Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 50 300 fois
  • 40 J'aime
  • 5 Commentaires

Héléne goûte à l'adultére

Chapitre 1

Héléne, Etienne et Mr Martin

Avec plusieurs hommes

Les chapitres précédents sont à retrouver sous le titre : DHélene goûte à l’adultére.



Tel un lion jouant du regard avec sa proie, Etienne ne lâchait pas du regard Héléne. Celle-ci plongeait son regard dans celui de son ami. Elle était là, la bretelle de sa robe chatouillant son bras, son sein sortant de la robe, son téton pointant vers Etienne comme un appel à la dégustation. Il fixer cette cambrure, ces fesses bombées, cette langue qui se délectait du goût des lèvres fraîchement souillées. Il marchait doucement autour d’elle, formant un cercle, une métaphore que sa future captive compris bien vite.Etienne passa sa main sur l’épaule encore vêtue , il fit glisser lentement la bretelle rouge. Ses phalanges carressaient la peau de la belle, remontant de sa main jusque dans sa nuque. Elle frissonnait. Elle avait perdue, il avait gagné. Il referma sa main autour du cou de son amie et la releva avec une douce fermeté. De son autre main il caressait ce sein hors de sa prison, il pinça le téton rose et désireux, le fessant rouler entre son pouce et son index. Héléne ne put refrener un gémissement, mais Etienne en avait décidé autrement, il étouffa ces gémissements en mêlant vigoureusement leurs langues.


Personne n’avait jamais fait cela à Héléne, mais la main qui serrait délicatement sa gorge, ses doigts sur son téton et cette langue chercheuse ont eu raison d’elle. Elle s’abandonna complètement aux caresses de son initiateur. Etienne s’arrêta un instant, observant la poitrine fournit de sa belle, il sentait le désir le gagner de plus en plus et l’envie de souiller ce corps si attirant. Ni une ni deux, il arracha la robe rouge qui obstruait sa vue. Les deux seins hors de la robe tenait fermement, pointant fièrement vers leur bourreau. Ce dernier s’empressa de pincer ces audacieuses pointes roses.


Héléne sentait la cyprine couler doucement le long de sa jambe. Le traitement que lui administrait Etienne était plus que plaisant ,mais de savoir que Mr Martin les observaient était encore plus excitant à ses yeux. Elle voulait que ce client se joigne à eux.

Etienne descendit sa main et enfonça deux doigts entre les lèvres humides de sa belle. Elle ne put retenir un cri de surprise qu’Etienne étouffa en resserrant sa main autour de la gorge qui quelques minutes plus tôt accueuillait la queue de son client. Son envie étant de plus en plus forte, il pistonna avec encore plus de vigueur Héléne. Celle-ci , les yeux clos, criait son plaisir, elle descendit machinalement sa main sur son sexe et joignit deux de ses doigts à ceux d’Etienne.


— Mademoiselle je pense que vous désirez de l’aide ? Interrompit Mr Martin


— Observez encore un peu, gardez de vos forces je vais bientôt avoir besoin de vous Mr Martin, conclu Etienne.


Il retira ses doigts dans un bruit de mouille excitant à souhait et appuya fermement sur les épaules d’Héléne qui s’agenouilla de force. Son envie étant trop forte, ce dernier força la bouche face à lui. Il entreprit un vas et viens enragé, baissant sans vergogne la bouche d’Héléne. Ses mains cramponnaient fermement les cheveux de sa proie, intensifiant un peu plus le rythme déjà soutenu qu’il imposait à Héléne. La vision de son amie les seins ballotant, les yeux plongés dans les siens et la bouche remplie de sa queue, Étienne, dans une dernière gorge profonde, gicla au fond de la gorge de la belle.


Cette dernière , sûrement excitée par la situation, n’hésita pas à montrer sa bouche parfaitement vide une fois que tout fut avalé. Mais Etienne n’en avait pas fini avec sa partenaire, désormais c’est à deux qu’il s’en chargerait.



Il alla à la rencontre de son client et lui murmura quelque chose d’inaudible pour Héléne. A genoux sur le sol elle ne bougeait pas, débraillée, les cheveux ébouriffés, les lèvres souillées et les cuisses dégoulinantes, elle ressemblait à une affamée sexuelle.

Pour reprendre ses esprits Héléne ferma les yeux quelques instants elle sentit une présence se rapprocher d’elle. En ouvrant les yeux elle ne vit pas une personne, mais Etienne et son client l’entourant. Son souffle s’accéléra et elle se sentit à nouveau très excitée.


