Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 28 513 fois
  • 187 J'aime
  • 11 Commentaires

Impudeur avec ma mère

Chapitre 9

Inceste

Ma tante souffla :


— Oh mon Dieu ! C’était incroyable ! Je n’ai jamais joui aussi intensément, et j’ai l’impression que c’était pareil pour vous ?! Je prends une photo pour l’occasion, vous êtes beaux ! Waw et quelle quantité, autant pour l’un que pour l’autre d’ailleurs ! Je ne savais pas que j’avais une sœur femme fontaine !

— Ça arrive plutôt rarement, c’est vraiment quand je suis hyper-excitée, et là c’était le cas ! J’espère que ça ne te choque pas ! En tout cas, moi je n’ai aucun regret, si c’était à refaire, je ferai exactement la même chose sans hésiter ! Waw je suis vidée, au propre comme au figuré d’ailleurs, dit-elle en se couchant sur moi et en rigolant, les seins dans la flaque de sperme sur mon torse.

— Hihi tu vas t’en mettre partout si tu t’allonges sur lui...

— Et alors ? Ce n’est pas très grave après ce qu’on vient de partager, et ça ne me dérange pas, au contraire, j’aime l’odeur !

— Et le goût ? demanda ma tante, curieuse.

— On va voir ça...


Ma mère se releva légèrement, ses jolis seins plein de sperme, tout luisant (dont ma tante ne manqua pas d’immortaliser le reflet en photo). Elle trempa son doigt dans la flaque et sans hésitation, le porta à ses lèvres.


— Humm très bon ! Tu viens goûter ?

— Je peux ? me demanda ma tante.

— Bien sûr !

— OK ! Je n’ai jamais fait ça, mais avec vous, ça me semble tellement naturel et tentant...


Et elle trempa son doigt, elle le sentit puis le porta à sa bouche.


— Humm pas mauvais, mais je crois que j’n’en ai pas pris assez...


Et ma tante trempa franchement deux doigts et sembla déguster mon précieux nectar !


— Humm je trouve ça délicieux ! Cette situation est très sérieusement en train de m’exciter. Entre l’énorme flaque de sperme, le fait qu’il y ait aussi ton goût sœurette, parce que vu comme tu as explosé, ça doit être un peu dilué et mélangé... Et en plus tu es bien levée maintenant et je trouve tes seins et ton ventre luisant de sperme très beaux et désirables !

— Visiblement tu n’es pas la seule, car je sens un truc grossir sérieusement sous ma chatte...

— Oui bah vous continuez à être excitantes, alors je suis excité...

— Je dois avouer que je recommence aussi à être très excitée ! Et si on allait se baigner pour se calmer ? demanda ma mère.

— Ça serait sans doute une bonne idée, on va dépasser les limites... Par contre, pas question d’aller dans la piscine comme ça... J’ai envie de tout nettoyer ! proposa ma tante.

— Oh, mais vas-y, je t’en prie ! Fais-toi plaisir !


Ma tante tendit deux doigts et commença son nettoyage.


— Toujours aussi bon et excitant, mais pas très pratique avec les doigts... Je peux me servir directement avec la bouche ?

— Tu n’as même pas besoin de demander... et je guidai doucement sa tête vers la flaque en lui laissant parcourir les derniers centimètres.

— Humm, c’est tellement cru, trash et excitant, mais aussi beau qu’il n’y ait pas de tabou !


Ma mère et moi nous regardions, car cela faisait écho à la discussion que nous avions eue la veille.


— Nous sommes sur la même longueur d’onde ! Est-ce que je peux prendre une photo ? demanda ma mère.

— Oui, mais pas sûre qu’on la garde pendant la séance de tri à la fin de votre séjour ici. Je vais aussi en prendre une de toi, tu es belle toute gluante !

— Belle ?

— Oh que oui, je ne sais pas si je vais résister à te nettoyer aussi, mais d’abord, laisse-moi finir ton fils, enfin façon de parler, dit-elle en me regardant droit dans les yeux.

— Et si je te donnais un coup de main ? Enfin plutôt de langue ?

— OK il y en a assez pour deux ! Je ne pense pas que ton fils va se plaindre d’avoir deux coquines chaudes comme la braise, pour se faire lécher son ventre couvert de sperme.

— Humm j’adore quand tu parles comme ça petite salope !

— Salope toi-même, dit-elle à sa sœur ! Allez, lèche ton fils en prenant sa tête et en la guidant doucement, mais fermement. Humm gourmande, on dirait que tu aimes ça aussi ! Laisse en moi un peu.


Les deux sœurs se partagèrent mon ventre, inutile de préciser l’état de ma queue, encore cachée par mon maillot. Surtout que je sentais les seins de ma mère appuyer dessus.


— Bon malheureusement, je crois que ton fils est propre...

— Malheureusement ?

— Bah oui, j’aime vraiment ça, je crois que je pourrais devenir accro... Tu crois qu’on aura l’occasion de le nettoyer de nouveau ?

— Je n’en doute pas trop, c’est le deuxième jour des vacances et nous en sommes déjà là... Par contre toi tu n’es pas complètement propre, tu en as un peu sur le menton.


Elle s’approcha de sa sœur doucement et lécha consciencieusement et sensuellement le menton, à la limite des lèvres qui étaient entrouvertes.


— Bon on va se rafraîchir ? proposa ma mère.

— Pas question, tu es encore couverte du délicieux sperme de ton fils !

— Tu proposes quoi ? dit-elle plein de sous-entendus.

— Ça ! dit ma tante en se penchant et en s’approchant doucement, comme pour profiter de chaque centimètre et de l’odeur. Elle lui lécha tendrement le cou, les seins, le ventre. Cela dura une bonne dizaine de minutes !

— Hummm c’est tellement bon que je crois que tu pourrais me faire jouir comme ça !

— C’est tentant, mais je crois que j’aime bien te laisser sur ta faim, histoire que tu aies toujours un peu envie !

— Humm petite garce ! Tu es méchante avec moi, enfin ça va j’ai pris mon pied avant, que dis-je, j’ai explosé de plaisir alors ça va, je ne suis pas trop frustrée ! Bon allez, tous à l’eau !

Diffuse en direct !
Regarder son live