Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 132 fois
  • 66 J'aime
  • 2 Commentaires

hommage a ma femme ........

Chapitre 1

Orgie / Partouze

Ce récit authentique risque de choquer certains lecteurs, mais je tiens beaucoup à le publier en mémoire de ma femme arrachée à la vie par une putain de maladie qui l’a faite souffrir pendant trois ans ne lui laissant que la peau et les os malgré tout son courage à résister …Si elle peut lire ce récit de là haut elle applaudira j’en suis certain ….

&&&&&&&&&&&&&&&&

Je veux raconter nos débuts dans le libertinage: mariés depuis une dizaine d’années dans un département du centre de la France, notre libido commençait à s’émousser, les distractions rares, nous avons décidés d’aller une fois par mois voir un film X à la ville voisine

Évidement à la sortie nous étions chauds comme de la braise! vite! pas le temps de rentrer à la maison! Nous allions nous garer sur un parking discret et là complètement nus dans la voiture nous baisions intensément, un lendemain matin d’une escapade ou nous avions vu sur l’écran plusieurs couples baiser ensembles Aline me dit

  - Ça t’a excité ce film hier soir hein? tu aimerais bien!

  - Heuuu….. Oui pas toi?

  - Et voilà! je le savais! Tu n’es qu’un salaud comme tous les hommes! gros dégueulasse va!

Que voulez répondre à çà! Elle venait de me piéger, bien qu’au fond d’elle même elle salivait comme moi! La preuve en est que deux jours plus tard Aline me dit

  - Si nous passions une petite annonce?

Ce qui fut fait! Mais finalement çà n’a rien donné, hésitants? Trop difficiles? Nous avons abandonnés, mais la ‘chose’ était lancée!

Au printemps j’ai acheté une grande caravane et direction le cap d’Agde dont nous avions entendu les rumeurs qui vantaient une liberté totale

Le lendemain de notre arrivée nous prévoyons une sortie en boite à ‘port ambonne’ au ‘ deux plus deux ‘, vêtue d’une micro robe, juste un mini string entre les jambes

Aline et moi montons les escaliers qui mènent à cette boite sous le regard réprobateur des biens pensants! Une grande tension nous habite malgré tout

Une fois installés devant un whisky coca, nous regardons les couples évoluer mais pas facile à se décider à inviter quelqu’un à danser! si bien que le temps passe, et, voilà le fameux ‘quart d’heure américain‘ ou ce sont les femmes qui invitent les hommes

Stupeur! Une femme vient m’inviter à danser une série de slows, une jolie femme de notre âge qui m’entraîne sur la piste devant une table ou es resté son mari et là elle se colle littéralement à moi, ce qui me fait bander évidement! La fille se frotte sans se cacher sur ma bosse, moi, je commence à la peloter de partout, même si je doute la réaction de ma femme qui doit me regarder! la femme me laisse volontiers mettre ma main à sa chatte, nous ne dansons plus, ses jambes sont écartées, des gouttes de cyprine coulent sur mes doigts, mon gland suinte lui aussi! C’est la première nana que je pelote ainsi en toute impunité devant ma femme, je la baiserais bien sur place!

Hélas la série se termine, je reviens à ma place, Aline voit que je bande, à ma grande stupeur Aline ne me fait aucuns reproches …..Pas une réflexion sur mon comportement!

Mais impossible de nous décider à lancer une invitation! Bredouilles, vers deux heures du matin nous nous décidons à quitter les lieux, nous traversons le village pour rejoindre la voiture que j’ai garée à l’entrée du camping, sans échanger un mot, une grande tension est palpable!

Je démarre la voiture pour regagner la caravane tout au fond du c h m, pour cela je passe par la plage pour éviter les contrôles éventuels car il est interdit de circuler après minuit, a peine démarré ma femme s’attaque à ma braguette, en extrait ma queue pour me sucer comme une affamée!

Vite! Je cherche un endroit obscur pour m’arrêter!

  - On passe derrière chérie?

  - Ho oui!

Nous passons entre les sièges, en deux secondes nous sommes à poil, un long baiser …

  - Baise moi! J’ai trop envie!

Voilà Aline à quatre pattes la tête coincée sur l’accoudoir de la portière, malgré la pénombre je vois son cul tendu vers moi la vulve en saillie pleine de poils, car il faut préciser que ma femme ne se rase pas la chatte, c’est du tout venant! un vrais tablier de sapeur châtain!

Un aller retour de gland pour séparer tout çà je m’enfonce d’une seule poussée dans cette moule brûlante de désir, elle se cambre un peu sous la surprise et rapidement donne des coups de reins en arrière, ce n’est pas de la baise! C’est de la rage! Je me cramponne à ses hanches pour ne pas être désarçonné!

