Le site de l'histoire érotique

L'incroyable voyage

Chapitre 2

95
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 9 631 fois

95

0

Il est pratiquement minuit, seules les lumières de la station-service brisent la noirceur de la nuit. Sonia, secrétaire médicale dans un établissement de soin, se retrouve coincée avec son compagnon et sa fille dans une aire d’autoroute de la région bordelaise suite à une panne de voiture. Elle a rencontré un jeune homme un peu perdu, il vient de Pologne, fait du transport international de marchandise.

Ils ont bavardé, bus deux trois bières, fumés quelques cigarettes, puis se sont rapprochés au point de s’embrasser. Le cœur de la femme de trente-cinq ans bat la chamade. Un peu comme celui d’une adolescente qui rencontre son premier amour de jeunesse. Le duo continue de s’embrasser. Miroslav tente une approche audacieuse en glissant sa main sur le côté de la cuisse de sa partenaire. Il la caresse, jusqu’à la lisière du sous-vêtement de celle-ci.

Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu une approche aussi sensuelle, surtout avec un inconnu. C’est peut-être ça qui propulse Sonia vers des idées pas très sages. Le duo continue son jeu de langue et de caresse. Ils décident de se mettre à l’abri des regards indiscrets. Mais les solutions ne sont pas multiples sur une aire d’autoroute, entre des sanitaires qui sentent mauvais, et des buissons ce n’est pas l’idéal.

Miroslav invite alors la jeune femme dans la cabine de son camion, ce n’est pas la panacée, mais ça reste tout de même la meilleure opportunité. Elle le suit sans hésitation, c’est la première fois qu’elle franchit le seuil de l’interdit, mais cette nuit, elle décide de trahir sa bonne volonté. Elle monte la première, ce qui offre au garçon une vue délicieuse sur une paire de fesses légèrement bombée.

Ils sont à présent dans la cabine, le jeune homme ferme les rideaux. Le duo s’embrasse de nouveau, les gestes sont beaucoup plus libérés. Sonia est à califourchon sur son partenaire, il en profite pour faire glisser les bretelles de la robe. Apparais alors, une poitrine généreuse enfermée dans un soutien-gorge qui suit très rapidement le même chemin. Elle est désormais à demi-nue face à Miroslav.


Il profite de cette position afin de caresser la poitrine de cette dernière, puis se met à lui lécher les tétons. Il enlève son tee-shirt. Sonia touche ce corps musclé, puis se recule légèrement. Elle enlève la fermeture éclair du pantalon de son partenaire, il se relève afin de facilité l’effeuillage, apparaît alors une verge d’une taille correcte. Elle le prend en bouche avec passion, titille le gland de ce dernier, puis avale la tige.

Le jeune homme vit ce moment avec beaucoup de plaisir. Au bout de cinq minutes, il saisit les bras de sa partenaire, elle suit le mouvement, puis s’assoit à son tour sur le siège. Il soulève les jambes de sa partenaire afin de lui offrir un cunnilingus. Il lèche la vulve de Sonia, joue avec le clitoris de celle-ci. Elle se mord les lèvres de plaisir. Miroslav glisse un puis deux doigts dans ce puits d’amour qui est déjà humidifié.

Il y va d’une façon douce dans un premier temps, puis accélère le mouvement. Le fessier de la jeune femme suit ces gestes délicieux, se met légèrement à trembler et un premier cri de jouissance sort de sa bouche.

Le duo change de position, le garçon s’assoit de nouveau, le membre dressé comme jamais. Sonia se positionne à califourchon, frotte sa vulve humide contre le sexe de Miroslav. Le jeune homme de vingt-cinq ans n’en peut plus de cette torture sexuelle, saisit les fesses de sa partenaire puis entre dans le puits d’amour. Cela ne manque pas de créer un petit cri de plaisir du côté de la jeune femme. Les premiers mouvements sont saccadés, mais très rapidement le couple trouve son rythme.