Etienne fit rouler entre ses doigts les tétons de sa belle tout en l’embrassant fougueusement. Le complice lui, prit place derrière la plantureuse femme et embrassa la nuque de celle-ci. Il descendit sa main dans le dos qui s’offrait à lui, puis continua son chemin dans le creux des reins parfaitement dessinés, enfin sa main s’arrêta sur la fente humide de la demoiselle.

Etienne pendant ce temps avait fait glisser sa main droite le long du ventre d’Héléne et se retrouvait lui aussi sur les lèvres dégoulinantes de cette dernière. Les deux compères s’échangèrent un clin d’oeil et l’un comme l’autre enfoncèrent deux de leurs doigts dans l’antre accueillante de la jeune femme.



Héléne échappa un cri de surprise qui se transforma rapidement en gémissement de plaisir. Celle-ci ne ressentait aucune douleur tant elle était excitée. Elle sentait les quatre doigts aller et venir de plus en plus rapidement, accélérant aussi ses gémissements. Lorsque Etienne mit son pouce sur le clitoris de sa conquête elle explosa dans un bruyant orgasme. Les hommes maintenait Héléne qui se trouvait être aussi solide qu’une poupée de chiffon après ce plaisir intense. Ils retirèrent leurs doigts dans un bruit de mouille explicite.

Mr Martin caressa doucement l’oeillet palpitant d’Héléne . Son doigt largement lubrifié s’inséra lentement dans le fondement de la belle. Etienne étouffa le hoquet de surprise de sa belle par un énième baiser fougueux, baiser qui dériva sur sa généreuse poitrine, pour finir sur le pubis épilé de sa belle. Lentement, la langue d’Etienne vint à la rencontre du clitoris d’Héléne, celle-ci se détendit instantanément et ne sentit pas que Mr Martin avait désormais deux de ses doigts en elle. Héléne sentit rapidement la jouissance arrivée, Etienne insista de plus en plus sur son clitoris et rapidement ajouta deux de ses doigts à ce plaisir. Héléne bascula sa tête en arrière, la laissant tomber sur l’épaule de Mr Martin et fessant ressortir son imposante poitrine. A cette vu , le client d’Etienne ne put se retenir, posa son gland sur l’anus de la jeune femme et la pénétra d’une traite. Héléne se laissa aller , accueillant pour la première fois ce membre imposant. Mr Martin commença un lent vas et viens et voyant qu’Héléne ne résistait pas il commença à la limer franchement.

Les seins d’Héléne ballottaient de haut en bas sous les coups de butoirs. Etienne ne tenant plus demanda à son client de s’allonger sur le lit, Héléne s’empalant directement sur ce vieux client excitée à la vue de ce vagin luisant de mouille et coulissant lentement sur son sexe imposant. Etienne s’agenouilla derrière Héléne, embrassa ses épaules et la fit se pencher sur Mr Martin.


Ce dernier arrêta sa pénétration, restant au plus profond du fondement de la demoiselle. Etienne posa à son tour, son gland sur l’anus déjà ouvert d’Héléne. Il la pénétra lentement, sentant à travers la fine membrane, le sexe épais de son client. Ensemble ils se mirent à pénétrer la belle qui savourait sa première double pénétration. Elle sentit l’orgasme monter rapidement en elle et lorsque Mr Martin accéléra la cadence elle cria son plaisir. Le client ne résista pas longtemps à la jouissance d’Héléne et se vida au plus profond d’elle. Mais Etienne lui n’en avait pas finit, pendant que son client se retirait de sa proie il continua de limer son cul, d’abord lentement puis de plus en plus rapidement, de plus en plus fort. Héléne était dans un état second de plaisir, elle sentait à nouveau la jouissance mais différente cette fois-ci, plus intense , plus forte. Son orgasme fut simultané aux jets de sperme tapissant son intérieur.


Étienne se retira et parti s’installer à côté de son client. Héléne épuisée, descendit pourtant du lit pour rejoindre ses deux initiateurs et entreprit de nettoyer les queues qui l’avaient tant fait jouir.

Après avoir repris leurs esprits, Mr Martin complimenta les qualités de la belle tout en signant le gros contrat qu’Etienne lui avait proposé en début de soirée. Sur une poignée de mains ils se séparèrent .

Diffuse en direct !
Regarder son live