Le site de l'histoire érotique

Inceste extrême, j'explose le cul de ma soeur !!!

Chapitre 1

Histoire véritablement vraie

32
5

Une histoire érotique écrite par

Histoire vraie
publiée le
Histoire lue 68 979 fois

32

0

Bonjour à tous chers lecteurs de mon histoire ! Je vais vous raconter le récit véritable de mes réelles aventures ! Avant toutes choses, sachez donc que pour conserver un certain anonymat, mon prénom et celui des autres personnages a été volontairement modifié ! Mais comme j’avais peur que mes proches (ou moins proches) me reconnaisse avec les détails, je préfère donc aussi modifier quelques autres éléments comme mon âge (en plus, j’ai vu que la charte disait qu’on pouvait pas être mineur), le lieu que j’habite, le physique de ma sœur et plusieurs des événements de l’histoire (car ma sœur voulait pas coucher avec moi). Mais sinon, je vous l’assure, toute cette histoire est donc absolument vraie de A à Z en passant par S, E, X, et encore par E !!


Ma grande sœur est bonne !!! Oh mon dieu, vous verriez son cul… Et ses seins… Oh la la, rien qu’à y penser j’en ai des chaleurs ! Comment je pourrais vous décrire ? Ses fesses sont grosses, rebondies, absolument bandantes !! Rien que les voir j’ai envie de les défoncer et juter dessus comme font les vrais mâles dans les films pornos ! Ses nibards sont gros, rebondies et euh… absolument bandants ! Rien que les voir j’ai envie de me branler avec et juter dessus comme vont les vrais mâles dans les films pornos !! Sinon elle a aussi des cheveux, des yeux, des oreilles, un nez, des jambes et des bras. Ah et puis, j’oubliais quelque chose, elle a aussi une bouche de suceuse ; c’est important ! Voilà donc pour la description de masseur !


Pour le reste de ma famille, bah j’ai deux parents (un papa et une maman comme ils disent dans les manifs pour tous. Je précise au cas où…) et un petit frère. Je vous les décris pas, ce n’est pas important puisque je baise pas avec eux dans cette histoire !


Quand à moi, je… Quoi ? Comment ça la description de ma sœur n’est pas terminée ? Qu’est-ce que vous me raconter là mes chers lecteurs ? Quoi ? Sa personnalité ? Mais de quoi parler-vous donc ? Je ne suis pas sur de comprendre ! Son caractère, ses humeurs, ses passions, son passé, tout ce qui peut donner du relief au personnage, c’est ces conneries que vous voulez ? Franchement, qu’est-ce qu’on s’en fout ! Donc c’est pas important ! Tout ce que vous avez besoin de savoir c’est qu’elle a un cor divin qui me fait absolument bander ! Gros nibards, gros boule : ça suffit donc comme ça ! Sa personnalité, je pourrais même pas vous en parler tellement j’ai jamais fée gaffe à ça.


Bon, je disais donc avant que vous me coupiez pour des bêtises, quand à moi, je suis donc un mâle alpha. Si, si, je vous l’assure. Je suis aussi intelligent que Rammstein (vous savez, le type qui a découvert E=m6), aussi beau gosse que Léonardo di Cabillaud (vous savez, le type qui joue dans le film Tati nique) et aussi fort que Batman (voir même que Superman) !!! Par exemple, je cours un sans mètre en moins de 3 secondes ! Sans vouloir me venter, ce qui est le plus admirable chez moi et la taille de ma bitte. Un véritable monstre habite mon caleçon ! Au repos, la bougresse fait pas moins de 21cm ! En pleine action, elle atteint l’honorable dimension de 35cm pour 9cm de diamètres !! Je vous jure que pour la taille de ma formidable bitte, tout est vrai ! Je la mesure tous les matins depuis que j’ai cinq ans ! Je n’ai donc absolument pas exagérer, ou à peine !


Bon maintenant que j’ai fini les fiches signalétiques des différents acteurs de mon histoire qui, je vous le rappelle, est absolument vraie, nous allons donc enfin pouvoir entrer dans le vif du sujet. Je dirais même plus, nous allons pouvoir PENETRER dans le sujet (ha ha, j’adore l’humour ^^… Vous avez compris au moins le jeu de maux ???)