Sonia monte et descend sur ce pieu généreux. Dans le même temps, le garçon en profite pour lécher la poitrine de cette dernière. Au bout de dix minutes, le duo change de position. La jeune femme est assise sur le fauteuil. Miroslav soulève les jambes de cette dernière afin de la prendre dans une sorte de missionnaire. Les allers-retours sont beaucoup plus

bestiaux. Les seins de Sonia sont secoués dans tous les sens. Elle savoure ce moment avec envie, au point d’en avoir des frissons dans tout le corps.


zukscbis

Le duo continue sa partie de jambes en l’air en effectuant une levrette. Les fesses bombées de la jeune femme ne laissent pas Miroslav de marbre. De nouveau, il montre un côté bestial avec sa partenaire. Il agrémente même cette action en mettant quelques petites claques sur le cul de Sonia. Elle qui connaît que les bases d’un amour classique, est totalement surprise.

Le garçon va au plus profond du vagin de cette dernière, il donne tout ce qu’il peut. Malicieusement, il glisse un doigt dans l’anus de Sonia, mais celle-ci n’aime pas du tout, et le fait comprendre. Malgré l’excitation totale, il comprend, et continue de pilonner la demoiselle.

Au bout de dix minutes, cette dernière ne retient pas un orgasme venu d’un autre monde. La sonorité de son cri est un savoureux mélange de grognement et de cris aigus. Ne tenant plus sur ses genoux, elle se rassoit sur le siège. Miroslav la prend de nouveau en missionnaire, lui aussi n’arrive plus vraiment à se retenir, ses gestes sont saccadés.

Sonia chuchote une phrase qui met le garçon dans tous ses états, puisqu’elle vient de lui demander de venir en elle. En à peine trente secondes, le sexe de Miroslav explose dans le vagin de sa partenaire.

Le duo est complètement essoufflé, se rhabille, puis ouvre les rideaux. Aucun voyeur ne se trouve autour du camion, ils ouvrent les fenêtres, fument une cigarette puis discutent.

La jeune femme ne voulant pas rentrer dans cet état dans sa chambre d’hôtel demande à Miroslav s’il y a moyen de prendre une douche. Celui-ci, connaissant bien les aires de repos, emmène sa partenaire d’un soir dans le coin douche. À cette heure-là de la nuit, personne n’est debout par chance.


Ils entrent dans la cabine de douche, Miroslav peut enfin voir ce corps qu’il vient de savourer avec passion. Sonia est une belle brune avec la peau légèrement brunie, les seins ronds et surtout une paire de fesses bombées délicieusement.

Alors que la jeune femme se lave, le garçon sent arriver une érection en voyant ce spectacle devant lui. Il se rapproche de Sonia. Elle est étonnée de le voir de nouveau en forme. Avec attention, Miroslav caresse le corps de cette dernière qui réagit aussitôt. Le garçon se montre beaucoup moins timide, puisqu’il positionne les mains de sa partenaire sur les carreaux glacés de la cabine de douche. Elle cambre son dos, puis se laisse prendre en levrette.

Le jeune homme est aux anges en voyant ce corps merveilleux s’agiter suite aux coups de butoir reçus. Malheureusement pour lui, il est beaucoup moins endurant que dans le camion, au bout de dix minutes, il jouit dans les entrailles de Sonia. Cela n’empêche pas cette dernière d’avoir un léger orgasme.

La douche prise, elle s’essuie avec une serviette de bain, remet sa robe, puis chacun rejoint son lieu de couchage. Sonia ne prend même pas la peine de rejoindre Tonio dans la chambre. Elle s’allonge sur le canapé. Rapidement, des pensées interdites envahissent son esprit.

Elle vient de tromper son compagnon, et elle aime ça en plus. Ce garçon polonais était à son goût, mais un autre flash revient comme un boomerang dans ses rêves. Il s’agit d’Antoine le dépanneur. Il est vrai qu’il s’agit d’un beau garçon, musclé à souhait, un tatouage qui ajoute une touche de virilité et nul doute qu’il doit être un bel amant au lit.