Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 967 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Homme riche

Chapitre 1

Hétéro

La scène a lieu en plein été. Il fait très chaud (la canicule est partout) et dans ma région (la côte d’azur) la seule façon de survivre est de rester la majeure partie de la journée près ou dans la piscine...


Je suis un milliardaire qui habite une splendide villa sur les hauteurs de Cannes avec piscine, terrain de tennis, jardin gigantesque... Ma maison est immense et comporte un étage relié au rez-de-chaussée par un magnifique escalier en marbre...

J’ai besoin d’une femme à tout faire, le ménage et pas mal d’autres choses si cette petite qui viendra postuler me plait...

J’ai passé une annonce dans le journal :


Homme fortuné recherche femme pour entretenir sa maison.

Conditions : maximum 25 ans, ouverte d’esprit et ne refusant pas les extras.


Je n’ai pas osé mettre ? petite chienne aimant s’exhiber en tenue de salope et acceptant d’être mon esclave sexuel ?, je n’aurai guère eu de réponse même si la majorité des femmes correspondent à ce profil...

Cet après-midi, je dois recevoir une des postulantes. Je ne reçois qu’une femme par jour pour avoir le temps de pouvoir faire connaissance si la situation le demande - enfin si le profil de la candidate demande qu’on approfondisse les présentations...


Donc cet après-midi, j’ai rendez vous avec toi. Tu es une fille vraiment très belle qui sait qu’elle plait aux hommes même si tu ne le fais pas forcément exprès... Si tu t’habilles très sexy, c’est surtout parce que le temps est vraiment très chaud en cette période de l’année... Tu ne te rends pas compte qu’avec les tenues que tu portes, tu offres, aux regards des mâles, tes cuisses super excitantes et, parfois, suivant la position que tu prends quand tu es assise, ton petit string très fin. hum... petite chienne va...


Pour arriver jusqu’à la porte de ma demeure, tu dois traverser tout le jardin et passer à côté de ma piscine (avec plongeoir) et de mes terrains de sport... tu es sous le charme de l’endroit qui ressemble plus à une résidence de luxe sur une île paradisiaque qu’à une villa, même sur la côte d’azur...


Tu sonnes à la porte et je viens t’ouvrir... je suis juste en maillot de bain et en peignoir car je sors de ma piscine... l’eau dégouline encore le long de mon corps super musclé. Les gouttes qui coulent le long de mes abdos en forme de tablettes de chocolat te laissent rêveuse. Si tu en avais l’occasion, tu n’aurais rien contre le fait de tâter la marchandise... Mais tu es là pour le poste et il te faut garder les pieds sur terre...


Tu es venue habillée en tenue très sexy, ta tenue habituelle... Ta robe légère épouse tes formes et je me dis que tu corresponds, de ce point de vue, tout à fait au profil que je recherche...


? Bonjour, Laetitia, c’est ça ??

? Oui, bonjour. ?

? Je t’en prie, entre, la température est plus clémente à l’intérieur. ?

Nous traversons le hall. Tu remarques l’escalier qui te donne le vertige tant il est grand et large...


Dans le salon, je commence à te poser les questions d’usage ; si tu as déjà fait ce genre de travail, si tu es travailleuse car la maison est très grande, si tu acceptes de travailler tard, sans avoir d’horaires très fixes... bien sûr le salaire que je te propose compense largement tous les sacrifices que je te demande. Tu songes à toutes les tenues sexy que tu pourrais t’offrir et tu acceptes toutes les conditions...

— ?j’ai encore quelques conditions, disons... plus inhabituelles ! ?

— ? C’est à dire ??

— ? Disons que je suis un peu... vieux jeu et je souhaite que, pour travailler, tu portes une tenue de soubrette... ?

Cette idée ne te déplait pas... après tout il ne s’agit que de porter un uniforme de travail rien de plus...

— ? Pas de problème, j’accepte... ?

— ? Vraiment, ça ne te pose pas de problèmes ? ?

— ? Non, c’est normal que je porte une tenue de travail... ?

— ? Très bien, je vais la chercher pour que tu puisses l’essayer tout de suite... ?


Je me lève et je reviens un instant plus tard avec ta future tenue de travail...