Comme je ne suis donc pas à un cliché prêt, on va dire que j’habite dans le nord (pour que ça colle eau coté incestueux de l’histoire) dans un charmant village du nom de Trouchau. Tout les matins je me lève et, après avoir mesuré la taille de ma bitte et donc avoir vu que j’ai encore gagné 1 cm, je vais prendre mon petit déjeuner ! Ma sœur descend pas long temps après moi ! Dès que je la vois dans son pyjama-short moulant (qui lui moule donc la moule, ha ha, jeu de maux !!!), je bande ! Alors qu’elle me dit bonjour elle essaye de taper la discute, je ne l’écoute pas et fixe donc ses deux gros nichons !


Oh la la, qu’est-ce qu’elle me fait bander grave cette grosse cochonne !!! C’est simple, dés que je la vois, je bande ! Dés que je l’an tend, je bande ! Dés que je sens son odeur, je bande ! Dés que je panse à elle, je bande ! Quand elle va prendre sa douche, quand elle nage dans la piscine, quand je l’entends défèk… dèquéfer… chier dans les toilettes, je bande !! Et quand je mange du chocolat, je bande aussi ; mais ça, ça n’a aucun rapport. J’vous jure, la vie n’est pas simple quant est tout le temps pris de priapi… pria… comment qu’on dit au fait ? La vie, c’est pas simple quand on bande tout le tant !


Et au fait, vous avez vus le titre de mon histoire ? « Inceste extrême, j’explose le cul à ma sœur !!! » ça claque, non ? Allez, avouez, ça en met plein la vue ! Bien t’as pas l’œil comme il faut !! Je parie que dés que vous l’avez vu, vous vous êtes précipité en étant sur de lire la meilleure histoire de toute votre vie ! Vous avez donc pas fait erreurs, car ça va être chaux !!!


Bon revenons donc à nos moutons, ou plutôt à notre cochonne. Alors qu’un soir, mes parents décide d’aller faire un truc pendant toute la nuit à l’extérieur de la maison, ils emmènent mon petit frère avec eux. Je me retrouve donc seul avec ma grande sœur pour toute la nuit ! Ni une, ni deux, je me dis que c’est le moment de tenté ma chance pour troncher la salope !!


Je réfléchis donc à la meilleure stratégie à adopter ! Deux solutions : la première, c’est de dire que plusieurs filles m’embêtent au collège et de demander à masseur si elle voudrait pas faire semblant d’être ma copine pour qu’elles arrêtent de m’embêter ! La deuxiemme c’est de dire que j’ai un cour de biologie à réviser (sur l’éducation sexuelle) et de lui demander à ce qu’elle me serve de cobaille ! Franchement, bonnes idées non ? Mes supers plans je les ai pansés en lisant des trucs sur Xstory ! Je ne vois donc pas ce qu’il pourrait clocher, après tout, ça marchait bien dans les histoires !!


Mais c’est le vent qui se lève dehors qui me donne l’idée d’une tac-tic bien plus efficace ! Très vite, il pleut averse (c’est le nord, rappelez-vous) et le tonnerre commence à tonner ! Je me précipite donc vers la chambre de ma sœur et je frappe à sa porte d’entrée !


— Grande sœur, j’ai peur de l’orage ! Est-ce que je peux dormir avec toi ?

— Mais bien sure ! répond-t-elle à travers la cloison.


Hé hé, je vous l’avez bien dit que j’étais aussi intelligent que Rammstein !! Bon en fait, dans le vrai monde réel de la réalité véritable, elle ma traiter de sale gamin, elle ma dit d’allée me faire foutre et quand j’ai insisté elle m’a foutu un coup de pieds au cul pour m’inviter à retourner dans ma chambre mais on va faire comme si elle avait acceptée. Je vous l’avais donc bien dit que j’ai dû modifier quelque détail de l’histoire. En revanche le reste, je vous l’assure, c’est assurément vrai !!


J’entre donc dans sa chambre et me cale donc sous les couvertures à coté de cette grosse salope alors qu’elle n’attendait que mon arrivé ! D’ailleurs, la cochonne dort à poil et ne se donne donc même pas la peine de se rhabiller ! Sous les draps, alors que j’essaye de me coller contre elle pour lui faire sentir ma bitte toute dure un coup de coude dans les cotes me fait comprendre que mon approche est prête à murer… prématu… que c’est trop tot !! Je m’endors donc la bitte aussi dure que du béton.

eeffwgsf


C’est dans la nuit que je suis réveillé par des gestes étranges de ma voisine de lit. Très vite, ma grande perspicacité me fait comprendre qu’elle est entrain de se doigter ! Je comprends donc, comme l’orée fait le grand détective Cher Low-cost que la salope profite donc que je dors pour se faire du bien : elle se d’ouate !! Ni une, ni deux, mon sang ne fait qu’un tour dans ma bitte et me voila donc a envoyé une main pour la chauffée encore plus. Alors que je lui enfonce donc un gros doigt boudiné dans sa chatte, ni une, ni deux, elle me fout une baffe royale.