  - OUI! OUI! OUI! OUI! DÉFONCE MOI!!!!

Et mes yeux se portent sur la vitre en face de moi …….deux mecs, le visage collé aux carreaux nous matent!

N’ayant pas l’habitude de çà je me bloque, et même je débande illico! Aline sens qu’il se passe quelque chose d’anormal

  - Que ce passe t il?

  - Regarde dehors ……

  - Ha! Zut!

Mais bizarrement elle ne bouge pas, elle mate elle aussi les gars qui ont la queue à la main et se branlent, nous restons comme çà un moment qui me semble une éternité, et puis malgré moi il me vient une phrase qui va sans doute la faire ruer….c’est les premières bittes qu’elle voit en réel après la mienne, je l’ai dépucelée!

  - Tu veux que j’ouvre la vitre?......

Et dans un souffle à peine audible elle me répond:

  - Ouiiiiiiiiii, j’aimerais bien …….

Les deux mecs flairent la bonne aubaine, les deux bittes sont à la hauteur de sa bouche ……..que va faire ma femme?

J’ai vite la réponse! Elle sort la tête en dehors, les épaules sur le bord de la porte, la plus grosse des queues s’engouffre dans sa bouche, je regarde médusé Aline tailler un pipe à un inconnu, l’autre frotte la sienne sur sa joue tandis qu’il glisse une main pour s’emparer d’un sein

Mon érection a de la peine à revenir, alors je met tous mes doigts dans sa chatte qui pisse littéralement sur la banquette sa mouille coule jusqu’à mon coude, ma belle est en transe, inutile de lui dire d’arrêter elle ne m’entendrait pas!

Sous le feu de mes caresses mon pouce effleure son petit œillet, d’habitude sous cette caresse elle se retire, en dix ans je n’ai réussi à la sodomiser que deux fois, et à quel prix! et là ma parole elle cherche cette caresse, j’y reviens … mon pouce lubrifié élargit cette bouche palpitante Aline pousse son cul autant qu’elle le peut, je délaisse sa chatte pour m’occuper seulement de son cul

Deux minutes plus tard j’ai enfoncé trois doigts elle mugit la bouche pleine, son premier gars a jouit dans sa bouche elle attaque le deuxième, quand trois autres alertés par la présence de cette voiture prés du grillage arrivent Aline continue quand même à sucer la bitte qu’elle cramponne à pleines mains!

Les nouveaux venus se masturbent sur son visage, du sperme gicle de partout, ses cheveux en sont garnis, je ne vois pas sa figure mais je me doute que c’est la douche!

Sa chatte et son cul sont dilatés à l’ extrême, je pourrais enfoncer ma main dans l’un des deux trous! Mon érection revient! Je vais la ‘monter‘ quand plusieurs autres hommes se pressent autour de la voiture …….j’ai peur d’être débordé aussi malgré sa réticence je fais stopper ma femme, referme la vitre et nous regagnons notre caravane

Et là sur le lit c’est un festival !notre excitation n’est pas retombée! Je la prend par ses deux trous, notre petit chien au pied su lit pleure, surement excité lui aussi car il comprend très bien ce qui se passe!

A un moment je pars au coin cuisine pour aller chercher des boissons, une surprise de taille m’attend lorsque je reviens …..

Aline a les deux jambes ouvertes au maximum, rien d’anormal direz vous? non! bien sur, sauf qu’entre ses jambes il y a notre petit chien qui lèche avec application la vulve dilatée qui dégouline de nos jus respectifs, les yeux fermés ma femme se caresse le clitoris, la bouche ouverte savourant sa caresse et celle du chien

  - Regarde chéri! il aime çà!

Effectivement il aime! Mais à voir les coups de reins qu’il donne il voudrait autre choses ……je le signale d’ailleurs à Aline qui sans se démonter prend la bête par la taille et pose la bitte du chien sur sa chatte …

  - HAAAAA!! Il me pénètre!!!! J’ai sa queue dans la moule!! Il décharge!!

La petite bête lime ma femme pendant cinq minutes, c’est une soirée d’enfer! Ma femme en une nuit s’est métamorphosée en chienne lubrique!

Le lendemain matin le réveil me fait un peu peur, peut être a-t-elle réalisé ce qu’elle a fait cette nuit …….

Par contre dehors, je vois les voisins qui regardent ma voiture ….aurait elle été rayée ou autre? Houa! Je découvre tout le coté de la voiture maculé de traînées de foutre séché, et je ne parle pas de la banquette, mouillée comme si j’y avais jeté un seau d’eau!

Aline s’est levée radieuse! Notre soirée lui a été bénéfique, et çà ne faisait que commencer ………….


Qui sait, peut être une suite en hommage à celle qui restera toujours dans mon cœur

Diffuse en direct !
Regarder son live