Tu te rends compte que la tenue n’a rien de ? vieux jeu ? mais est, au contraire, très osée... La jupe est ultra courte et suffit à peine à cacher ton string. Les bas qui y sont associés sont très suggestifs... en plus de ça, le haut est évasé et laisse la totalité de ton dos nu...

— ? Tu devrais l’essayer maintenant pour voir si elle te va... ?

Je te laisse seule dans le salon pour que tu puisses te changer. Et je file dans ma ? salle de contrôle ? où se situent les écrans de toutes les cameras de la maison... toutes les pièces en sont truffées pour que je puisse observer tout ce qui s’y passe.

Je te mate... Tu commences à te déshabiller et tu te retrouves rapidement en sous-vêtements... je zoome pour faire des gros plans sur tes seins, magnifiquement serrés dans ton soutif, sur tes cuisses ainsi que sur ton string qui cache à peine ta chatte... Tu as été très inspirée, tes sous-vêtements de couleur noire vont parfaitement avec l’ensemble que tu vas essayer...

Tu commences par passer les bas de la tenue... ils te vont parfaitement bien et tu te retrouves dans une tenue qui me fait particulièrement bander...hum... je te mate à mort dans ma salle de contrôle en faisant des zooms sur tes fesses.... elles sont si rebondies que je ne peux m’empêcher de me caresser la queue au travers de mon maillot...

Tu passes maintenant la jupe... elle est vraiment courte... elle n’est même pas assez longue pour cacher le bas de ton string... tu te sens un peu mal à l’aise mais maintenant que tu es là, tu décides de finir d’essayer cette tenue en entier... tu mets le haut... il est tellement serré qu’il te fait une poitrine énorme... tu te sens presque nue tellement cet ? uniforme ? moule tes formes... moi je continue de te mater devant mon écran...j’ai sorti ma queue et me branle tellement tu m’excites...


Comme tu as fini de te changer, tu m’appelles pour que je vienne te rejoindre. Je quitte à regret mes pensées lubriques.

— ? J’arrive, j’arrive... ?


Je reviens dans le salon et je te découvre, pour de vrai et non plus à travers un écran, habillée de ton uniforme de travail... mon sang ne fait qu’un tour et je résiste difficilement à l’envie de te prendre sur le billard du salon...


— ? Très bien, je vois que la tenue te va à ravir, elle est vraiment faite pour toi...Dis moi, ça te dérange si je prends quelques photos... c’est pour plus tard, pour faire mon choix parmi toutes les candidates... histoire de me rappeler... ?


Tu es un peu gênée mais tu n’as pas vraiment le choix...

— ? ok... ?

— ?Je commence à beaucoup t’apprécier... ?

Je commence à prendre des photos de toi.... d’abord ton visage puis une photo d’ensemble avec la tenue puis une photo de tes cuisses en prenant soin de zoomer sur le bas de ton string qui dépasse...

— ? Tournes toi s’il te plait... ?

Tu me présentes ton dos nu sur lequel passe seulement l’arrière de ton soutif...

— ? Ah non ça ne va pas du tout ça... c’est une tenue qui se porte sans soutien-gorge... Attends je vais t’aider à l’enlever... ?

Tu rougis. Tu sens mes mains caresser ton dos en remontant et dégrafer ton soutif...Tu finis de l’enlever...

— ? Donnes le moi ?

Tu te demandes bien ce que je compte en faire...

Je commence par l’observer... ? hum... très belle lingerie... tu aimes t’habiller sexy à ce que je vois... j’aime... ?

Puis je continue à te photographier pour finir de prendre toutes les vues de ton corps dont j’ai besoin... ton dos nu, tes fesses si rebondies, si bombées...hum...

— ? Très bien j’en ai fini avec les photos... Maintenant j’en arrive à la dernière condition pour que tu puisses parfaitement convenir pour le poste... ?

Tu es intriguée, tu te demandes bien ce que j’attends de plus...


— ? Je suis le maître des lieux, je souhaite que tu m’obéisses... que tu obéisses à tous mes ordres sans jamais les discuter et ceci quel que soit l’ordre donné... ?

