Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 13 583 fois
  • 45 J'aime
  • 1 Commentaire

L'inconnue du Centre Commercial

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Un jour comme un autre - du moins, je le pensais - où je me promène dans ce centre commercial. J’aime la foule, regarder les autres; c’est là que je l’ai aperçue, la quarantaine, élégante, très élégante: une petite robe d’été, légère, volante, décolletée, des chaussures à talons, lacets montants sur les chevilles.


Je la regarde passer devant moi, la dévisage avec envie, des pieds jusqu’à la tête; elle me voit la dévorer du regard, elle sourit. Puis nous nous croisons et là, je frissonne et ne peux m’empêcher de me retourner; je croise son regard, elle me sourit à nouveau. Je me sens un peu gêné d’être découvert, ce n’est pourtant pas la première fois que je fantasme sur une inconnue, mais cette fois cela semble différent .. ça le sera!


Quelques minutes plus tard, alors que je flâne dans ce magasin de disques, j’entends un "Bonjour jeune homme!" qui me fait sursauter: c’est elle !! toujours souriante et amusée de voir ma réaction.

— "Bonjour Madame"

— "Je te plais?" enchaine-t-elle

— "euh ... oui, bien sûr, vous êtes superbe"

— "Alors suis moi", me propose-t-elle


L’excitation est montée d’un coup, les jambes tremblantes je la suis, sans un mot. Nous sortons du magasin, entrons dans un long couloir, j’ai l’impression que tous les gens me regardent et me voient excité.


Au bout du couloir: les toilettes du centre.

— "Viens, il n’y a personne!!"

Nous prenons celles des femmes, elle ouvre la dernière des portes, elle entre, je la suis et referme derrière nous.

Mais qu’est ce que je fais ici? le dos collé à une porte des toilettes femmes devant une inconnue!


Pas le temps de réfléchir, elle remonte sa robe sur ses hanches et s’assied sur la cuvette ... je suis surpris, pas de dessous, elle découvre son joli sexe lisse, belles lèvres. Je bande déjà.

— "Caresses-moi!"

Je m’exécute, soulagé qu’elle prenne les choses en main et me donne cet ordre. Ma main vient frotter délicatement sa cuisse, l’aine, son sexe .. j’essaye d’aller chercher l’anus pour le titiller du bout du doigt et revient doucement entre les lèvres. C’est chaud, humide. Je les écarte, glisse un doigt et la pénètre, la fouille ... elle gémit .. "lèche-le" me lance-elle soudainement ... "suce ton doigt avec mon jus !!" .. je m’exécute, elle semble satisfaite.

— "Remets ta main"

Je reviens coller la paume de ma main sur son sexe gonflé pour le frotter délicatement quand soudainement, je sens un liquide chaud s’écouler entre mes doigts: Mais c’est pas vrai!! que fait-elle ???!! .. L’effet de surprise passé, je me sens frissonné d’excitation par ce nouveau jeu.

— "Regarde-moi et lèche les encore"

Je ramène ma main vers ma bouche et lèche la paume jusqu’au bout des doigts: j’aime ce jeu, la situation, la voir me regarder lui obéir …

— "Tu aimes? On ira plus loin une autre fois peut-être" me dit-elle en souriant … "laisse-moi finir et défais ton pantalon".

Je la regarde, dans son intimité et descend mon pantalon … ma queue est tellement raide qu’elle se dessine dans mon boxer, on la devine très facilement.

— "Approche !!"

Elle agrippe mes fesses pour me faire approcher, elle les malaxe, ses doigts passent le long de ma raie, effleure l’anus à travers le boxer… j’en soupire, j’en tremble … j’ai tellement envie d’elle!! Je suis debout devant elle, toujours assise sur la cuvette des toilettes, sa bouche à hauteur de mon sexe. Elle continue à me caresser les fesses, m’embrasse le bas-ventre, mordille ma queue toujours à travers mon boxer.

— "Tourne-toi" en me faisant pivoter …. "hummm joli ptit cul! " en descendant doucement mon boxer …. "Mets tes mains contre la porte! "

Me voilà debout, mains contre la porte, penché un avant comme un taulard … et je tends mon cul à une inconnue, certainement mariée et mère …. Mais qu’est-ce que je fais ici avec elle??!! pourquoi moi??!! … mais putain que c’est bon de me laisser faire comme ça.

