Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 56 353 fois
  • 258 J'aime
  • 10 Commentaires

Imprégnée par mon beau-frère

Chapitre 1

L'accord

Inceste

Aujourd’hui, avec mon époux nous allons héberger mon beau-frère. Raphaël est un jeune homme de dix-neuf ans, étudiant en ingénierie. Il étudie dans la ville où nous avons notre logement. Il est vrai que le parc locatif est très cher, alors nous l’accueillons pour réduire les coûts pour toute la famille.

Mon époux, Gabriel, espère créer des liens avec son jeune frère. Il faut dire qu’ils ont presque dix ans d’écart. Je ne sais pas que penser de cette nouvelle situation surtout que notre mariage semble s’effondrer. J’ai tout de même préparé une chambre. Nous avons trois chambres et deux salles de bain, donc chacun pourra avoir son intimité.

Les deux frères se ressemblent. Ils sont bruns avec une peau dorée. Il faut dire qu’ils sont d’origine indienne. Ils viennent d’une famille traditionnelle, ce qui n’est pas sans poser des difficultés car je suis blanche et française. Là, où mon homme a un petit ventre, son frère possède la beauté de la jeunesse et de beaux abdominaux. Ils font presque la même taille à deux centimètres près. L’un a les yeux noirs et l’autre des yeux ambrés.

La cohabitation se fait sans trop de problème. Chacun a son emploi du temps. Mon époux part au travail à heure fixe et revient de façon toute aussi régulière. Raphaël est un jeune. Il sort le soir parfois. Ne ramène jamais de filles ou de copains à la maison. Tous les deux attendent que la maison soit bien tenue, les repas prêt quand ils arrivent… Je travaille à distance car Gabriel est jaloux et qu’un travail en présentiel ne conviendrait pas à notre mode de vie venu d’Inde.

Un soir, j’ai descendu les escaliers pour aller me servir un verre dans la cuisine quand j’ai surprise une conversation entre les frères. Gabriel se confiait à son petit frère. Notre couple ne va pas bien. Je souhaite avoir un enfant depuis longtemps. Je subis des pressions de la famille qui pensent que je suis responsable. Ils me pensent infertile. Ils affirment que Gabriel malgré son prénom français aurait dû épouser une femme de son pays, une belle indienne qui lui aurait déjà donnée cinq enfants. Car cela fait des années que nous sommes mariés. Il a informé Raphaël que le problème ne vient pas de moi, mais de lui. Il a un dysfonctionnement érectile. Cela rend notre situation intime tendu, car il a du mal à avoir une relation sexuelle. Je n’ai découvert ce problème qu’après notre engagement, car nous n’avons pas consommé notre relation avant le mariage, comme le veut la tradition.


Gabriel lui annonce qu’il s’est renseigné sur les traitements mais que rien n’y fait. Il ne reste que la FIV ou l’adoption pour parvenir à me donner un enfant. Mais les dépenses élevées qu’impliquent ces solutions nous ont arrêtés. Je suis choquée quand j’entends mon époux révélé à Raphaël que j’ai même suggéré de coucher avec un autre homme pour qu’il m’imprègne dans mon désespoir. Le risque de chantage du futur donneur de sperme et la honte que cela apporterait sur la famille étaient trop grand.

Je retourne me coucher pour lire un livre et ne plus penser à mes problèmes. Je ne doute pas que le regard de Raphaël sur moi va changer.

oOo

Depuis la conversation entre les frères, je peux sentir le regard de Raphaël sur mon corps. Chaque partie de mon corps semble être scrutée avec attention. Que je porte un pantalon ou une jupe, mon fessier semble scandaleusement attirer son regard. Ma poitrine opulente est fixée.

Rien qu’à ses regards, je peux voir ce qu’il imagine. Plusieurs fois, je l’ai surpris avec une semi-érection. Je suis devenue une source de fantasme. Raphaël s’aperçoit bien qu’il y a des possibilités s’il arrive à convaincre mon époux.

Pour moi, avoir un enfant d’un autre homme n’ait pas une infidélité puisque c’est pour ma famille que je le fais.

oOo

« Jade est une sacrée manipulatrice. J’espère que tu t’en rends compte, Gabriel, l’informe Raphaël.

— Que veux-tu dire ? l’interroge celui-ci.

— Elle te fait culpabilisé de ne pas pouvoir avoir d’enfant, lui explique le jeune homme. Elle te manipule émotionnellement pour pouvoir coucher avec un autre homme, en plus avec ton accord. Mais d’un autre côté, elle t’est restée fidèle toutes ces années. La plupart des femmes seraient déjà partie.

— Alors ! Que dois-je faire, Raphaël ? lui demande-t-il. Je ne vais tout de même pas laisser un étranger entrer dans ma maison et baiser ma femme. L’enfant qui viendra au monde n’aura alors aucun lien de parenté avec moi.

— Et si la personne qui féconde Jade n’est pas un étranger ? As-tu pensé à un membre de la famille ? Qui peut garder ton secret ? le questionne sournoisement l’étudiant, essayant de l’amener à lui proposer la place, un petit sourire au coin des lèvres.

— Je n’en ai parlé qu’à toi et père. Ce dernier est trop traditionnel pour accepter un tel stratagème, dit-il en regardant son frère dans les yeux. »

Il ne reste qu’une possibilité et Gabriel le sait bien. Raphaël acquiesce. Il a dix-neuf ans et pleins d’hormones, qui de mieux que lui pour remplir ce rôle. En plus, cela reste en famille. Il est trop jeune pour qu’il y ait une concurrence entre eux. Il ne fera jamais rien dans le dos de son frère, n’est-ce pas ?

 « Je veux sauver mon mariage et ma famille, affirme Gabriel. Tu veux m’aider, je le sais bien. Je ne souhaite pas que nos relations se compliquent. C’est ta belle-sœur. Serais-tu capable de coucher avec elle ?

— Je suis prêt à n’importe quel sacrifice pour vous aider. Si ta femme est d’accord avec ça, alors nous pourrons continuer, lui explique-t-il. »

Gabriel est flatté de la dévotion de son jeune frère. Il n’a jamais remarqué les regards de convoitise et de désir de ce dernier. Alors il ne reste plus qu’à en parler à la dernière concernée.

oOo

Gabriel est venu me voir pour m’expliquer la situation.


Je suis mal à l’aise de savoir que je vais devoir le faire avec Raphaël. Aucune autre alternative ne se présente à moi, puisque mon époux refuse de me laisser le faire avec un inconnu. A contrecœur, je donne mon consentement.

Evidemment, Raphaël exulte à ma réponse. Il déchante en apprenant la condition que pose mon homme à ces rapports. Il veut être témoin de nos ébats. Il semble penser que cela réfreinera les débordements. Je doute que cela limite son frère. Surtout que sa présence n’est pas forcément dans la même pièce, mais juste dans la maison. Il pourra donc me prendre comme il le souhaite dans le jardin ou le garage tant que Gabriel est sous la douche par exemple. Les failles de ce véto me saute aux yeux, il doit donc en être de même pour l’autre partie de cet accord.

Gabriel demande à tout le monde d’attendre mon ovulation pour favoriser les chances de conception. Il n’y a pas long à patienter, juste quatre jours.

Je peux déjà voir que Raphaël va tout faire pour m’utiliser le plus souvent possible. Ses yeux sont plein de désir et de promesses.


Diffuse en direct !
Regarder son live