— ? Je n’y vois aucun inconvénient, c’est vous le patron... ?

— ? Tu ne discuteras aucun de mes ordres quel qu’il soit ? ?

— ? Non, aucun, vous êtes le patron... ?

— ? Brave petite, je crois que je vais beaucoup t’apprécier... ?


Puisque tu sembles correspondre au profil de petite salope que je recherche, je décide de te faire faire un essai tout de suite...

— ? Tu vas commencer par nettoyer l’escalier pour voir si tu fais correctement le travail... ?

Je t’apporte tous les accessoires nécessaires pour ton travail et je te laisse commencer à briquer les marches... tu te mets rapidement à 4 pattes pour pouvoir brosser efficacement le sol et tu sens que l’air passe sur tes petites fesses de chienne... la jupe courte de ton uniforme se relève sur tes hanches lorsque tu te penches en avant... Je suis derrière toi pour te surveiller mais surtout pour mater ton cul de chienne, la raie de tes fesses seulement barrée par la ficelle de ton string noir de pute... tu te retournes pour jeter un coup d’oeil discret vers moi et me voir me caresser en te matant le cul... tu souris en pensant au désir que tu fais monter en moi, et qui est rapidement visible par la protubérance énorme dans mon maillot et tu en profites pour me chauffer encore plus en dandinant ton petit cul et en te cambrant. Tu sais que j’ai envie de te prendre comme une petite salope... ce jeu dure un petit moment et moi je commence à me branler pendant que toi tu es occupée à m’allumer en dandinant ton petit derrière de chienne tout en briquant le sol...

— ? Très bien je suis satisfait par tes qualités de femme de ménage, voyons comment tu t’occupes de ça maintenant... ?


Tu te retournes alors vers moi pour comprendre ce que je veux dire par ? ça ?, et tu te retrouves face à ma queue bandée... elle n’attend qu’une bouche experte pour venir la lécher et la faire bander encore plus...



Tu tentes de protester pour la forme parce qu’au fond de toi tu as très envie que je te baise...

— ? Mais monsieur... ?

— ? N’oublie pas que tu dois m’obéir, sans discuter... c’est ce que tu as promis tout à l’heure, petite salope... ?

Tu es très excitée et tu saisis ma queue de ta main droite pour la diriger vers ta langue...

— ? Non sans les mains, tes mains sont sales... seules ta bouche et ta langue ont le droit de venir toucher ma pine petite chienne... ?

Tu t’exécutes et lâches ma queue pour ne la toucher que de ta langue... tu commences par légèrement la lécher du bout de la langue en insistant bien sur les couilles pleines de foutre et qui ne demandent qu’à se vider...moi je tiens ma queue pour qu’elle soit ferme sous tes coups de langue et je pose une main derrière ta tête pour t’orienter et t’obliger à venir me sucer... tu ouvres grand ta bouche de salope en chaleur pour que j’y mette ma queue... elle est si accueillante que je ne me fais pas prier pour l’enfourner toute entière dedans... tes lèvres se referment sur mon pieu. Je sens ta langue lécher ma queue... hum... c’est tellement bon... ta langue est si experte...hum...

— ? Oui c’est ça, continue comme ça petite chienne... nettoie ma queue pour que je puisse venir visiter tes orifices de putes et te bourrer petite chienne... ?

Ton regard est celui d’une chienne assoiffée de sexe...

Ma queue est si bien sous les coups de langue que tu lui donnes... tu t’occupes d’elle comme une professionnelle comme la reine des suceuses... chacune des parties sensibles de mon sexe est traitée avec attention et de façon parfaite... le bout de mon gland est léché avec douceur et attention, mais couilles sont sucées et englouties toutes entières dans ta bouche de pute. Je suis aux angex quand tu me prends en bouche et je te le fais savoir en caressant ta tête

— ? Hum... petite chienne à voir ton expérience, je pense que ce n’est pas la première fois que tu suces une queue toi... hum... continue...hum... tu aimes que l’on te lèche la chatte ? qu’on te léche le clito ?... ?


Tu aimes ma façon de parler... te sentir dominée, à ma merci...


