Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 627 fois
  • 112 J'aime
  • 2 Commentaires

L'inconnue des WCs...

Chapitre 1

Lesbienne

Bonjour, je vais vous raconter mon histoire. Je suis au lycée en 2nd, j’avais 16 ans à ce moment. Un jour, comme tous les autres de la semaine, la sonnerie sonne, il est midi je vais à la cantine. Pendant le repas avec mes ami(e)s je vais au toilettes pour me refaire une beauté. Et oui à notre âge, on aime plaire. Je me dirige vers les Wcs ou se trouve une autre fille qui est la aussi pour se remaquiller...Elle a l’air plus vielle que moi, elle doit être en terminale je pense. Nous nous sommes regardées ! Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais j’ai eu comme un coup de foudre et il semble réciproque. J’ai eu comme un " FLASH ", elle s’est approchée de moi, style de rien. Puis, elle prit ma main et la glissa sous son maillot, ça a eu comme effet de m’exciter. Je lui toucha ses seins et ses petit tétons tout durs qui pointaient ! Elle avait une poitrine comme la mienne niveau taille, un bon 95B. Je continua à lui malaxer ses seins avec une envie qui ne cessa d’augmenter au fur et à mesure que les minutes passent. La crainte de me faire surprendre entre un de malaxer des seins d’une autre fille, d’une inconnue éveil en moi de nouvelles envies.


Nous sommes rentrées dans une cabine des toilettes, elle a retiré mes mains de ses seins pour en descendre une vers son jeans, elle déboutonna son pantalon et mit ma main dans sa culotte. Pour la première fois de ma vie, je touchais avec mes doigts tout tremblant sa chatte qui mouillait vraiment beaucoup. Elle avait quelques poils sur sa chatte, des poils blonds. J’étais excitée, j’avais des frissons, je touchais son petit clitoris et elle poussait des petits cris " ha .. ha .. " elle avait l’air d’aimer ça ! Elle baissa sa culotte jusqu’aux chevilles, déboutonna mon pantalon, enleva ma culotte. Elle me déshabilla complètement et je fis pareil pour elle . Nous étions nues, elle me mit assise sur les toilette, se mit a genoux devant moi, m’écarta les jambes et me lécha la chatte. Contrairement à la sienne, la mienne était sans poils. Je mouillais comme jamais je n’avais mouillé, même en me doigtant chez moi je n’ai jamais jouit comme ça... J’étais tellement excité que je poussais des petits cris " han han han " doucement pour que personne ne m’entende. Je colla mais mains contre les murs car je voulais crier de bonheur, d’excitation ! Elle me mordilla mon clito , qu’elle bonheur extrême.

Elle se releva, me lécha mes tétons qui pointaient. Elle se mit assis à son tour sur les toilettes et je compris qu’elle voulait que c’était a moi de la lécher. Je la suça. Elle jouissait très fort, contrairement a moi, elle n’avait pas peur de se faire prendre, elle n’en pouvait plus, elle mouillait vraiment beaucoup. Sa mouille descendait jusqu’à ses fesses, mais je suçais, récoltais tout dans ma bouche.


Quand tout à coup, on entendit des bruits de pas dans le couloirs. Sûrement, une pionne ou une élève qui arriva. Mais elle jouissait encore et tellement fort et c’étais tellement bon, que je ne voulais pas arrêter. La pionne ou l’élève comprit de suite ce qu’il se passait ! Nous avons continué car elle ne pouvait pas savoir que c’était nous dans la cabine. Elle, cette inconnue qui nous écouta sortit des WCs. Je continua à la lécher, je remonta et lui lécha ses seins et ses tétons. Elle mit ses mains derrière ma tête, me remonta et me colla sa bouche contre la mienne. Nous nous emballons , sa langue se mélangea avec la mienne. Sa langue était toute chaude et humide mais tellement bon !! Elle me toucha mes nichons au passage... J’étais assise les jambes grande ouverte autour d’elle... On se frottait l’une contre l’autre. J’adore sentir mes seins contre les siens, ma chatte se frotter à la sienne ! Je sentais ses petits frissons au moment du contact de nos peaux, alors je redescendis ma main et je recommença à la doigter... Elle jouissait de plus belle cette coquine... Puis, au bout de quelques minutes, sa sonna. Ce fut déjà l’heure de retourner en cours. Nous nous sommes rhabillées en vitesse, nous avons échangé un dernier bisou ainsi que nos culottes et tout s’est terminée ici ! Quel repas ou du moins quel dessert !!

Diffuse en direct !
Regarder son live