Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 340 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Indescence...

Chapitre 1

Lesbienne

Je m’appèle sophie et j’ai 16 ans... J’ai toujours cru que j’étais hétérosexuelle mais l’autre jour, j’ai vécu la plus belle nuit de ma vie en compagnie de quelques copines. Je suis donc maintenant bisexuelle... je vais vous raconter cette nuit si fantastique... J’écoutais de la musique chez moi, attendant que mes copines arrivent. On devait faire un pydjama party. Je n`eu pas à attendre longtemps car la sonnette retentit rapidement. Elles étaient toutes là. 5 filles en tout. MOi, catherine, zoe, eva et marie... On savait toutes que Marie avait des tendances lesbiennes mais on ne s’en préaucuppait pas vraiment. TOut de suite, on est allé se changer, toutes dans des pièces différentes. On avait toutes revêtues des boxers et des camisoles sauf Marie qui elle, portait un déshabillé très très sexy en dentelle. Lorsque Catherine se pencha, quelques minutes après avoir vu marie en dentelle, pour ramasser son oreiller, je vis que son fond de culotte était mouillé. La cochonne mouillait. Je l’ai alors fait remarqué aux autres filles qui semblaient gênées. Alors discrètement, j’ai regardé le dessous de leur culotte et elles mouillaient toutes! À ma grande surprise, moi aussi je mouillais. Marie avait remarqué. Elle nous dit sensuellement: ’hey les filles, je vais vous faire essayer quelque chose’. Toutes curieuses, nous accèptèrent. Marie me demanda 4 foulards. Je les lui donnai. Elle me prit par la main et m’emmena sur le bord de mon lit. Elle m’attacha les poignets et les chevilles aux montants de mon lit. Qu’allait-elle faire. Elle dit aux autres de s’assoeir près de moi.Elle mit un disque de blues qui sonnait plutôt sensuel. Et lentement, elle commança à se déshabiller. UN STRIPTEASE! Elle fit signe à Zoe de venir. Hésitante, elle la rejoignit. Marie la déshabilla et commança à la caresser. Elle effleurait ses seins puis descendait impudiquement sur sa chate. Zoé semblait apprécier. Alors elle se retourna vers nous et dit: ’allez les filles, arrachez moi les vêtements de Sophie et déshabillez vous! Depuis le temps que je rêve de la manger celle-là!’ . Sans mon consentement, les filles déchirèrent mes vêtements et se déshabillèrent pour marie. Elle indiqua à Catherine et Eva de me caresser les seins. Elles s’exécutèrent. J’aimais ça. Puis elle arrêta de caresser Zoé et lui dit d’aller se foutre la chatte sur ma face. Je devais la lècher. J’avais peur, je n’avais jamais eu de relations sexuelles et encore moins avec une femme! Je sentis une audeur fabuleuse. Elle était humide. J’avais envie de la licher. Je commancai par ses lèvres, doucement... puis ma langue repéra son clito. Je pénétrai ensuite sa fante de ma langue. Elle m’aidait de son bassin... ELle se carressait en même temps. C’était très sensuel! Catherine et Eva me caressait toujours les seins, en s’embrassant mutuellement. Marie, elle, s’était penchée vers ma chatte. Mes jambes étaient déjà écartées et attachées alors je ne pouvais rien faire sous le poids de ses caresses. Elle me licha l’intérieur des cuisses en me frottant le clito avec un de ses doigts. Puis elle licha mes lèvres, les mordillants un peu.Elle frottait toujorus mon clito avec son doight et il devenait de plus en plus gros. Elle me pénétra avec sa langue agile et musclée Hoooo c’était bon! Zoe jouissait sur moi. Je la sentais plus chaude et elel mouillait plus. Elle criait aussi. Marie retira sa langue et enfonca un doigt en moi... pendant qu’elle mordillait litéralement mon clito. Elle mit ensuite 2 doigts, puis 3! de son autre main, elle fouillait dans son sac. Elle en sorti un énorme gode électrique. Elle me le montra puis me l’enfonça dans le vagin. Elle le mit en marche... Hooooooo c’était génial. Pendant que je subissais cet électrique décharge d’orgasme, elle parla aux filles. ’Je veux que chacune d’entre vous liche Sophie et je veux que vous soyiez toutes lichées par elle’. Elle se succédèrent donc toutes sur ma face et sur ma vulve et je jouis tant de fois que je ne saurais les compter... Si vous avez un jour la chance de vivre une expérience aussi puissante, n’hésitez pas! Dans mon cas, ce fût la meilleure de toutes!

Diffuse en direct !
Regarder son live