— ? Oui j’adore sentir une langue bien râpeuse venir goûter ma moule, me lécher et me pénétrer... ?

— ? Suce moi encore un peu et ensuite je viendrais à mon tour manger ton sexe et boire ton jus.. ?


Tu reprends ton travail en essayant de me satisfaire au mieux pour que je vienne enfin éteindre l’incendie qui commence à brûler entre tes cuisses...


Après un dernier coup de langue donné sur le bout de mon gland, je décide de venir faire une descente entre tes cuisses pour enfin découvrir le jardin aux milles tentations qui s’y trouve...


? Assis toi sur les marches et écarte bien tes cuisses pour que je vienne te lécher la chatte petite chienne... ?


Tu prends alors position sur l’escalier. Tes fesses bouillantes sur le sol froid. La différence de température fait passer un frisson tout le long de ton corps de chienne... Tu écartes largement les cuisses pour m’offrir un accès aisé à ton minou déjà trempé... Cela t’as plus que je me caresse en matant ton cul de chienne. Tu es trempée de m’avoir pipé...


? Hum, j’adore la vision que tu m’offres quand tu ouvres tes cuisses généreusement tes cuisses comme ça...hum... t’es si bonne petite chienne... ?


Je m’agenouille devant toi pour que ma tête se retrouve à hauteur de ton sexe... ma main, si douce qui est déjà passée le long de ton dos pour t’aider à enlever ton soutif tout à l’heure, passe maintenant le long de tes cuisses en commençant par caresser les bas que tu portes...elle remonte lentement en effectuant un arrêt entre la fin du bas et le début de ta chair...hum... j’aime cet endroit où la peau de ma main quitte la douceur de ce sous-vêtement pour entrer en contact avec la chaleur des cuisses...hum... j’en profite toujours un max tellement ce moment m’excite... finalement ma main arrive de plus en plus près de ton string pour enfin entrer en contact avec lui...


? Hum... petite cochonne tu as mouillée ton petit string... c’est pas bien pour une jeune fille comme toi... tu n’es pas propre du tout... il va falloir que je t’enlève ton string pour le laver... ?


Mes mains plongent alors sous la courte jupe que tu portes pour venir se placer au niveau de tes hanches et délicatement retirer ton string... je le fais délicatement glisser le long de tes cuisses... ta chatte bien épilée apparaît sous mes yeux. Je suis hypnotisé par sa beauté...... je renifle ton string pour sentir ton odeur mêlée de transpiration, due à la chaleur ambiante, et de mouille... hum... ce que j’aime venir sentir l’odeur des chiennes comme toi...


? hum... ton odeur me donne envie de te baiser petite chienne... tu as une chatte qui mérite qu’on vienne la défoncer... la limer... la bourrer... ?


? Oui maître, je suis une chienne en chaleur et je ne demande que ça... baisez moi.. ?


Je pose ton string sur l’escalier et me replonge entre tes cuisses... je scrute attentivement ta moule comme pour faire un repérage des lieux que je ne vais pas tarder à visiter de la langue... je suis très attiré pas tes lèvres amples qui me font saliver à l’avance car je sais que je vais pouvoir les sucer et les prendre dans ma bouche... je les écartes pour venir découvrir ton vagin de chienne qui ne demande qu’à ce qu’on vienne le visiter...hum.... finalement je plonge ma langue sur ton clito pour commencer mon festin... ma langue est chaude et agréable... tu la sens titiller ton clito... j’aime commencer par faire bander les clitos des putes comme toi avant de m’attaquer au plat de résistance composé des lèvres, du vagin et parfois même de la petite rondelle... l’anus est un dessert que ma langue apprécie tout particulièrement car voir la petite rondelle se contracter sous mes stimulations buccales me donne généralement très envie de leurs faire subir une sodomie bien douloureuse...

J’adore lécher un clito et surtout le masturber avec mes doigts...

— ? Hum...petite cochonne... tu as le clito qui se dresse sous mes caresses... tu dois être très sensible du bouton... tu dois aussi prendre beaucoup de plaisir lorsqu’on le masturbe comme ça... ?

