Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 23 835 fois
  • 45 J'aime
  • 0 Commentaire

L'homme qui fantasmait sur ma femme

Chapitre 1

Voyeur / Exhibition

(ceci est une histoire vraie. J’ai pris la précaution de remplacer les prénoms ce qui n’empêchera pas "Anne-So" de se reconnaître si jamais elle lit ce forum)



Pendant cinq ans j’ai partagé la vie de Anne-So, une grande blonde élancée qui adorait s’habiller sexy au quotidien, mini-jupes, shorts en cuir, escarpins à hauts talons, cuissardes, etc...


Dans la rue elle ne passait pas inaperçue. Il m’arrivait même d’être gêné en sentant le regard insistant des hommes quand ils apercevaient le haut de ses Dim-up qu’elle ne faisait rien pour cacher. Parfois même, des "bandes de jeunes" nous suivaient en lâchant à voix haute des commentaires crus sur Anne-So. Mais c’était le prix à payer: j’avais rêvé de rencontrer une femme sexy voire provocante pour faire ma vie, il fallait bien que j’en assume les conséquences.

D’ailleurs, ces moments de gêne se transformaient en excitation intense une fois rentrés à la maison, quand je baisais ma salope d’allumeuse. Anne-So, contrairement à mon ex, adorait être baisée vigoureusement.


Au fil du temps je prenais du plaisir à voir Anne-So dévorée du regard par des inconnus. Je l’encourageais même à porter des tenues de plus en plus provocantes. Fini les Dim-up, seuls les bas nylons attachés à un porte-jarretelles ou une guêpière étaient de mise. Avec des talons aiguilles de plus en plus haut. Cela faisait beaucoup d’effet aux hommes quand nous dinions au restaurant. Parfois je demandais à Anne-So de retrousser sa jupe par dessus les jarretelles entre la poire et le dessert.


Anne-So m’avait aussi confié qu’elle était attirée par l’échangisme. J’étais surpris par cette confidence, et même si cette perspective m’excitait je ne savais pas si j’étais capable d’aller jusque là avec Anne-So.

Cependant, un soir où nous étions chauds comme la braise, je proposais à mon amoureuse d’avoir un échange téléphonique via un de ces réseaux audiotel que je pratiquais souvent avant de la connaître. Des hommes y laissaient leur numéro dans l’espoir de partager un bon moment avec une coquine.

Anne-So contacta un de ces numéros, selon un petit scénario que nous avions concocté ensemble: elle devait se faire passer pour une célibataire en quête de masturbation au téléphone.

J’avais l’écouteur sur l’oreille pour suivre la conversation.

"Bonsoir Anne. Moi c’est Pierre... T’es blonde, brune?... Comment est tu habillée?... hummm... des bas avec un porte-jarretelles... tu habites où?... c’est un peu loin, dommage... j’aimerais bien te caresser... tu voudrais me sucer?..."

Ce que l’inconnu ne savait pas, c’est que pendant que Anne-So lui décrivait comment elle lui bouffait sa queue, gémissait, j’étais en train de la limer doucement en levrette sur la table du salon.


Nous fûmes ravis de cette expérience elle et moi.


Quelques semaines plus tard je proposais à Anne-So de passer une annonce sur ce même réseau:

"Couple cherche homme ou couple. Elle très sexy, toujours en bas et porte-jarretelles"


Le téléphone sonna sans discontinuer pendant plusieurs jours.

Nous jetâmes notre dévolu sur un dénommé Marc qui se présentait en couple. Il disait que sa femme me prendrait très vite en bouche dès la première rencontre et qu’ils avaient une grande expérience de l’échangisme. Nous communiquions régulièrement mais au bout de quelque temps Anne-So se montra rétive. J’étais fort étonné de ce revirement soudain. Anne-So m’expliqua alors qu’elle ne supporterait pas l’idée de me voir prendre une autre femme qu’elle sous ses yeux!

J’en fis part à notre correspondant à son appel suivant.


Quelques jours passèrent et le téléphone sonna à nouveau: c’était Marc qui me demandait de nos nouvelles. Anne-So venait de se trouver des extras dans un café pour arrondir nos fins de mois. Marc était déçu qu’elle ne soit pas là. Puis il dit " je me branle très souvent en pensant à Anne-So..."



(a suivre)

Diffuse en direct !
Regarder son live