui t’arrive, ma petite pute ?Tourne-toi, ma salope !

Ensuite la femelle poussa un long cri rauque, puis des gémissements cadencés quand il commença à la besogner.


— Hmmm oui mon chéri, occupes-toi de moi comme je l’aime ! dit-elle en soupirant.

Il les regardait se caresser et il frotta sa queue par dessus son pantalon.

Ces jeux d’exhibition continuèrent pendant un certain temps avec cette foi une panoplie complète de dessous féminin très explicite, jusqu’à ce qu?il ’eut envie de pousser le jeu un peu plus loin . Encore étourdi, il déboutonnais maladroitement sa dernière défense, en massant délicatement la bête qui guettait sa proie. L’atmosphère se fit peu à peu plus légère.

Isolés de tous Elton libéra son phallus érigé comme un pieu brun, épais, long de 25 centimètres au bas mot et aussi large que le poignet d’une femme ! Elton continuait à leur faire comprendre que si il voulais plus, voir réel, il pouvait ! l?entend-il ? en tous cas....

Le couple restait de bouche bée en voyant son Grosson. Il lui souriait et restant un moment silencieux en ne cessant tous les deux de le dévorer des yeux... Son Grosson était magnifique, énorme, gorgé de sang, le gland bien dessiné et tendu comme s’il allait exploser. Ils échangeaient des regards muets très intenses avec une émotion indicible. Le couple se sentait brûlant, presque tremblotant à la vue du Grosson érigé et décalotté. L?homme continuait à regarder le sexe d?Elton qui lui paraissait énorme ( au moins le double en taille et en grosseur de la normal. Il lui révéla qu?il avait envie de le sucer.


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

— Parlez-vous anglais,’ a-t-il demandé d’une voix hésitante, sans être sûre qu’il s’agissait de la meilleure façon de procéder en pareilles circonstances.

    N’obtenant pas de réponse, elle reformula sa question sans pour autant être assurée qu’ils l’ait bien comprise. Maintenant ils se approchèrent. Il c’est agenouillé devant Elton, puis le suça , sa bouche commença à s?activer de manière de plus en plus experte léchant, suçant, avalant, engloutissant, une fellation plus classique, en va-et-vient, arrachant des exclamations à son possesseur tandis que sa main dont les doigts ne faisait pas le tour complet du membre.... Mais Elton savourait l’instant présent, le cadre surprenant de la nature, sa verge imposante et savoureuse, cette immersion dans l’irréel.

Pendant un temps qui lui sembla très longs, Elton commença à gémir! Puis le repoussa, il devait être au bord de la jouissance ; l?homme parla à l?oreille de la femme qui fit signe qu?elle était d?accord....ensuite se retournant il baissa son pantalon et son slip découvrant ses fesses blanches musclées et rondes pendant qu?Elton se masturbait comme un fou. L?inconnu ne disait rien, ni bonsoir, ni un comment va.... juste une main qui se dirigeait directement sur le Grosson devant les yeux surpris de sa partenaire qui assistait seulement à tout ça sans parler... Il commença à le branler doucement , mais la femme qui l?accompagnée se sentait gênée et excitée. Le pire c?est que ça lui plaisait.


— J’ai l’impression que tu aime bien te faire enculer, dit Elton à l?homme.

    - C’est vrai, j’aime avoir le cul rempli, mais ne va pas en déduire que je suis vraiment homo. J’adore les femmes. J’aime aussi être du coté actif si tu vois ce que je veux dire.

— Je crois que oui !!!

Il regarda son énorme verge qui se dressée telle une matraque, impressionnant. Il frémissait à l?idée qu?il allait la recevoir au fond de ses fesses. La femme se caressa les seins ne perdant rien du spectacle. Sans répondre Elton vint se placer derrière lui et il sentit le Grosson frôler son anus, l?appréhension de cette sodomie était grande...

— Tourne-toi et ouvre toi !

Il lui obéissait. Il s’empara du Grosson et le plaça à l’entrée de son cul.


— Dis-moi si je te fais mal ! .


— Vas-y, je suis prêt ! Répondis-t-il avec envie.


— Je vais t?enculer maintenant, écarte bien tes fesses !

-Vas-y bouffe moi le cul !

La femme était horrifiée, lorsque elle a vu le Grosson d?Elton forcer l?anus de son partenaire. Elton avait glissé sa queue dans le cul qui se cambra un peu à l’introduction. Sa bite força le passage, il senti son anus s?ouvrir.

Comment pouvait-il recevoir entre les fesses un sexe aussi gros ? Elle se le demanda. Il se concentrait pour faciliter son passage. Il sentit le gland gonflé se frayer un passage à peine douloureux. La douleur était presque insoutenable à la hauteur de sa petite rondelle non habituée à ce genre de calibre. il grimaça de douleur se disant que ça allait passer. Il le fit ressortir puis le renfonça doucement. Après l?avoir enfoncé jusqu?à la garde, il sentit ses couilles taper sur ses fesses. Passé ce coup de feu, le braquemart se mit à faire un mouvement de va et vient, et la sensation de plaisir reprenait le dessus.:

— C’est trop bon ! Dit-il dans un soupir de plaisir.

— C’est génial ! Approuvait-il.

Il avait le cul plein ! ?a y est !

— Il est dans mon cul ! J?aime cette sensation ! Vas y c’est bon ! C’est bon !

L?homme se branlait doucement et se soulevant régulièrement pour faire entrer et sortir la queue de son cul. Puis il l’a limé, limé, limé. Après quelques va et vient, il le prit de ses deux mains aux hanches, le serra très fort et avec des râles volontairement étouffés il lui remplissait par saccades le cul. Il avait l’impression que son sperme le frappa loin à l’intérieur de son anus et cela le faisait jouir en même temps du cul et de la queue. Et il sentait son sperme rejaillir de son petit trou pour finir par couler le long de ses cuisses jusqu’au pied final.

Cette promenade vécue c’était passée un peu avant l’annonce de l’apparition du SIDA. Je vous souhaite à tous de connaître une aventure de ce type, mais prenez la précaution de VOUS PROTEGER.


Fin


Ecrivez-moi, sur irl70@hotmail.com


Auteur: Ivan Ribeiro Lagos

Diffuse en direct !
Regarder son live