Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 1 771 fois
  • 5 J'aime
  • 0 Commentaire

L'île

Chapitre 1

Orgie / Partouze

L’été fait que nous allons souvent en pique-nique. Un de nous a trouvé une petite île de la rivière. La clairière au milieu offre des avantages extraordinaires : du soleil, de la clarté et summum, la liberté de faire ce que nous voulons. Les femmes s’occupent des victuailles, nous, les hommes, faisons les préparatifs pour dégager les obstacles végétaux. Dès arrivés sur la rive nous enlevons nos chaussures pour passer pieds nues. Une fille enlève sa robe pour ne pas la mouiller.

Les couvertures sur le sol, la mangeaille dessus, nous sommes prêts à ripailler. Un peu de charcuterie, deux gorgées de rouge suffisent pour nous combler. Nous attendons simplement la suite logique. Les filles veulent bronzer. Elles commencent à se déshabiller comme si elles étaient seules. Je vise Armelle, une blonde un peu grassouillette. Il me plairait bien de passer du temps avec elle à lui chatouiller la taille, les seins et le reste. Elle le sait, la coquine quand elle vient près de moi, debout faire ce qu’elle appelle une danse du ventre. Elle remue l’abdomen, force un peu sur des mouvements plus excitants et pour elle et pour moi. Elle me montre sa moule en se tendant.

A ses cotés, Claire, une belle blonde en fait presque autant à José, son voisin. Plus timide, quoique, Julie reste encore assise à regarder les deux autres. Marc, son copain l’embrasse sur la bouche en touchant les seins.

L’ambiance va dégénérer. Je ne sais ce qui passe par la tête de ma chérie quand elle embrasse Claire sur la bouche. Ni pourquoi Claire répond tant à Armelle. Elles se tiennent par le cou d’abord, par la taille ensuite. Sans se soucier de la site, elle continue leur approche. Je vois clairement qu’Armelle a envie de jouir avec Claire.

Tant pis pour elle, je m’approche de José. Pourquoi ne pas faire comme sa chérie. Sans rien dire je prends la pine dure bandée de José. Je commence à la branler. Il me regarde mes mouvements sans réagir sinon en relevant un peu le pubis. Je bandais avant, je bande encore plus pendant. Les filles se déchaînent. Elles se masturbent complètement. Les doigts d’Armelle sont les plus agile sur la moule de Claire qui elle aussi se laisse aller un orgasme bien venu.

A coté Julie, nous voyant nous donner du plaisir a envie elle aussi de prendre sa part. Elle se baisse un peu pour prendre la queue de son amoureux dans la bouche. La main tient la base de la pine pendant que la langue lèche le gland. Lentement elle se tourne pour lui donner son con sur la bouche. Un jour elle nous avait dit qu’elle aimait les 69 : Elle le prouve. J’aimerais aussi être sucé. Je n’ai pas à le demander. La bouche de José m’avale à moitié. Je ne pensais jamais qu’une douche d’homme soit si habile sur une bite. Ses lèvres enserrent le gland, y glissent dessus, remontent avant de recommencer. Il me regarde dans les yeux, moi qui vient de le faire juter.

Armelle et Claire se couchent à mes cotés. Je sens la chaleur du corps de mon amante. Elle me caresse la poitrine alors que j’ai toujours la bouche d’un homme autour de la queue. Elle passe une main caressante sur la tête de José, suit la pine sur sa bouche, descend encore pour prendre lentement mes couilles. Elle passe sur le périnée. J’attends la suite qui arrive tardivement. Elle caresse le tour de l’anus lentement puis en y appuyant jusqu’au moment ou j’ouvre mes fesses complètement.

Je suis au parais avec la pine dans la bouche d’un homme et les doigts de ma fiancée dans le cul. Je voudrais la lécher aussi. C’est Claire qui satisfait son besoin en me donnant sa chatte. Ses jambes encadrent ma figure, mon nez se trouve ainsi que son anus ; Ma langue cherche à peine ses bijoux. Un peu de cyprine coule en moi. Je pose mes mains sur les cuisses. Ses mains viennent sur le miennes. Je remue la langue sur son clitoris saillant. Elle réagit en ayant de légers mouvements d’avant en arrière.

De l’autre coté de mon corps, ma queue commence à grossir en peu. Le cul se serre un peu encore quand je pars dans la jouissance. Mon jet doit noyer la bouche de José. Lui aussi jouit sous ma main. Je le sens dans ma paume. Je sens même son jet sur ma jambe. La seule sans orgasme à ce moment est mon amie. Elle se contente comme elle peut : devant nous, elle se caresse la chatte en insistant sur le clitoris. En jouissant elle se met deux ou trois doigts dans l’abricot.

A coté Julie est sur son amant : elle se baise seule pendant qu’il lui caresse le cul. A voir les mouvements des fesses de Julie, il faut croire que ça lui fait du bien. Les autres filles vont s’occuper de son plaisir. Elle la mette assise pour prendre chacune un sein, l’embrasser et le caresser, Armelle, salope jusqu’à la fin passe sa main sur le bas ventre de Julie pour la branler.

Le soleil se couche quand nous revenons à la civilisation.

Diffuse en direct !
Regarder son live