Je saisis ton clito entre 2 doigts et je le fais coulisser entre eux... Il se contracte sous le traitement que je lui fais subir et toi tu fermes les yeux pour savourer ce moment de bonheur, à la limite entre le plaisir et la douleur... tu commences à trembler de tout ton corps et tu sens que ton premier orgasme n’est plus très loin tellement ma langue a su mettre à jour tous les points sensibles de ta moule... je cesse de faire rouler ton clito pour venir manger tes lèvres... je les lèche pour les lubrifier... ma salive se mêle à ton jus et j’en profite pour en avaler...hum... ton nectar est vraiment exquis...


— ? Hum... petite chienne... non seulement j’aime l’odeur que tu dégages quand t’es en chaleur mais en plus j’adore le goût de ta mouille de salope... je vais te la faire goûter... ?


Je me jette tel un affamé entre tes cuisses, j’y enfonce ma langue au plus profond pour récupérer le maximum de jus puis je viens te donner un baiser...tu ouvres tes lèvres pour laisser ma langue chargé de ton nectar venir se mêler à la tienne et partager avec toi le plaisir de boire ta cyprine...hum... nos langues se mêlent dans un baiser torride qui semble durer une éternité tellement il est délicieux... mes doigts te masturbent pour que tu restes à la bonne température...

hum... les lèvres de ta bouche sont aussi exquises que les lèvres de ta moule...


Je retourne à ta chatte avec la ferme intention d’accélérer les choses... Je l’écarte et je plonge directement 2 doigts profondément dans ton vagin... hum... ton jus me recouvre la main entière... je continue de m’activer sur ton clito en me dit qu’il serait temps de visiter l’autre coté...ta petite rondelle si excitante que j’ai envie de goûter... Mais je vois que l’activité de mes doigts te fait vraiment du bien alors je continue... je tourne ma main pour avoir la paume vers le haut et je viens stimuler la partie supérieure de ta grotte intime avec mon index... la stimulation de cette partie te rends folle car tu y es très sensible...


Toi : ? Hum... oui continue comme ça... je suis ta salope, fais moi jouir... ?

Moi : ? Ne t’inquiète pas, je ne te laisserais pas partir avant que tu t’évanouisses de plaisir... ?


Le sourire que tu me fais alors me laisse penser que tu n’es pas contre cette idée de plaisir intense... à peine supportable...


Mes doigts continuent de bouger en toi... je te lime tout en continuant de venir caresser la partie supérieure de ton vagin avec mon index à chaque pénétration...

Cette situation dure encore un petit moment. Tu soupires et respires bruyamment... tes petits gémissements de plus en plus rapprochés me laissent penser que tu prends de plus en plus de plaisir à mes caresses et que je commence à connaître de mieux en mieux ton corps de chienne et les parties sensibles qui te font particulièrement jouir...hum petite chienne va... Ma langue ressent soudain le besoin de venir visiter les autres parties de ton corps...


— ? Retournes toi et mets toi à 4 pattes pour me présenter ton cul !?


Les fesses des petites chiennes comme toi ont toujours été un régal pour moi... hum.. surtout quand elles sont bombées comme les tiennes... j’aime sentir sous ma langue la transpiration et les tremblements d’une salope qui se demande si encore une fois elle va avoir droit à une profonde et douloureuse sodomie pour être punie d’être si excitante, si allumeuse, si bandante...


Ma langue commence par délicatement lécher ton cul en se rapprochant progressivement de la raie pour finalement stimuler ta petite rondelle... mes doigts continuent de te limer pendant que ma langue chatouille ton anus...hum... je te sens parcourue de spasmes de plaisir et j’en déduis que tu jouis...


? hum... petite chienne tu es toute essoufflée... tu veux que je te laisse respirer et que je reprennes plus tard ? ?

? Non, non, continue c’est trop bon... ?


Sans attendre ta réponse ma langue était déjà retournée dans ton cul de salope pour reprendre sa visite...hum... ton anus bien préparé par ma langue s’est progressivement dilaté... j’en profite pour t’introduire un doigt...un cri de jouissance s’échappe de ta bouche...

— ? Petite chienne tu aimes qu’on te faire prendre par derrière n’est ce pas... ? ?