Pas le temps de penser ni réfléchir … elle me donne une fessée sur la droite … hummmm … je suis à elle …. deuxième sur l’autre .. une troisième .. une autre et encore une autre … à chaque fois, j’attends la suivante, ça ne fait pas mal … c’est bon de la satisfaire!

-"Penche toi un peu plus !! "

Je me cambre comme demandé … chacune de ses mains sur une de mes fesses pour les écarter …. Et d’un coup, sans prévenir, elle me crache sur la raie, elle recommence, un de ses doigts étale sa salive autour de mon petit trou … elle appuie délicatement en faisant tourner son doigt … Elle ne va pas faire ça ??!!! je ne suis pas comme ça moi!!!… eh bien si!!! je veux qu’elle le fasse!!! .. alors je me penche encore plus, c’est désormais moi maintenant qui écarte mes fesses pour lui faciliter la tâche.

— "Tu aimes ça? " Tu veux que je te mette mon doigt?? "

— " Hummm ooouuuuiiii" je réponds en soupirant d’envie, de désir, d’excitation

— "Ah bon?! .. tu veux?! .. et bien je ne sais pas, je veux peut-être pas moi finalement! "

— "s’il vous plaît Madame" … j’en ai très envie, je veux qu’elle me l’enfonce … je me sens salope dans cette cabine avec elle … elle peut m’emmener où elle veut, jusqu’où elle veut .. je veux la suivre dans tous ses jeux et fantasmes.

La pression du doigt était de plus en plus forte, elle l’appuyait en la faisant pivoter … et puis d’un coup, elle fait des va-et-vient .. je le sens avancer, elle l’enfonce .. mon petit trou s’ouvre et le sens passer … elle me doigte!! .. putain!!! elle me doigte .. que c’est bon ça!! .. je gémis … j’oublie que quelqu’un peut nous entendre .. Je m’en fous, elle me doigte et je la laisse faire!!

— "Dis donc, d’habitude, ce sont les petites salopes qui se font doigter! pas de jeunes hommes bien propre sur eux!! Tu aimes? "

— "Oh oui j’aime! " elle vient de me considérer comme une salope et ça ne me choque pas!!! pourquoi? j’en suis pas une, bordel! .. peu importe, j’aime sentir son doigt, salope ou pas.

Elle dispose de mon petit trou quelques minutes ... enfonce son doigt, le sort, le fait tourner, le remue en moi .... c’est bon, c’est vraiment bon.

— "Bon, ça suffit maintenant .. tu as été très bien, tu mérites un petit quelque chose .. Retourne toi!"

J’aime qu’elle dirige tout, je ne sais pas ce qu’elle veut, mais je le fais, sans broncher.

Je me retourne, la queue dressée à la verticale contre mon bas-ventre. Elle me caresse les couilles, les malaxe délicatement, prend ma queue, la descend pour la mettre à l’horizontale pour la prendre en bouche .... je gémis de plaisir, c’est chaud, je sens sa langue travailler sur le gland.

Elle me suce, me lèche, me caresse .. elle essaye de l’engloutir le plus loin possible .. des mouvements doux, délicats ... puis elle accélère, me branle de plus en plus vite, tape ma queue sur sa langue ...

— "Tu aimes on dirait .. j’ai envie de faire quelque chose, alors tu vas te vider dans ma bouche, OK?"

Bien sur que je suis OK, rien que ces mots pourraient me suffire à éjaculer ... ça ne saurait tarder: ma queue bien serrée par ses lèvres, sa langue qui me chatouille, sa bouche pleine de salive, sa main sur mes couilles ... quelques minutes plus tard, je déverse mon sperme dans sa bouche.

Après la dernière saccade, elle me pousse pour que je me retire ... elle se lève, me plaque contre la porte des toilettes et vient coller sa bouche contre la mienne pour m’embrasser à pleine bouche et me rendre mon sperme .. nous nous embrassons langoureusement, salive et sperme mélangés sur nos langue ...

— "Je te le rends, c’est à toi" dit-elle en souriant.

J’avais bien sûr déjà goûté au mien mais là, c’était différent ...

— "Allez, rhabille-toi ... Je suis pressée ... A bientôt peut-être" me lance-t-elle en souriant.

Je me suis rhabillé, suis sorti des toilettes en la regardant une dernière fois en espérant la revoir un jour.

Depuis, dans ce centre commercial, j’observe toujours les inconnues, mais c’est elle que je cherche!

Diffuse en direct !
Regarder son live