Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 9 583 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Histoire osée...

Chapitre 1

Inceste

Ce matin, tu te lèves, je ne suis pas à côté de toi, dans le lit. Tu es surprise, mais tu vas comme à ton habitude, du côté de la douche. Et là...


Oh grande surprise...un bruit d’eau atteint tes oreilles. Il s’arrête. Je sors nu et mouillé de la douche je sens bon, je me sèche lentement...tu regardes...tu épie mes gestes... Je passe le linge sur mon poitrail, je passe lentement sur mes seins, puis je passe le linge sur mes cuisses et remonte entre mes jambes...tu es rouge de désir, mais tu reste immobile, tu aime me regarder... Je suis encore humide sur le corps, mais mes mains approchent le linge de mes cheveux, je les sèche vigoureusement, le linge cache mes yeux... Tu en profite pour t’approcher doucement, tes mains effleurent mes bras pour me faire comprendre de laisser le linge me cacher ta présence...je suis dans le noir


Je sens tes mains parcourir mon corps, mes épaules puis ma poitrine...les pointes durcissent, mes mains sont soudain lourdes. Tu passes tes lèvres sur mes seins...ça me rend fou...je ne vois pas ce que tu fais mais les sensations sont extrêmes.


Tu continues ta progression, je me laisse faire avec délectation... Tu passes maintenant tes lèvres sur mon ventre, tu t’arrêtes à quelques centimètres de ma virilité...ça m’angoisse de désir...je sais que tu es toute proche, mais ne sens pas ta bouche...juste un souffle chaud...c’est enivrant et frustrant à la fois.


Je te laisse décider du moment... mais mes mains ont lâché le linge et mes yeux contemplent ton corps magnifique. Je vois tes seins lourds et ronds sous ton visage concentré et doux. Je plonge une main sur tes épaules, je te relève lentement le visage, j’aime ta façon de me regarder.... Je te contemple un instant et puis t’embrasse lentement, tendrement, langoureusement. Mon corps humide se soude contre le tien, encore chaud de la nuit.


Je sens tes seins contre les miens, je sens ton pubis contre mon sexe, je suis fou de désir et tu le sens bien contre toi. Je prend ton visage à deux mains, serré doucement et je t’embrasse à nouveau. J’aime le contact de tes lèvres brûlantes de désir... Je te laisse repartir vers ta destination première, je sens maintenant ta bouche me prendre pleinement, tes yeux me lancent un regard de possession...je t’appartiens...tu me fais subir ce que tu veux...j’en suis ravi d’ailleurs...


J’aime soutenir ton regard quand tu me suces...j’aime cette impression de défi doux et tendre... Tu va et tu viens sur ma verge tendue par le plaisir, je vois tes joues se creuser, je vois ta salive humidifier mon sexe, je sens tes mains affairées autour de ma virilité...


Je sens surtout le plaisir monter en flèche comme une explosion majeure...mais je résiste et te met debout contre le lavabo, les jambes légèrement fléchies, je sens ton intimité toute ruisselante de désir, prête à me recevoir, et je ne la fait pas attendre plus longuement.


D’un coup, je te pénètre jusqu’à la garde. Je suis au fond de toi et déjà les premiers frémissement de ton intérieur me font ressentir ton plaisir d’être pénétrée aussi fort.


Sans brutalité, mais avec une grande vigueur, je vais et je viens en toi. Comme un buttoir, je pourfend, je cogne, je pousse et retire mon engin de plaisir...tu commence à respirer plus fort, plus vite...se sont bientôt des gémissements...je glisse ma main entre nos deux corps, trouve le petit bouton de plaisir...un grognement de plaisir sort alors de ta bouche, tes yeux sont remplis de reconnaissance...tu as ton premier orgasme...violent...je continue à aller et venir en toi, mais je carresse plus légèrement ton clitoris...mais tu aimes alors je continue...lentement...


Je sens mon plaisir venir, alors je ralentis un peu, mais tu te serre plus fort contre moi, tu accélère le rythme, tu sais...tu sens...je ne peux plus me retenir...le plaisir me foudroie littéralement... Tu ris de m’avoir surpris ainsi...mais tu jouis également...en même temps...et tu es heureuse...


écris par André


Diffuse en direct !
Regarder son live