Tu es tellement concentrée sur ton plaisir que tu ne réponds pas. Je prends ce silence pour un oui et j’enfonce mon doigt encore plus profondément dans ton cul... je te lime sévèrement la chatte et le cul et tu commences à avoir du mal à reprendre ton souffle tellement c’est bon...

— ? Tu aimes petite chienne ? tu veux que je continue ? Tu en veux toujours plus... t’es vraiment une bonne salope... ?

Mes paroles te plaisent...

— ? Prends moi dans le cul... mets la moi profond... ?

— ? hum... petite chienne... je savais que tu allez me le demander... Mais allons dans un endroit plus confortable...?


Je te fais te relever et te mène tout droit dans ma chambre... tu entres et tu vois qu’elle est remplie de miroir sur tous les murs, du sol au plafond... alors que tu découvre les lieux, je te plaque contre une table et te fais te cambrer pour que tu puisses recevoir ma bite dans ton cul.... tu te penches légèrement vers ta gauche et tu peux voir, dans un miroir, ma queue venir se coller à ta petite rondelle et y être progressivement engloutie... tu es très excitée d’assister si bien à la scène grâce à ces miroirs finement disposés.... c’est la première fois que tu peux mater aussi bien une queue venir te prendre entre les fesses...


Je commence à te pilonner le cul et je place une main entre tes cuisses pour venir stimuler ton clito... tu aimes... ton corps est secoué de plaisir...

— ? hum petite chaudasse... je sens que tu n’es pas prête de t’arrêter de jouir toi... ?


Pour venir accompagner au mieux tes tremblements, je calque mes coups de queue avec les moments où tu ondules tes fesses dans ma direction... hum... ma queue est accueillie avec de plus en plus de force et plus en plus profond...hum... tu cries tellement la sodomie que je te fais subir est profonde et intense...


Je continue à te prendre... et je me rends compte que je n’ai pas encore eu l’occasion de mater tes seins nus... pendant tout ce temps tu es restée avec le haut de ta tenue...pendant que ma queue continue de te pilonner, je glisse une main dans ton haut pour venir tâter ta poitrine...hum... elle est gonflée, au bord de l’explosion avec tes tétons de pute qui pointent à fond...hum.... mes doigts viennent caresser habillement tes pointes pour les stimuler... je les sens se dresser et ça m’excite de sentir ton corps réagir sous mes caresses alors j’intensifie mes coups de rein... j’en ai presque mal à la queue de venir te prendre si profond entre tes fesses...hum.... petite chienne... t’es tellement bonne..


— ? Ca te plait j’espère petite salope... ?

— ? OUUUUUUIIIIII, continue... viens en moi... prends moi, je jouis...hum.... ?

? Sale chienne... prends ça sale pute... ?


Mes mains sont accrochées à tes hanches qui rougissent tellement je te sers fort...je te fais mal mais ma queue te fait tellement de bien que tu ne sais même plus pourquoi tu cries... de douleur ou de plaisir...

J’ai besoin de me reposer un peu avant de venir introduire mon pénis dans ton vagin pour t’offrir l’orgasme de ta vie...alors je te saisis par les cheveux et je te jette sur l’immense lit.

— ? Petite chienne, fous toi à poil et ne garde que tes bas... prépare tes seins pour qu’ils soient prêts à accueillir ma queue... ?


Tu t’exécutes et pendant que tu te déshabilles tu en profites pour écarter tes cuisses comme pour me montrer que tu comptes bien que ma queue vienne faire un tour... enfin nue tu commences à te malaxer les seins pour les rendre agréables pour mes couilles...hum...


Je me rapproche du lit et je viens te rejoindre... avant de placer mon sexe entre tes seins, je te donne un baiser intense tout en te caressant les cuisses et la chatte... je te mets un doigt pour vérifier que tu es toujours à la bonne température et que tu ne refroidis pas... tu es complètement bouillante...


— ? hum... j’ai jamais doigté une salope aussi chaude que toi... ?


