Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 fois
  • 1 J'aime
  • 1 Commentaire

Harmonie, c’est du lourd !

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Je suis dans une salle de classe en train de réviser une épreuve du Bac. Brusquement, la porte s’ouvre pour laisser entrer Harmonie. Elle s’assoit en face de moi et on commence à discuter de tout et de rien. Puis elle remarque, que je n’arrête pas de mater ses seins :


— « Ho, tu as finis de mater mes seins ! » me dit-elle d’un ton colérique

— « Mais non, pas du tout ! » lui répondis-je d’un ton embarrassé

— « Oui c’est ça, depuis dix minutes, tu as les yeux rivés dessus alors ne me dis pas non en plus » me dit-elle encore plus en colère

— « Bon d’accord, c’est vrai que je les regarde mais il faut dire que c’est difficile de pas avoir envie de les regarder ! »


Brusquement, elle se lève et soulève son haut en me disant :


— « Et là tu les vois mieux peut-être ? » me demande-t-elle furieuse

— « Oui, c’est clair, c’est mieux comme ça » lui dis-je pour me moquer

— « Ho, tu veux une gifle ? »

— « Non, mais en même temps je ne faisais que répondre à ta question ! »

— « Et tu ne pourrais pas t’empêcher de les regarder par hasard ? »

— « Ca va être difficile tu sais ! »

— « Si tu te concentrais sur autre chose, tu pourrais y arriver ! » me dit-elle d’un ton malicieux

— « Peut-être, mais il faudrait que ce soit vraiment quelque chose d’intéressant ! » avec un ton vicieux


Brusquement, elle s’avance en face de moi et me déshabille. Une fois nu, elle me branle brutalement. Mon sexe en érection, elle me suce en me regardant droit dans les yeux. Tout ceci pendant de longues minutes. Enfin, elle défait son soutien-gorge pour laisser apparaître ses seins :


— « Alors, tu veux toujours les mater ? » me dit-elle d’un ton interrogateur

— « Oui encore plus même ! »

— « Très bien, puisque j’ai pas réussis à t’obliger à regarder sur autre chose, je vais t’en dégoûter » me dit-elle d’un ton de plus en plus pervers.

— « Allez c’est partit, on passe à la vitesse supérieure !!!»


Elle prend mon sexe, le met entre ses seins et commence à me branler :


— « Et c’est partit, pour la branlette espagnole de la mort ! » me dit-elle d’un ton vraiment vicieux

— « Ca, à l’air sympa »

— « Oui mais ne cherche pas tu ne tiendras pas deux minutes avant de gicler »

— « Et si j’y arrive ? » d’un air de défi

— « Je te laisserai me faire tout ce que tu veux mais ça m’étonnerais que tu y arrives. » me dit-t-elle en se moquant de moi

— « Pari tenu, alors »


A peine cette phrase terminée, elle sort son portable et met le chronomètre en marche. Puis, elle commence sa branlette espagnole de la mort mais cette fois-ci beaucoup plus violemment. Deux minutes plus tard, le portable sonne : les deux minutes sont passés. J’ai cru que je n’y arriverai jamais. Plusieurs fois j’ai faillit tout lâcher mais j’ai réussit à me retenir à la dernière seconde :


— « J’ai gagné mon pari on dirait ? » d’un ton narquois

— « Oui, on dirait bien, bon qu’es-ce que tu veux ? » avec un soupir désespéré.

— « Déjà, je veux me vider sur tes seins ! »

— « D’accord, vas-y »


Puis je me branle jusqu’à ce que je lâche plusieurs jets de sperme sur ses gros seins :


— « Et maintenant, tu les aime toujours autant ? » me dit-elle en rigolant

— « Encore plus qu’avant » d’un ton convaincu

— « Je crois que c’est sans espoir, je ne n’arriverais jamais à te faire arrêter de me mater les seins ! » me dit-elle d’un ton faussement désespéré

— « Qui sait ? » en affichant un air mystérieux


Sans lui en dire plus, je m’accroupis, lui retire ses tongs et commence à lui lécher les pieds :


— « Mais il est pas tranquille ce mec !!! » me dis-t-elle d’un air surpris


Je me relève, place mon sexe entre ses pieds et me branle. Quelques minutes plus tard :


— « Bon Harmo, je crois que tu viens de gagner un bain de pieds ! »

— « Ok, vas-y » d’un ton curieux


Elle prend une chaise à côté d’elle et pose ses pieds dessus. Je m’approche, me branle comme un dingue et lui envoie plusieurs jets de sperme sur ses pieds qui en sont recouvert. Elle se penche alors pour mieux regarder et me dit :


— « Finalement, cette crème pour les pieds, elle est pas mal !! » me dit-elle tout en massant ses pieds avec mon sperme

Diffuse en direct !
Regarder son live