— Mais qu’est-ce qui te prend sale crétin ? elle hurle.

— Et toi, qu’est-ce qui te prend à te toucher à coté de ton frère ? Quand papa et maman vont apprendre ça… je laisse planer comme menace.

— Tu vas pas aller leur raconté ça ? elle s’inquiète.


Hé hé, quand les plus brillants stratagèmes ont échoués, il ne reste plus qu’une solution : le chantage ! Elle pourra donc pas m’échappée la salope ! Elle sera donc obligée de se sous mètre à mes moindres désirs main tenant !!


— Je pourrais leur dire quelques mots. A moins que tu te montres gentille avec moi.

— Et par « gentille », tu veux dire quoi ?

— Pour commencer, tu vas me sucé petite salope !!!


La mine dégouttée, elle prend son téléphone et commence à composer un numéro. Je lui demande ce qu’elle fait.


— J’appelle papa et je vais tous lui dire. Tu penses que c’est qui qui sera le plus puni s’il apprend que tu as voulu me faire chanter pour me forcer à coucher avec toi ?

— Tu bluffes, je rigole sur deux mois.


Elle ne bluffait pas ! Donc je me suis pris la plus grosse punition de toute ma vie !! Je ne suis pas prêt de l’oublier celle la !!! Mes parents étaient dans une rage noire quand ils sont rentrés. Mais on va faire semblant que ma sœur bluffait pour la suite de l’histoire : je vous l’avais bien dit que j’avais modifié quelque détail. En revanche le reste, je vous l’assure, est indubitablement vrai !


N’ayant donc pas le choix, elle accepte de se soumettre. Ma sœur pose donc son téléphone et plonge sa bouche de suceuse sur ma grosse pine bien dure ! La voila qui me pipe comme une reine ! Je n’ai jamais été si bien sucé de toute ma vie, d’ailleurs je n’ai jamais été sucé du tout (est-ce qu’il y a des volontaires pour me faire enfin connaitre, à moi pauvre âme éplorée et triste, ce bonheur parmis mes lectrices adorées ?) ! C’est tellement bon que je finis donc comme une lance à incendie par lui déverser littéralement des litres de sperme dans la gueule !!! (Si, si, je vous l’assure, véridique !) La salope en avale une grosse moitié et le reste lui repeint le visage !!


Tout de suite après, je la plaque violement face contre lit et déchire donc son cul d’un coup sec avec ma pinne toujours bien dur malgré que j’ai déjà jouis une fois !! Alors que mes quarante cm lui entre entièrement dans le cul (l’excitation m’a fait encore gagner 5 bons cm par rapport à d’habitude) la pétasse hurle de plaisir même si ça ressemblent plus à des cris de douleurs ! Je lui explose donc le cul comme un gros marteau-piqueur !!!


J’ai continué au moins pendant quatre heures à la pilonner de cette façon sans m’arrêter !! J’ai donc jouis au moins sept fois, d’aussi grosses quantités de sperme que pour la pipe !!! A la fin, ses intestins étaient donc complètement remplis à rat-bord !!! Ça débordait de partout !!! Son lit était complètement innondé !!! Elle a même faillit ce noyée dans mon sperme mais heureusement, en frère respectueux et protecteur que je suis, je l’ai sauvé de la noyade !!!


Depuis, ma sœur est devenue ma grosse chienne. Elle se soumet donc avec plaisir et m’obéie donc au doigt et à la bitte !! Son trou du cul est tellement exploser qu’il ne se referme plus et elle est obligée de marcher en canard !!!


Voila, mon histoire incontestablement vraie est terminée ! Je vous jure que cela c’est passé exactement de cette façon (du moins dans ma tête) !! La suite si vous aimer. Je vous raconterais donc comment je me suis retrouvé en plein orgie avec ma mère, mes tantes, mes cousines, ma grand-mère, sa chatte (je vouvoie venir bande de pères verts, je parle de l’animal) et mon arrière-grand-mère du coté de mon père (mais qui est aussi la grande-tante de l’oncle du frère de ma mère) !! Récit absolument certifié véridique à 100%, voir même à 110% ! Si, si, je vous l’assure ! Au moins donc aussi véritablement réel que ce premier chapitre !