Je place ma queue entre tes mamelles et je les serre pour que ma queue soit bien au chaud entre tes seins... je commence à faire des va-et-vient entre eux... mon sexe est si agréablement serré...hum... toi tu essayes de me donner des coups de langue sur le gland à chaque fois qu’il dépasse de ta poitrine... tu ne restes pas inactive avec tes mains et tu te caresses la chatte...hum... moi je m’occupe de ma queue mais de tes seins aussi... je les serres, les presse, les pince...hum... j’aime tellement te dominer comme ça...hum... petite pute toi aussi tu aimes...hum... sale chienne...hum...


La situation dure environ 5 minutes comme ça... ma queue se prépare idéalement à venir pénétrer ta grotte humide et chaude... je sens que l’appel de ta chatte transpire par tous les pores de ta peau de chienne... ton regard ne me laisse pas non plus de doute sur l’envie que tu as d’être prise, d’être pénétrée, d’être bourrée...

— ? Petite chienne, tu as envie que je vienne te défoncer la chatte hein ? ?

— ? Oui prends moi... défonce...mooooi... ?

— ? Ne t’inquiète pas je vais te déchirer la chatte sale pute... tu vas voir... ?


Je retire ma queue d’entre tes seins et j’allonge mon corps sur ton corps en ébullition... tu sens mon gland caresser ton clito et tes lèvres avant de pénétrer la barrière de ton vagin et s’engouffrer avec force et violence à l’intérieur... je laisse ainsi ma queue abritée dans ton trou de salope pour que tu sentes bien ma queue dure et énorme afin de te faire comprendre toute l’envie que tu me procures... hum... tu suffoques presque d’être remplie de la sorte par ma queue... puis je commence à onduler mon corps pour que ma queue vienne frotter les parois sensibles de ton intimité...hum... tu aimes ça et tu me griffes le dos pour me donner encore plus envie de te faire mal...hum..


? Sale chienne tu as vraiment envie que je te défonce.... tu vas avoir besoin de plusieurs jours pour te remettre de la pénétration que je vais te donner sale pute... t’es tellement bonne que tu ne vas pas attendre longtemps avant de te faire baiser par un autre mec mais ta chatte portera encore les traces de l’intrusion de ma queue... ?


Toutes ces paroles te rendent complètement chienne... tu t’imagines en train de baiser avec un autre salaud dans mon genre et tu penses à la tête qu’il ferait en voyant ta chatte encore béante du passage de ma queue...hum...


Je continue de te défoncer de plus en plus fort... je teste plusieurs positions pour trouver celle dans laquelle ma queue rentrera avec le plus de force en toi... d’abord le missionnaire, puis la cueillere... la levrette y passe aussi... tu es totalement épuisée de devoir prendre toutes ces positions qui me permettent à chaque fois d’accéder à une partie plus sensible de ton minou... tu n’en peux plus...


— ? J’en peux plus fais moi jouir une dernière fois comme une chienne... continue de me prendre et quand je viendrais gicle moi sur la gueule comme une pute... ?


Tes mots me procurent une montée d’adrénaline... tu es vraiment une super salope... je veux que l’après midi que tu passes avec moi soit le meilleur souvenir de ta vie... une jambe sur mon épaule, je continue de pilonner ta chatte ouverte et totalement dilatée.

Soudain ton corps se met à trembler très fort... le spasme qui te parcourt est beaucoup plus violent et intense que les précédents....

— ? Je jouiiiiis !! gicle moi dans la gueule... mets tout ton foutre dans ma bouche, je veux tout avaler... ?


Je retire ma queue... tu jouis comme une chienne pendant que, accroupi sur ta poitrine, je t’éjacule dans la bouche. Mon foutre chaud coule lentement dans ta gorge... tu l’avales...hum...


L’après midi que j’ai passé à te baiser m’a complètement vidé... et pas seulement les couilles... je m’effondre sur le lit à côté de toi pendant que tu es encore toute tremblante de l’orgasme intense que tu viens d’avoir... je pose une main sur ton sein pour le palper... ton corps m’attire tellement que même à bout de force j’ai envie de te caresser...tu t’endors sous mes caresses et je ne tarde pas à te rejoindre dans le royaume des songes, ma queue frottant contre ta cuisse, ma main serrant ton sein....


Julien et Sandra

sandra_tressexybi@msn.com

Diffuse en direct !
Regarder son live