Le site de l'histoire érotique

L'incroyable voyage

Chapitre 6

87
5

Une histoire érotique écrite par

Fantasme
publié le
Histoire lue 4 348 fois

87

2

Il est deux heures du matin, Sonia, Antoine et Joachim sont assis autour de la table de jardin. Ils ont passé un moment pour s’amuser dans la piscine au point de finir nu comme des vers. Par sagesse, la jeune femme a remis sa robe.

En rejoignant la terrasse, les paupières s’alourdissent. Le propriétaire des lieux propose un café à ses hôtes qui ne refusent pas. Après ce coup de fouet, la forme revient un petit peu. Antoine se glisse derrière sa partenaire afin de lui offrir une sorte de massage. Elle est envoûtée comme d’habitude par ce geste d’attention. Elle met sa tête en arrière, puis ferme un instant les yeux.

Joachim qui était assez discret jusqu’à maintenant profite de ces quelques secondes pour s’asseoir discrètement à côté des amants. Sonia ouvre les yeux, s’en aperçoit, l’interroge du regard, mais ce dernier ne fait que regarder.

Le dépanneur continue son activité, baisse dans le même temps les bretelles de la robe aux épaules afin d’avoir un accès total. L’ami de ce dernier se délecte de cette vision. Il en a même posé sa main sur son membre.

La jeune femme a toujours les yeux fermés. Quand soudain, le haut de son vêtement glisse sur ses avant-bras. Elle se retrouve les seins nus. Antoine continue son massage, ne manque pas de faire passer la paume de ses mains sur cette poitrine délicieuse. Joachim a du mal à tenir en place. Il pose ses doigts sur la partie dénudée de la cuisse de la demoiselle.


Sonia en ouvre les yeux, ils sont un brin accusateur. Le mécanicien retire aussitôt sa main, mais la jeune femme lui reprend puis la pose à sa place. Elle lui indique que ce n’est pas un souci tant que les gestes ne vont pas plus loin. Afin de ne pas réveiller Tonio, Antoine propose à tout le monde de rejoindre les transats autour de la piscine.

Ils posent deux trois matelas sur le sol, la jeune femme s’assoit, le dépanneur continue son massage et Joachim repose sa main sur la cuisse dénudée. Une fois de plus, la tête de Sonia part en arrière. Antoine est beaucoup plus entreprenant, il caresse clairement les seins de sa partenaire. Il titille même les tétons de cette dernière.

En voyant cette scène, le mécanicien qui avait sa main quasiment au niveau du genou de la jeune femme remonte désormais légèrement. Il effectue à son tour des caresses plutôt douces. Cela provoque des frissons dans le corps de cette dernière.

C’est la première fois qu’elle se retrouve avec deux hommes qui la touchent ce qui n’est pas pour lui déplaire. Antoine appuie légèrement sur les épaules de Sonia afin qu’elle se couche sur le dos. Elle suit le mouvement. Le bas de sa robe remonte légèrement. Apparaît alors son abricot épilé.

Le dépanneur continu son massage, tout comme Joachim qui a une vue imprenable sur le fruit du désir. Ne résistant plus à la tentation, le mécanicien tente une approche beaucoup plus audacieuse. Ses doigts sont à proximité de l’aine de la demoiselle.

De son côté Antoine, enlève la serviette qu’il avait encore autour de sa taille. Il continue de jouer avec la poitrine de sa partenaire, il pince légèrement les tétons de celle-ci, puis effectue de vraies caresses en palpant clairement les seins.


Joachim, dont l’excitation est à son comble, imprime une légère pression sur les cuisses de Sonia afin de les écarter. Elle ne montre aucun signe de refus bien au contraire, elle facilite le mouvement. Il essaye tant bien que mal de se positionner entre les jambes de la belle.

Approche ses narines de cet abricot épilé, puis commence timidement à laper le clitoris de cette dernière.

Cette action lui faire ouvrir les yeux, plutôt que de repousser cet invité surprise, elle appuie sur la tête de ce dernier afin de profiter de ce cunnilingus. Malgré le temps, Joachim n’a pas perdu de sa dextérité. Sa langue parcourt les lèvres de la jeune femme, puis s’enfonce dans le puits d’amour de cette dernière.

En voyant cela, Antoine présente son membre à Sonia. Elle le prend en main par habitude, le masturbe, puis l’avale sans hésitation. La langue de cette dernière lèche la totalité de la tige de chair, puis elle le gobe de nouveau. Elle joue avec le gland de ce dernier, puis lui caresse les testicules.

Comme la veille, le garçon n’hésite pas une seconde pour offrir à sa partenaire une branlette espagnole. Il est vrai qu’avec ce quatre-vingt-quinze D, il y a de quoi s’amuser. Joachim de son côté relève la tête. Admire la scène avec un sourire coquin, il se lève, puis vient présenter sa verge devant la bouche de Sonia.

