Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 18 257 fois
  • 51 J'aime
  • 0 Commentaire

incroyable

Chapitre 1

Zoophilie

Je suis âgé de 23 ans et parfaitement intégré dans la boite de conseils informatique qui m’emploie. Sur le plan sexuel je n’ai eu jusqu’ici que de brèves rencontres avec des filles de mon age. Excepté lors d’un voyage en Afrique pour des raisons professionnelles où j’eus l’occasion de rencontrer une fille splendide et qui baisait avec une passion incroyable; mais soyons lucides ne mélangeons pas sentiments et nécessité pour elle de se taper un blanc pour des questions d’argent...normal.


Un jour de printemps et que j’étais installé à la terrasse d’un bistrot lorsque je vis un chien énorme et qui paraissait appartenir à la propriétaire de l’établissement.


Tout à la lecture de mon journal je ne prêtais pas attention a ce chien qui se faufilait entre les tables des clients tout en reniflant brièvement au passage les hommes plus particulièrement que les femmes. Je dois préciser que cet animal était de race des dogues et plus particulièrement un dogue allemand. Pour les non connaisseurs il faut savoir qu’il s’agit de chiens énormes.


Examinant plus attentivement son manège je m’aperçus qu’il s’agissait d’une chienne laquelle présentait une vulve gonflée et énorme. Cette vision réveillât en moi un vieux souvenir de vacances que je passais chez mes grands parents lorsque j’avais quinze ans et au cours de laquelle je vis beaucoup d’animaux s’accoupler, ce qui me fascinait.


  Un jour mon grand père me demanda d’attacher dans la grange la chienne de la maison qui, disait-il, avait ses chaleurs et ce afin d’éviter qu’elle aille roder et se faire "suivre" par n’importe quel corniaud. Il me recommande par ailleurs de veiller sur la maison car lui et ma grand mère s’en allaient au marché de la ville voisine et qu’ils ne seraient pas de retour avant la fin de la journée.


J’appelais la chienne qui vint vers moi car nous jouions souvent ensemble et elle aimait se faire caresser, ce que mes grands parent faisaient rarement. Je l’entrainais donc vers la grange éloignée de la maison d’habitation d’un centaine des mètres; comme c’était l’été j’étais en short et ne portais pas de slip et lorsque je me penchais pour attraper la chaine, la chienne mit soudainement sa truffe dans mon entre jambe et se mit a lécher mon sexe, ce qui me surprit et la repoussais gentiment.Une fois attachée je la caressais et passais involontairement a main sur sa vulve - cette caresse provoqua chez la chienne une réaction immédiate et se retournant elle me présenta son arrière train la queue relevée sur le côté.


La vue de sa vulve gonflée me fit bander et comme je n’avais pas de slip je fis sortir facilement mon sexe de mon short je l’approchais de sa vulve. Après avoir frotté mon sexe contre le sien je ne résistais pas et la pénétrais facilement tellement elle mouillait. Ce fut une sensation terrible...je ressentis une chaleur envahir mon sexe qui fut littéralement aspiré et je ne pus résister longtemps et explosais en elle. Je me retirais doucement complétement anéanti par ce qui venait de m’arriver. Je renouvelais cette expérience tous les jours et dés que mes grand parents étaient aux champs; mais au bout de huit jours la chienne refusa de se prêter a ce jeu..ses chaleurs étaient passée et mes vacances aussi.

Si cette histoire vous a plu je vous dirais une prochaine ce qui est arrivé avec la chienne du bistrot - ce qui fut bien plus compliqué avec sa maitresse et son chien, mais dont je ne peux oublié la jouissance éprouvée.

Diffuse en direct !
Regarder son live