Avec ironie, elle lui indique qu’autour de la table, elle lui avait signalé de ne pas aller plus loin. Elle ajoute à cette phrase un sourire qui en dit long. Elle prend le membre de ce dernier en main, il est un peu plus épais que celui d’Antoine, puis le gobe à son tour. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de profiter d’une sensation aussi douce. Comme avec Antoine, elle le suce avec passion.


De son côté, le propriétaire des lieux a changé de position, il est entre les jambes de la demoiselle, relève légèrement le bas de la robe, imprime des légers coups de reins, puis la pénètre. Elle pousse un petit cri de plaisir puis se concentre sur la verge qu’elle avale avec délice. Antoine besogne sa belle avec beaucoup d’envie. Joachim ne reste pas immobile, puisqu’il caresse à son tour les seins volumineux de la demoiselle.

Sonia monte très vite dans les tours et étouffe un premier orgasme. Les deux hommes échangent leur position. Joachim pénètre à son tour la jeune femme. Son sexe épais entre dans la vulve de cette dernière puis ce dernier la positionne à quatre pattes. Il la prend désormais en levrette. Le bas de sa bedaine claque sur ses fesses.

De son côté, Antoine s’est mis en face de la demoiselle qui le suce avec envie. Elle prend beaucoup de plaisir dans cette première partie à trois. Elle se découvre amante un jour, puis objet de désir le suivant. Le dépanneur s’allonge sur le dos. La jeune femme en profite pour le chevaucher avec une folie incroyable. Le sexe du garçon entre au plus profond de ses entrailles. Joachim en profite pour toucher les seins de cette dernière.

Il se fait à son tour sucer, le trio ne sait plus où donner de la tête. Le mécanicien prend la place d’Antoine. Son sexe épais déchire presque sa partenaire, la jeune femme monte et descend sur ce pieu extraordinaire. Antoine de son côté tente une approche malicieuse avec ses doigts. Il caresse l’anus de cette dernière puis lui doigte avec deux doigts. Elle semble apprécier ce traitement de faveur. Une fois de plus, Sonia obtient un orgasme. Elle mouille abondamment, se positionne sur le côté puis profite d’une cuillère délicieuse avec Joachim.

Ce dernier ne se fait pas prier pour pilonner la demoiselle, puis lui saisir les seins. Le manque de pratique physique fait que le mécanicien commence à avoir des gestes saccadés. Il explique ce fait à Sonia, et commence à se reculer. A sa grande surprise, la jeune femme lui saisit les fesses, il ne résiste pas plus longtemps et expulse une quantité de sperme incroyable dans les entrailles de la jeune femme.

Le garçon s’allonge sur le dos, complètement essoufflé. Antoine profite de ce moment pour revenir à la charge.

gfdfliyq


Il mouille ses doigts, caresse l’anus de sa partenaire puis y présente son sexe. Elle, qui n’a jamais offert cette intimité à ses précédentes conquêtes, se laisse guider par cet amant exceptionnel. Il y rentre le bout du gland, sans aucune difficulté. Entre la cyprine, et le sperme de son ami pas besoin de lubrifiant.

Petit à petit, il pénètre sa partenaire qui découvre dans le même temps la sodomie. Au bout de quelques instants, il y est entièrement. Il imprime dans un premier temps des gestes doux. Sonia quant à elle, ne crie pas bien au contraire elle grogne de plaisir. Elle claque même les fesses de son partenaire afin qu’il soit un peu plus bestial.

Antoine prend la jeune femme avec plus de vigueur, l’anus de cette dernière est complètement étroit. Pour cette première, le garçon ne tient pas cinq minutes et explose totalement dans le cul de Sonia.

Le duo est à son tour essoufflé. Après quelques instants, le trio se retrouve autour de la table. Joachim ne manque pas de remercier la jeune femme. Elle rétorque aussitôt en disant qu’elle espère revivre ce genre d’aventure avec eux. En joignant un geste coquin, elle montre à ses amants le sperme qui coule sur ses cuisses. Antoine de son côté, lui indique qu’Andernos-les-Bains n’est pas si loin que ça.

Le trio prend la décision de rejoindre les bras de Morphée. La jeune femme retrouve son canapé, tandis que Joachim retourne à son domicile. Antoine n’oublie pas d’embrasser Sonia.

La jeune femme a du mal à trouver le sommeil, elle vient de vivre son premier triolisme, mais aussi sa première sodomie. Ce soir, elle s’est montrée particulièrement coquine et se pose des questions sur son avenir. Est-ce que les années de frustration ont provoqué ce nouveau comportement ?


Tant de questions qui pour l’instant restent sans réponse.